Jump to content
jasonbrody

News auto

Recommended Posts

50 exemplaires seulement
BMW-M5_Edition_35BMW M5 Edition 35 Years : 350 exemplaires seulement
 

La BMW M5 est, depuis trois décennies et demie, l’incarnation même de la berline de sport haute performance – l’édition spéciale produite par BMW M GmbH à l’occasion de cet anniversaire sera limitée à 350 exemplaires.

Il y a 35 ans, BMW Motorsport GmbH a créé une nouvelle catégorie automobile : la première berline haute performance associant la dynamique de conduite d’une voiture de sport, au confort et à la polyvalence d’une berline haut de gamme. Dénommée BMW M5 et propulsée par le moteur 6 cylindres en ligne de la BMW M1, le modèle a commencé une carrière remarquée dont la BMW M5 Competition (consommation de carburant combinée : 10,6 – 10,5 l/100 km ; émissions combinées de CO2 : 241 – 238 g/km) est actuellement le plus performant des modèles. Aujourd’hui, la BMW M5 est la berline haute performance la plus performante au monde, elle continue à puiser sa fascination de l’expertise de l’entreprise connue aujourd’hui sous le nom de BMW M GmbH. Pour marquer cet anniversaire, BMW M GmbH présente une édition spéciale de la BMW M5, qui possède sous le capot le moteur le plus puissant de l’histoire du modèle – avec une puissance de 625 ch – ainsi qu’une gamme d’équipements et d’éléments de design spécifiques. La BMW M5 Edition 35 Years sera produite en série limitée à 350 exemplaires et sera disponible dans le monde entier à partir de juillet 2019.

En six générations, le potentiel dynamique de la BMW M5 n’a cessé d’augmenter, mais la berline haute performance est restée fidèle à son caractère. En tant que modèle indépendant basé sur la BMW Série 5, elle offre ce supplément essentiel en termes de performances qui exprime authentiquement la passion de la course. La conception à haut régime du moteur, la technologie de suspension en parfaite harmonie avec le niveau élevé de puissance du moteur, et les caractéristiques de spécifiques M pour optimiser l’admission d’air de refroidissement et les propriétés aérodynamiques garantissent des propriétés de conduite définies par des performances dynamiques, une agilité et une précision maximales, comme c’est le cas avec la BMW M5.

Édition anniversaire avec des équipements exclusifs BMW Individual.

La sensation qui en résulte et le caractère exclusif de la berline haute performance prennent vie avec une intensité particulière dans la BMW M5 Edition 35 Years. Le point de départ de la configuration du modèle Edition est fourni par la BMW M5 Compétition, dans laquelle les performances inspirées de la course atteignent une toute nouvelle dimension dans une berline. Ceci est dû au moteur V8 avec la technologie M TwinPower Turbo, une puissance maximale de 625 ch et un couple maximal de 750 Nm ainsi qu’à la connexion particulièrement directe du moteur, à la technologie de suspension à configuration particulière, au système de traction intégrale M xDrive et au différentiel Active M de la transmission du pont arrière. L’expérience de conduite offerte par la BMW M5 Compétition se caractérise par une poussée puissante, une traction optimale, une stabilité de roulement et une maniabilité exceptionnelles qui peuvent être contrôlées avec précision en tout temps. Il termine le sprint à 100 km/h en 3,3 secondes, passant la barre des 200 km/h après 10,8 secondes.

L’extérieur et l’intérieur de la BMW M5 Edition 35 Jahre sont aussi impressionnants que ses performances de conduite. Les caractéristiques de design M de haute qualité développées spécialement pour le modèle Edition 35 Years et les équipements BMW Individual confèrent au véhicule le statut d’un objet de collection exclusif. La finition spéciale BMW Individual en Frozen Dark Grey métallisé avec une pigmentation spéciale qui donne une impression de surface mate et soyeuse est particulièrement remarquable. Les nouvelles jantes en alliage léger 20 pouces M à rayons en Y et la couleur Graphite Grey ont été conçues exclusivement pour cette édition. De plus, les étriers du système de freinage sont peints en noir brillant. Le système de freinage en carbonne céramique M est disponible en option avec étriers de frein finis en or.

