Aller au contenu
Hakim.M

PNEUS : INFORMATIONS PNEUMATIQUES

Recommended Posts

CONSTITUTION D'UN PNEUMATIQUE

1 - Rôle d'un pneumatique

Un pneu joue un rôle essentiel puisqu'il est l'unique contact entre le véhicule et la route. Il doit remplir plusieurs fonctions essentielles à la sécurité et au confort des passagers :

  • C'est en effet le pneu qui permet de diriger le véhicule avec précision en garantissant une bonne tenue de route.
  • C'est également le pneu qui supporte toute la charge d'une voiture et de tout ce et ceux qu'elle contient.
  • C'est lui enfin qui transmet la puissance et les accélérations du moteur et amortit les irrégularités de la route.
  • Il joue évidemment un grand rôle dans le freinage et, pour assurer l'ensemble de ces fonctions, il doit être solide et résister à des millions de tours de roue.

Un pneu doit également pouvoir s'adapter aux différentes natures de revêtement et aux diverses conditions météorologiques. Il doit répondre en douceur mais avec efficacité à toutes les sollicitations : freinage, accélération, braquage. Il joue donc un rôle essentiel dans la bonne tenue de la trajectoire du véhicule, notamment à vitesse élevée.

2 - Composition d'un pneumatique

Le marché automobile est équipé désormais de pneus tubeless (sans chambre à air) dont la fonction "chambre à air" est intégrée directement dans le pneu propose de nombreux avantages.

Le pneu tubeless est un pneu dont la membrane interne assure le stockage de l'air et l'étanchéité (rôle habituel d'une chambre à air).

Avantage :

  • Le pneu se monte directement sur la jante.
  • Moins lourds qu'un pneu avec chambre à air séparé.
  • Plus aucun frottement entre la chambre à air et le pneu donc moins de risque crevaison.
  • La perte d'air est beaucoup plus lente en cas de crevaison.
Composition d'un pneu

a - La bande de roulement

La bande de roulement est composée de caoutchoucs naturels (latex produit par l'hévéa) et synthétiques (obtenus par pétrochimie). Le tout est ensuite travaillé avec du soufre par vulcanisation et d'autres adjuvants pour constituer la gomme du pneu.

b - Les ceintures

Les ceintures sont garantes de la résistance du pneu, de la stabilité de la bande de roulement et elles protègent également la carcasse.

c - La carcasse

La carcasse est composée, dans la majorité des pneus de voitures de tourisme actuels, de polyester. Elle peut aussi se composer de rayonne ou de nylon. Son rôle est de transmettre les charges, les forces de freinage et de direction entre la roue et la route.

d - La tringle

La tringle, qui a une forme de cerceau, est composée de filaments d'acier hautement résistants qui forment un ruban recouvert de caoutchouc. Ce ruban est enroulé pour former un cercle maintenu par des attaches jusqu'à l'assemblage final avec les autres éléments du pneu. C'est la tringle qui maintient le pneu sur la jante et assure son étanchéité.

Pour information la plupart des pneumatiques vendus aujourd'hui sont des pneus radiaux (à l'inverse des carcasses diagonales).

Les pneus à carcasse radiale, inventés par Michelin dans les années 1940 sont composés de 3 nappes (mélanges de gommes, fibres textiles et métalliques) disposées de sorte à former des triangles très fins et très robustes.

Cette technologie qui a l'avantage d'être moins lourde et moins dissipatrice d'énergie, offre au pneu une meilleure robustesse, un meilleur travail de la bande de roulement, et une moindre

RÉSISTANCE AU ROULEMENT / CONSOMMATION

1 - Qu'est-ce que la résistance au roulement ?

Les pneus de votre voiture se déforment principalement sous l'effet de la charge (du poids). Ces déformations entraînent une plus grande surface de contact avec la route. Il en résulte des frictions qui freinent l'avancement du véhicule.

Une partie de l'énergie fournie par le moteur sert donc à compenser cette résistance, qui varie en fonction de nombreux critères : caractéristiques de la gomme, dimensions et sculptures, pression, charge...

2 - Un étiquetage pour bien choisir ses pneus

Depuis le 1er novembre 2012, la réglementation européenne impose aux fabricants un étiquetage. Les informations affichées permettent au consommateur de comparer les performances des pneumatiques dans plusieurs domaines, et notamment dans celui la consommation, grâce à une note allant de A (très économe) à G (peu économe).

