Jump to content
laaziz77

Conseils de conduite sous la canicule

Recommended Posts

bonjour les amis

voila nous somme en début d'été et de la saison estivale, les température remonte graduellement ,La canicule  n’est pas sans conséquence sur le quotidien des automobilistes qui doivent veiller à ménager leur monture par temps de chaleur extrême. De plus, une voiture peut rapidement devenir un four géant par température extrême (voir graphique) ci-dessous, alors des précautions s’imposent.

 

Conseils Toopneus canicule

 

10  conseils auto/canicule

 

1-Partir tôt ou tard. Prendre la route dès potron-minet ou bien quand le Soleil se couche, c'est bien pour éviter les embouteillages mais aussi le coup de chaleur. Pensez à ne pas trop charger votre habitacle car ce dernier doit être le moins encombré possible pour que l'air circule. Équipez aussi vos fenêtres de pare-soleil ou de serviettes mouillés pour un maximum de fraîcheur.

2-La climatisation, plutôt peu que beaucoup. C'est tentant de mettre l'air conditionné au maximum. Mais les contrastes de températures ne sont pas bons pour l'organisme. L'idéal est de la mettre de manière modérée de façon à avoir cinq degrés de différence entre l'intérieur et l'extérieur de l'habitacle. Vous éviterez ainsi le choc thermique et vous souffrirez moins de la chaleur lors de vos pauses. Pour adapter l'organisme, il est même conseiller de baisser progressivement la clim' 15 minutes avant de prendre une pause.

Enfin, si vous êtes économes, n'allumez pas du tout la climatisation et contentez vous du ventilateur et des vitres ouvertes. L'air conditionné peut en effet augmenter de 40% la consommation de carburant.

3-Vous reprendrez bien un peu d'eau ? Si n'importe quel départ en voyage en été nécessite de la vigilance, en période de canicule, il faut redoubler d'attention, d'autant plus que les organismes sont déjà éprouvés après quatre jours de températures élevées. Une bonne nuit vous évitera de piquer du nez. Et une fois en route, il ne faudra pas lésiner sur la consommation d'eau. Privilégiez celles riches en sels minéraux. Alternative possible : la consommation de fruits riches en eau tels les melons ou les pêches.

Enfin, glissez dans le coffre une bonne vieille glacière ou bien amenez quelques pains de glace pour tenir compagnie à vos bouteilles.

4-S'habiller léger. Pour le conducteur et toute sa famille, prévoyez des tenues estivales pour ne pas trop souffrir pendant le voyage. Choisissez plutôt des habits en coton qui laissent respirer la peau et absorbent la transpiration, au contraire des tissus synthétiques.

5-Des pauses régulières. La chaleur sollicite plus votre organisme qu'en temps normal. Raison de plus pour faire des pauses, au moins toutes les deux heures et toutes les heures si vous avez un enfant en bas âge. Si possible, garez votre voiture à l'ombre et profitez de l'ombrage des arbres des aires de repos.

6-Une attention particulière portée aux nourrissons. Si vous voyagez avec un enfant en bas-âge, soyez particulièrement vigilant. Les nourrissons, qui ne transpirent pas, sont en effet beaucoup plus sensibles que les adultes aux fortes températures. Il faut donc le faire boire du lait ou de l'eau pour éviter la déshydratation. Un brumisateur ou un gant mouillé passé sur le front et la nuque lui fera aussi le plus grand bien.

7-La voiture, elle aussi, souffre. Les vérifications de bon sens à faire avant un long voyage en voiture s'imposent encore plus en période de canicule. Les températures élevées éprouvent en effet les moteurs et les pneus.

Avant de partir, il faut donc bien vérifier les niveaux de liquide de freins et d'huile. Mais en cas de chaleur, c'est la batterie qui peut lâcher, surtout si elle date de plus de cinq ans. Et pendant le voyage, gardez l’œil sur le voyant de température. S'il s'allume, il est conseillé de ralentir, voir de s'arrêter et d'ouvrir le capot pour permettre au moteur de refroidir. Le risque de surchauffe du moteur est élevée surtout si vous êtes pris dans un embouteillage en plein soleil.

                              * Les pneus : il vous faut vous assurer qu’ils ne présentent ni fissures d’âge, ni usure inégale, ni dommages. Par temps chaud, une                                  pression insuffisante peut aussi avoir des conséquences dramatiques, car un pneu sous-gonflé tend à chauffer et présente un                                       risque réel d’explosion par temps de canicule. Astuce : n’oubliez pas de vérifier également l’état de votre roue de secours

                           * La batterie : contrôlez l’âge de votre batterie car après 4/5 ans, elle requiert généralement un remplacement. La chaleur de l’été                                   peut accélérer ce phénomène, en effet le taux d’évaporation du liquide électrolyte est décuplé par temps de canicule (le problème ne                            se pose pas pour les batteries au gel). Comment lire décoder l’âge de votre batterie ? Les premiers chiffres désignent l’année, les                                   lettres le mois (A pour janvier, B pour février, etc…)

                           *L’huile : pensez à faire vidanger avant les grosses chaleurs, en effet plus l’huile est ‘jeune’ plus la lubrification sera efficace,                                           protégeant ainsi votre moteur. On conseille de choisir une viscosité plus importante en été, surtout si votre voiture a du kilométrage                            au compteur. Passez par exemple de
                           5W-30 à 10W-30, 10W-40 or 20W-30. Et si possible, optez pour une huile synthétique.