Outre les sièges multifonctions M et les selleries BMW Individual Merino en cuir noir avec coutures contrastantes beiges, les finitions en aluminium carbone anodisé or confèrent à l’habitacle une touche d’exclusivité particulière, présentée ici pour la première fois. Ces surfaces finement structurées se trouvent au niveau du tableau de bord, des garnitures de portières et de la console centrale. Les seuils de portières portant l’inscription “M5 Edition 35 Years” et une gravure au laser portant l’inscription “M5 Edition 35 Years 1/350” sur le couvercle du porte-boisson de la console centrale sont également des signes distinctifs des véhicules Edition.

La BMW M5 : au sommet de son segment depuis 35 ans.

Avec sa technologie et son design, la BMW M5 Edition 35 ans incarne de manière particulièrement authentique la philosophie sur laquelle repose le concept de la berline haute performance. Le moteur, la transmission de puissance, la suspension et la conception de la BMW M5 ont toujours constitué un ensemble soigneusement harmonisé. La constance de la puissance du moteur sur une large plage de régime est tout aussi importante que l’agilité et la sécurité de la voiture sur la route, sa dynamique de conduite palpitante sur circuit et son apparence sobre et élégante.

Même la première génération de la BMW M5 était remarquablement discrète, avec une apparence qui semblait pratiquement identique au modèle de base. Les propriétés de son moteur en sont d’autant plus spectaculaires. Le moteur 6 cylindres en ligne, dérivé de la BMW M1 et légèrement modifié, développe 286 ch, soit 9 ch de plus que dans la légendaire voiture de sport à moteur central grâce à une électronique numérique optimisée. “La suspension doit toujours être plus rapide que le moteur” – tel était le principe directeur de la BMW M de l’époque. C’est pourquoi la BMW M5 a été dotée d’une suspension sport resserrée et d’un système de freinage haute performance ainsi que d’une transmission renforcée à cinq rapports et d’un blocage du différentiel sur la transmission du pont arrière avec un effet de blocage de 25 pour cent.

La deuxième génération de la BMW M5 avait également un look élégant : elle a d’abord pris la route avec une puissance de 315 ch et à partir de 1992 avec 340 ch. Elle est désormais équipée de série d’une suspension autonivelante sur l’essieu arrière pour assurer l’équilibre caractéristique entre les performances sur circuit et le confort quotidien suprême. Dans la troisième génération de la BMW M5 lancée en 1998, les deux pots d’échappement arrière jumelés maintenant typiques ont d’abord fourni une indication discrète des performances exceptionnelles du moteur du modèle. De plus, le moteur V8 de 400 ch nécessitait désormais des entrées d’air de refroidissement considérablement élargies à l’avant. La quatrième édition de la BMW M5 disposait d’un moteur impressionnant encore plus spectaculaire qu’auparavant : un moteur 10 cylindres dérivé de la Formule 1 a développé une puissance maximale de 507 ch. De plus, le V10 a porté le concept à haut régime des moteurs M à un nouvel extrême – avec plus de 8 000 tr/min et un son très impressionnant.

Avec le retour au moteur V8 dans la cinquième génération de la BMW M5, 2011 a également vu l’introduction de la technologie turbo. Deux turbocompresseurs disposés dans l’espace en V entre les banquettes des cylindres et un collecteur d’échappement transversal étaient les points forts du moteur à haut régime d’une puissance de 560 ch, dont la puissance a été maîtrisée entre autres par une transmission à double embrayage à 7 rapports et un blocage actif du différentiel sur le pont arrière. Le sixième et dernier chapitre de l’histoire à succès de la BMW M5 est une fois de plus défini par un moteur V8. Avec le nouveau groupe motopropulseur, la puissance est portée à 600 ch – dans la BMW M5 Competition, elle peut atteindre 625 ch. Pour la première fois, le système intelligent de traction intégrale M xDrive contribue à ce que la puissance du moteur soit transmise à la route avec une suprématie maximale. Il introduit un tout nouveau niveau de dynamique de conduite et garantit que la BMW M5 la plus récente et la plus puissante est facile à contrôler pour le conducteur – même lorsqu’elle est conduite dans un style sportif et à haut niveau de puissance.

BMW-M5_Edition_35-2019-1024-0b-1024x716.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-0a-1024x720.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-0c-1024x723.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-03-1024x726.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-02-1024x725.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-01-1024x728.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-0e-1024x724.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-0d-1024x721.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-04-1024x724.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-05-1024x719.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-06-1024x718.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-07-1024x714.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-08-1024x726.
BMW-M5_Edition_35-2019-1024-09-1024x729.
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
      Nouvelle SEAT LEON 2020 : comme ça?
 
 
seat leon 2020
 

La nouvelle SEAT LEON 2020, la quatrième du nom, sera dévoilée vers la in de cette année, ou, au plus tard au début de l’année prochaine, pour une commercialisation vers l’été 2020. Une illustration des spécialistes en la matière, Avarvarii, montre ce à quoi peut ressembler la future compacte du constructeur Espagnol.