Entre ces deux extrêmes, le gain de consommation peut aller jusqu'à 9 %, selon l'Union Européenne. Et ce sera autant de gaz à effet de serre en moins dans l'atmosphère.

Voir etiquetagepneus.com

Etiquetage pneu

3 - Des pneus à faible résistance au roulement pour réaliser des économies

Comme on le voit, d'importantes économies sont possibles en optant simplement pour des pneumatiques dits "à faible résistance au roulement".

Pour un véhicule de taille moyenne effectuant 25000 km/an, vous pouvez attendre une économie allant de 170 à 320 euros par an. Le surcoût à l'achat de vos pneus "classe A" s'amortit alors dès la deuxième année d'utilisation.

Pour une voiture de plus grand gabarit, vous pouvez escompter de 130 à 210 euros d'économies dès la première année.

4 - Quelques conseils pour consommer moins

Les préconisations du constructeur en matière de type de pneu, de dimensions et de pression de gonflage doivent être respectées.

Même avec des pneus à faible résistance au roulement, il est très important de veiller à maintenir une pression correcte en fonction de la charge (nombre de personnes à bord, présence de bagages...) et des conditions de roulage. D'un strict point de vue économie d'énergie, un sous-gonflage se traduit toujours par une surconsommation.

MESURER L'USURE DE CES PNEUS AVEC UNE PIÈCE DE MONNAIE

1 - Pourquoi surveiller l'usure de ses pneumatiques ?

Il est nécessaire de surveiller régulièrement l'état d'usure de ses pneumatiques pour des raisons de sécurité.

L'adhérence du véhicule sur la route ainsi que la qualité du freinage dépendent de l'état de la gomme et de la bande de roulement des pneumatiques.

2 - Comment surveiller facilement l'usure d'un pneumatique ?

La première manière de contrôler l'état d'usure d'un pneumatique se situe au niveau du témoin d'usure présent directement sur la gomme.

A défaut, il est courant d'utiliser une pièce de monnaie afin de déterminer la profondeur réelle des rainures du pneumatique.

Il convient alors d'insérer la pièce dans l'une de ces rainures.

En été, on utilise une pièce de 1€ et il est temps de changer le pneumatique lorsque l'on voit apparaître les étoiles gravées sur le bord extérieur de la pièce de 1€

En hiver comme les rainures sont plus profondes, on utilise une pièce de 2€. Si l'on aperçoit le bord extérieur argenté de la pièce de 2€ il alors temps de changer le pneumatique.

3 - Mesurer oui, mais quels sont les chiffres ?

Le pneumatique doit être changé lorsque la limite légale d'usure est atteinte, à savoir 1,6mm. L'amende du contrevenant s'élève à 135€. Le véhicule est également immobilisé.

Sur les pneus hiver il est cependant conseillé de les changer avant la limite des 1,6mm mais lorsque les témoins d'usures neige sont atteints.

Si la limite d'usure est atteinte, n'attendez pas pour changer vos pneus :

RECYCLAGE DES PNEUS

Avant l'article de loi paru en 2002 dans le Code de l'Environnement, les garages et autres distributeurs de pneumatiques faisaient appel à des collecteurs pour traiter le recyclage des pneus usés. Souvent débordés, ces derniers ne pouvaient plus financer la valorisation des pneumatiques collectés et les abandonnaient dans des sites « sauvages ». Alors, pour lutter contre ces stocks appelés « historiques », l'Etat a pris des mesures.

Pneus usagés

1 - Que dit la loi sur les déchets pneumatiques?

« Il est interdit d'abandonner, de déposer dans un milieu naturel ou de brûler à l'air libre les pneumatiques [.] tout distributeur est tenu de reprendre gratuitement les déchets de pneumatiques dans la limite des tonnages et des types de pneumatiques qu'il a lui-même vendus l'année précédente ».

Ainsi, lors de l'achat de nouveaux pneus, le commerçant doit reprendre les anciens. Le cas échéant, il faut contacter les déchetteries ou le service d'enlèvement des encombrants.

2 - Que deviennent les pneus après la collecte?