                           * Les essuie-glaces : les lames étant faites de caoutchouc naturel pour la plupart, la chaleur a un effet désastreux sur leur efficacité.                             L’exposition au soleil, et toute variation extrême de climat, les rendent secs et cassants.

                          * La carrosserie : une bonne couche de cire incluant une protection UV préservera votre véhicule des rayons assassins du soleil.

 8-Préserver la fraîcheur : les bons vieux trucs restent les meilleurs, ainsi n’oubliez pas le pare-soleil qui minimisera la température intérieure de votre véhicule. Laissez aussi dans la mesure du possible les fenêtres ouvertes, même un tout petit peu, afin de permettre à l’air chaud de sortir.

9-chercher les places à l’ombre : même si ce n’est pas toujours évident, évitez le stationnement prolongé en plein soleil.

 10-Protégez le pilote : évidemment, il faut aussi prendre soin de vous qui allez conduire ! Une casquette  peut aider, de bonnes lunettes de soleil et une bouteille d’eau à portée de la main sont autant de petites choses qui vont vous faciliter la conduite par temps de canicule.


source informations : www.aa1car.com

  • Like 1
  • Like 2
  • Like 1
  • Upvote 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

POURQUOI CONTRADICTOIRE ?

le premier chiffre c est la température à froid, donc plus il fait chaud plus l indice monte, par exemple de 5 à 10

et pour le second c est kiff kiff, la température à chaud monte, l indice monte donc par ex de 30 à 40

et l hiver c est le contraire

d ou ce que j explique le debut, c est la relation de chaleur qui definit l indice 

au canada l hiver et l été ne n étais des indices different,

et pas de relation avec le km du moteur, pour ca tu as des huiles spéciales pour les moteurs à fort km

une petite leçon pour vous savez qui ?-_-

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By laaziz77
      Bonjour a vous mes amis
      voici quelques conseil pratiques  trouvé sur la toile pour une conduite sans risque la nuit 
      Eblouissement ou somnolence, les conseils à suivre pour éviter les risques lorsque vous conduisez la nuit
       CONSEILS PRATIQUES Certains aiment conduire la nuit car le trafic est beaucoup plus fluide, mais pour d’autres c’est un vrai cauchemar. Avec le raccourcissement des jours vous serez sûrement amené à conduire la nuit. Il est vrai que seulement 20 % du trafic se fait de nuit, mais c’est à ce moment-là où les risques d’accidents sont multipliés par deux. Et si à cela s’ajoutent des conditions météorologiques défavorables, atteindre sa destination peut s’avérer plus compliqué que l’on ne pense.

      Il faut savoir que la nuit trouble les contrastes car seule la rétine périphérique est opérationnelle, mais elle ne distingue pas les couleurs. A cela s’ajoutent une efficacité du sens de profondeur (relief et distance) 7 fois moins efficace que le jour et le risque d’éblouissement. Ne fixez pas les phares des véhicules que vous croisez, mais portez votre regard sur le bas côté de la route. Attention toutefois à l’éblouissement qui peut également venir de dérrière. Dans ce cas, déréglez les rétroviseurs extérieurs afin d’éviter qu’ils vous renvoient la lumière directement dans les rétines et mettez votre rétroviseur intérieur en position de nuit.

      Il faut aussi penser à nettoyer votre pare-brise et pas seulement à l’extérieur mais aussi à l’intérieur, surtout si vous fumez car il est recouvert d’un voile gras qui n’est pas forcément gênant le jour, mais la nuit il irradie la lumière.

      Si vous ne voulez pas être ébloui par des automobilistes qui veulent vous rendre la monnaie de votre pièce, assurez-vous que votre faisceau est bien réglé ainsi que vos phares. Pour que votre éclairage ne vous pose aucun problème, changez régulièrement vos ampoules et pour ne pas vous tromper du type, reportez-vous au livret d'entretien de votre voiture et ensuite réglez vos phares !

      Il est très important, voire impératif, d’avoir à sa disposition les bons équipements de sécurité : le gilet à bandes réfléchissantes, le triangle de signalisation et une lampe de poche qui peut s’avérer très utile en cas de panne ou d’incident technique.

      Et puis chacun sa méthode pour casser la monotonie de la route, des boissons, la radio, les conversations avec les autres passagers ou l’air frais, mais si vous sentez l’envie de dormir monter en vous, uen petite pause s’impose !

      N’ayez pas peur de prendre la route la nuit et soyez deux fois plus vigilants ! Auto Escape vous souhaite bonne route !
      source:https://www.autoescape.com/promotion-location-voiture-conduite-de-nuit
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×