Après une fuite d’une photo de sa face arrière, on sait que la prochaine SEAT LEON reprendra tous les nouveaux codes stylistiques de SEAT inauguré sur le SEAT TARRACO. Une calandre plus proéminente qui confère plus de présence et de caractère, des projecteurs avant intégrés plus loin dans la carrosserie pour une apparence plus marquée,  et une signature lumineuse triangulaire plus accentuée. 

À l’arrière, la SEAT LEON 2020 reprendra le nouveau concept d’éclairage inédit, avec un bandeau lumineux qui relit les deux feux arrière. 

seatleon2020-1024x683.png
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’HYBRIDATION LÉGÈRE DE LA VOLKSWAGEN GOLF 8

 
DB2019AL01125large-jpg-696x418.jpg mHEV-body platform
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

Le système hybride léger (mHEV) fera officiellement partie des offres mécaniques de la future génération de la Golf, sur le 1.0 TSi et 1.5 TSi avant d’être adopté sur le reste des moteurs.

Volkswagen entre dans une nouvelle phase d’hybridation avec son nouveau moteur hybride léger (mHEV) 48 V associé au moteur essence 1.5l TSI evo. Le système 48 V fonctionne en conjonction avec le réseau électrique 12 V conventionnel du véhicule. Le moteur de 48 V alimente un alterno-démarreur entraîné par courroie (BSG) qui est installé là où l’alternateur se trouvait dans le moteur auxiliaire. Il contrôle deux états de fonctionnement essentiels : la récupération et le « boost ». Pendant la récupération (récupération de l’énergie au freinage), le BSG agit comme un alternateur capable d’absorber une partie de l’énergie cinétique du véhicule. L’énergie récupérée est stockée sous forme d’énergie électrique dans une batterie lithium-ion distincte de 48 V installée sous le siège passager avant. Cette énergie est libérée pendant le boost électrique et vient alimenter le BSG et compléter le moteur TSI. D’autres fonctions intelligentes du BSG assistent le moteur TSI pendant le processus de démarrage en prenant le rôle de démarreur à pignon. Cela permet d’économiser du carburant tout en facilitant le processus de démarrage.

Le mHEV comprend également une fonction « eco-coasting ». Ce mode permet au véhicule d’avancer « en roue libre », moteur éteint en ne produisant aucune émission, un facteur essentiel qui contribue à réduire la consommation de carburant. Cette réduction peut atteindre 0,4 litre aux 100 km. Pour relier le réseau 48 V au reste du système électrique, le véhicule est équipé d’un convertisseur CC/CC qui convertit le 48 V en 12 V.

Share this post


Link to post
Share on other sites

TRD PRÉSENTE LES PREMIERS ACCESSOIRES POUR LA TOYOTA SUPRA

 
toyota-supra-trd-1-696x327.jpg
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

Toyota Racing Development dévoile les premiers accessoires en fibre de carbone pour la nouvelle génération de la Supra.

Développées pour améliorer l’aérodynamisme mais surtout afin de proposer une alternative esthétique à la nouvelle génération de la Supra, dévoilé en début d’année, avec de la fibre de carbone sur la lame et le spoiler avant, sur le spoiler et bouclier arrière, les jupes latérales ainsi que les portes, la Supra s’offrant même des jantes 19″ forgées.

  • toyota-supra-trd-3-1024x637.jpg
  • toyota-supra-trd-6-1024x682.jpg
  • toyota-supra-trd-5-1024x637.jpg
  • toyota-supra-trd-2-1024x637.jpg
  • toyota-supra-trd-4-1024x637.jpg
  • toyota-supra-trd-7-1024x637.jpg
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Teaser-Nouvelle-Skoda-Superb-Scout.jpgSkoda Tease la version Scout de sa nouvelle Superb 2020
 

Un nouveau Teaser de la nouvelle Superb a été publié par Skoda, cette fois-ci, la frime Tchèque nous a dévoilé la version scout pour la première fois, et ce avant le grand lancement, prévu pour jeudi prochain. 

Révélé jeudi à Bratislava, en Slovaquie, la version Scout bénéficiera d’une garde au sol surélevée et, selon toute vraisemblance, d’un revêtement en plastique sur les pare-chocs, les passages de roue et les seuils de porte.