Les distributeurs et détenteurs doivent remettre les pneumatiques à des collecteurs agréés, conformément à l'article R. 543-145, ou à des personnes qui exploitent des installations agréées (article R. 543-147), ou qui les utilisent pour des travaux publics, des travaux de remblaiement, de génie civil ou l'ensilage. Ce sont donc des organismes comme Aliapur qui se chargent de la collecte et veillent à ce que les pneumatiques soient recyclés selon les normes en vigueur.

3 - Qui est Aliapur ?

Aliapur est un éco-organisme, crée en 2003 par Bridgestone, Continental, Dunlop, Goodyear, Kleber, Michelin et Pirelli. Son rôle est de collecter les pneus usagés chez les distributeurs et de les regrouper afin de permettre leur valorisation énergétique (les pneus seront broyés et réutilisés à d'autres fins comme les revêtements sportifs, le bitume.).

Chez Allopneus, nous faisons appel à Aliapur pour collecter les pneus usés auprès des garages partenaires et des stations mobiles. Ainsi, lorsque vous achetez chez nous, vous contribuez au financement de la collecte, au tri et au traitement des pneus usagés par Aliapur. L'éco-participation est incluse dans le prix de chaque pneumatique.

Valorisation des pneus usagés

4 - Et concernant le traitement des sites historiques ?

Si de nombreux efforts ont été faits pour éviter que de nouveaux sites historiques ne voient le jour, il en existe encore. Plus de 15 sites nous explique Recyvalor. Cette association créée par l'Etat a pour rôle de financer et prendre en charge la valorisation des pneus usagés accumulés dans les décharges sauvages. Et, si plus de 43 sites ont déjà été nettoyés (soit plus de 31070 tonnes de pneumatiques), sa mission est loin d'être finie car les derniers sites restants sont également les plus durs à traiter.

Alors si l'étiquette européenne est une avancée de plus vers le respect de l'environnement, il est essentiel de veiller à ce que les pneus soient collectés afin d'être recyclés dans les meilleures conditions.

Allopneus recycle

PROTECTION DES FLANCS, PNEUS RENFORCÉS

On parle de pneumatiques renforcés, pour des pneus dont la carcasse est plus résistante que celle du pneumatique standard correspondant.

Le renforcement intervient au niveau de la bande de roulement et des flancs afin de repousser les limites d'échauffements dues à une charge plus importantes que la moyenne.

Un tel renforcement est indispensable pour l'équipement de certains véhicules de tourisme, des 4x4/SUV et des camionnettes et utilitaires qui doivent supporter des charges supérieures. Par ailleurs, ces flancs renforcés sont plus résistants aux chocs.

1- Extra Load, RF (pour Reinforced) ou XL

Quand on monte un pneu renforcé sur un véhicule, on constate qu'il y a un marquage particulier obligatoire : Extra Load, RF (pour Reinforced) ou XL. Si on remarque la lettre C inscrite sur le flanc de certains pneus, cela indique qu'il s'agit obligatoirement de pneus destinés aux camionnettes et utilitaires et donc de pneus renforcés.

S'il existe plusieurs catégories ou dénomination des pneus renforcés, Extra Load, Reinforced et XL, il s'agit en fait de la même chose. Les dénominations changent selon les différentes marques de pneumatiques.

Quant au pneu Run Flat (ou ROF, Run On Flat.) qui est composé d'une gomme particulière et possède également des flancs renforcés, il fait de plus en plus partie de l'équipement en série des grosses berlines. Si un véhicule équipé de tels pneus subit une crevaison, il peut rouler encore jusqu'à 100 km à une vitesse maximale e 80 km/h sans que les pneus se déchirent.

Marquage Extra Load

2- Charges et pressions de pneus renforcés

Un pneumatique renforcé est conçu pour supporter des charges et des pressions de gonflage supérieures aux pneumatiques standards.

Exemple :

  • Pneu standard 205/55R16 91 : charge de 615 Kg par pneu à une pression de gonflage de 2,5 bars
  • Pneu renforcé 205/55R16 94EL : charge de 670 kg par pneu à une pression de gonflage de 2,9 bars

Si le véhicule est monté d'origine avec des pneus renforcés, il est important en cas de changement de conserver sur le pneumatique de remplacement, un indice de charge égal ou supérieur à cet indice de charge d'origine. Il faut être très vigilant et ne pas remplacer un pneu Extra Load par la même dimension en indice de charge standard.