Comme le reste de la gamme Superb, cette version utilisera les phares à LED Matrix complets avec DRL incorporés et la fonction Coming / Leaving home. Les feux arrière comportent des indicateurs dynamiques, comme l’avait prévu le constructeur tchèque dans un précédent teaser.

La dernière vidéo publiée par Skoda offre un aperçu de la nouvelle variante de la gamme Laurin & Klement, qui ajoute une série d’articles exclusifs, notamment des matériaux doux au toucher et des badges spéciaux L & K, ainsi qu’une vaste liste de matériel standard. Un nouveau système d’infodivertissement intégrant un smartphone standard fait également partie de l’actualisation à mi-cycle du modèle.

La modification la plus importante apportée à la Superb facelifted sera l’ajout d’un groupe propulseur hybride rechargeable, avec une autonomie allant jusqu’à 50 km (31 milles) et une puissance totale de 215 chevaux et 400 Nm.

  • Teaser-Nouvelle-Skoda-Superb-Scout-00.jp
  • Teaser-Nouvelle-Skoda-Superb-Scout-02.jp
  • Teaser-Nouvelle-Skoda-Superb-Scout-04.jp
  • Teaser-Nouvelle-Skoda-Superb-Scout-01.jp
  • Teaser-Nouvelle-Skoda-Superb-Scout-03.jp

Share this post


Link to post
Share on other sites

LE BLUE DCI 150 EDC ÉLARGI SUR TOUTE LA GAMME MÉGANE

 
 
 
21226016_2019_-_Renault_MEGANE_ESTATE_S_
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

La gamme Mégane s’enrichit d’un nouveau moteur 1.7 Blue dCi 150 couplé à une boite automatique à double embrayage, annonce le constructeur au Losange.

En complément des moteurs Blue dCi 95 et Blue dCi 115, le 1.7 Blue dCi 150 offre un couple maximum de 340 N.m dès 1750 tr/min, disponible sur une large plage d’utilisation. Outre l’agrément de conduite, le moteur Blue dCi offre également de la douceur de fonctionnement avec sa boite automatique EDC à 6 vitesses.

Grâce au bloc moteur Blue dCi et à la mise en place d’un système SCR de post-traitement des oxydes d’azotes, les consommations et émissions de CO2 sont maitrisées : 4,7 litres/100kms en cycle mixte WLTP pour Mégane Blue dCi 150 couplé à une boite automatique EDC, annonce Renault.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

SKODA ENREGISTRE LE NOM MOUNTIAQ

 
Press-day-Skoda-2019-GIMS-Geneva-VM1_117
Le constructeur Skoda a enregistré, selon Diariomotor, la dénomination “Mountiaq” suivant ainsi les dénominations de modèles haut-perchés de la marque en se terminant en “Q”.

Serait-ce le nom d’un nouveau SUV/crossover à venir chez la marque tchèque ou juste un enregistrement qui ne verra pas de lendemain comme cela arrive souvent chez les constructeurs à l’instar du Kosmiq de ce même constructeur tchèque et sensé être destiné au Kamiq européen. Ceci dit, la dénomination n’est pas totalement fidèle puisque les différents SUV/Crossover tchèques commencent par la lettre “K” (Karoq, Kamiq, Kodiaq, Kodiaq GT).

Le programme à court terme de Skoda verra le lancement de la Skoda électrique, le restylage de la Superb et le renouvellement de l’Octavia, mais surtout le lancement d’un modèle 100% électrique en 2020 basé sur la plate-forme modulaire MEB du Groupe Volkswagen. Un premier modèle qui devrait être un SUV et suivre la tendance du marché. D’ailleurs, Skoda nous a présenté le concept Vision iV offrant un aperçu concret de la première voiture de série de Skoda basée sur la plate-forme MEB du groupe Volkswagen, un concept haut-perché et dont le modèle de série pourrait hériter de la dénomination “Mountiaq”

Share this post


Link to post
Share on other sites

VOICI LA NOUVELLE OPEL CORSA

 
opel-corsa-2019-1-696x316.jpg
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

Gros de canif dans la communication d’Opel avec les fuites de photos levant le voile sur la nouvelle génération de la Corsa dont la première sortie public aura lieu au Salon de Frankfurt.