(source : TNPF)

3 - Pourquoi choisir un pneu renforcé

Le choix de pneus à flancs renforcés dépend à la fois du budget disponible, du type de véhicule et de la conduite de chacun.

En règle générale, les pneus renforcés :

  • Ils offrent une bonne stabilité et une bonne précision de conduite sur tous types de routes et en toutes saisons.
  • Ils offrent une capacité de charge plus importante.
  • Ils s'usent moins vite.

Pour celui qui conduit régulièrement un utilitaire dans lequel il transporte des charges lourdes, les pneus à carcasse renforcée sont très utiles voire indispensables.

Comme les pneus renforcés sont un équipement incontournable pour supporter des charges, de la même façon, on appréciera les avantages des pneus Run Flat, qui, même s'ils ne sont pas réparables, sont très pratiques et permette de gagner de la place dans le coffre puisqu'il n'y a plus besoin de roue de secours ni de nécessaire anti-crevaison.

TPMS : TIRE PRESSURE MONITORING SYSTEM

Le sous-gonflage des pneus est à l'origine d'une part importante des accidents de la route. Pour les prévenir, les constructeurs automobiles ont installé progressivement sur leurs véhicules un système de surveillance permanent, le TPMS.

Apparu à la fin des années 1980 chez les fabricants allemands de voitures de luxe, le TPMS (Tire Pressure Monitoring System) ou contrôle automatique de la pression des pneus, permet d'évaluer en permanence le gonflage des pneumatiques et de prévenir instantanément le conducteur d'une crevaison ou d'un sous-gonflage. Les États-Unis furent les premiers à imposer leur utilisation, entre les années 2000 et 2007.

En 2009, l'Union Européenne décide, à son tour, de le rendre obligatoire sur les nouveaux modèles de voiture depuis novembre 2012 et sur tous les véhicules neufs à partir de 2014.

1 - Comment fonctionnent les TPMS ?

Il existe deux sortes de TPMS, direct et indirects.

Les premiers consistent en un capteur électronique, placé sur la valve du pneu et qui mesure en continu la pression. En cas de baisse significative de pression, il transmet un signal radio à l'ordinateur de bord. Un voyant s'allume alors, prévenant le conducteur d'une possible crevaison.

Le TPMS indirect est quant à lui couplé au système ABS et EPS. Ce dispositif électronique analyse le différentiel de vitesse de rotation des roues qui peut traduire une baisse de pression. Ce second système, moins coûteux, est également jugé moins fiable car moins précis.

Valve classiqueValve électronique

2 - Quels véhicules sont équipés de TPMS ?

Si en Europe, tous les véhicules neufs devront être équipés d'un système de surveillance de la pression des pneus d'ici la fin de l'année 2014, plusieurs constructeurs en ont dotés certains modèles depuis des années.

Ainsi la BMW Série 7, l'Audi A8 ou la Classe S de Mercedes en ont disposé dès leur sortie. En France, Renault fut précurseur en la matière puisqu'il l'intégra dès le milieu des années 1990 sur le Scenic puis sur la Laguna.

Chez Peugeot, la 607 fut la première à en bénéficier.

LE PNEU INCREVABLE :

Des technologies anti-crevaison ont existés ou sont en projet (Kléber Protectis, Continental ContiSeal, Michelin 3S.) mais ne se sont pas démocratisées sur le marché du pneumatique car

  • Un pneu « increvable » est moins confortable.
  • Une crevaison sur les flancs est toujours possible.
  • La suppression de la roue de secours est un frein psychologique à l'achat d'un véhicule.

La mise en place de l'étiquetage des pneus oriente les manufacturiers à fabriquer des pneus toujours plus performants (bruits, confort, économie de carburant) ce qui est généralement opposé aux technologies anticrevaison.

Il existe cependant des pneus increvables qui ne sont pas commercialisés au grand public, mais destinés à des usages très spécifiques, notamment militaires.

Par exemple le MICHELIN Tweel qui est une roue dont la bande de roulement repose sur des rayons flexibles et non plus sur de l'air.

tc4_pneu_michelin_tweel.jpg
 
Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci                                                      =========>
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×