Une série de photos postées par cochespia.net dévoile dans sa totalité la sixième génération de l’Opel Corsa, désormais sous la coupe du Groupe PSA, faisant que cette génération a été “recommencer” il y a à peine trois ans pour aboutir à un modèle qui rompt avec les traditionnels changements en douceur du Blitz même si on retrouve quelques codes de la marque à l’image de la nervure centrale du capot, la virgule latérale et la signature lumineuse.

La nouvelle Opel Corsa s’offre un design moderne et tout en étant cousine de la nouvelle Peugeot 208, cela ne se note pas trop à première vue. La face avant se caractérise par une calandre qui peut étonner par son étroitesse mais qui procure à la Corsa une simple et belle allure rehaussée par les feux qui se caractérisent par la dotation en technologie IntelliLux LED, inaugurée par l’Astra. L’ample pilier “C” ton caisse et le contraste avec le toit apporte également une touche de modernité tandis que la partie arrière se caractérise par un creuset inspiré de celui du GrandLand X.

L’habitacle n’est pas en reste du changement mais tout en conservant la touche germanique et se dote de l’instrumentation digitale et d’un écran d’infotainement qui plus petit que celui de la citadine de Sochaux.

Reposant sur une plate-forme entièrement nouvelle (celle de la cousine 208), la sixième génération de l’Opel Corsa passera sous la barre symbolique des 1.000 kg : sans conducteur, la cinq-portes pèsera seulement 980 kg. Comparée au modèle précédent, cette version se déleste ainsi de 108 kg. Il s’agit d’un allègement d’environ 10%, pour une longueur semblable de 4,06 mètres. Une génération, dont la présentation aura lieu au Salon de Frankfurt, qui sera produite exclusivement à Saragosse à partir de 2019 avant de voir la une variante électrique, e-Corsa, sortir en 2020 doté d’un moteur de 85 kW (115ch) pour une autonomie de 350km.

  • opel-corsa-2019-fotografias-filtradas-06
  • opel-corsa-2019-2-1024x635.jpg
  • opel-corsa-2019-5-1024x512.jpg
  • opel-corsa-2019-4-1024x635.jpg
  • opel-corsa-2019-3-1024x635.jpg
  • opel-corsa-2019-fotografias-filtradas-04

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

EURONCAP :QUE DES CARTONS PLEINS POUR LA NOUVELLE SALVE

 
EuroNcap-696x696.png
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

Euro Ncap, organisme européen indépendant, chargé de l’évaluation de la sécurité des véhicules commercialisés sur le Vieux Continent, dévoile les notes d’une nouvelle série de tests concernant deux modèles.

Après une première salve au mois de février dernier, puis une seconde en avril, la troisième salve de résultats en ce qui va de l’année pour EuroNcap affiche un carton plein pour les sept modèles testés, à savoir la Mazda3, Toyota RAV4, Renault Clio5, Audi e-Tron, Toyota Corolla, Lexus UX et Volkswagen T-Cross.

Dans le détails, la nouvelle Mazda 3 affiche un score de 98% pour la protection des adultes, 87% pour celle des enfants, 81% pour la protection des usages de la route et 73% en aide pour la conduite, s’offrant ainsi les cinq étoiles. Pour sa part, la Toyota RAV4 enregistre un score de 93% pour la protection des adultes, 87% pour celle des enfants, 85% pour la protection des usages de la route et 77% en aide pour la conduite.

La nouvelle Renault Clio obtient ses 5 étoiles avec une notation de 96% pour la protection des adultes, 89% pour celle des enfants, 72% pour la protection des usages de la route et 75% en aide pour la conduite au moment ou l’Audi e-Tronaffiche une notation de 91% pour la protection des adultes, 85% pour celle des enfants, 71% pour la protection des usages de la route et 76% en aide pour la conduite et que la Toyota Corolla et la Lexus UX affichent respectivement 95% et 96% pour la protection des adultes, 84% et 85% pour celle des enfants, 86% et 82% pour la protection des usages de la route et un même 77% en aide pour la conduite.

Enfin, la Volkswagen T-Cross s’en sort aussi bien avec cinq étoile et des scores de 97% pour la protection des adultes, 86% pour celle des enfants, 81% pour la protection des usages de la route et 80% en aide pour la conduite

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Nouveaux BMW X5 M50i et BMW X7 M50iNouvelles BMW X5 M50i et BMW X7 M50i : des V8 de 530 ch!
 

Nouvelle motorisation de haut niveau pour les SAV (Sports Activity Vehicles) dans le segment du haut de gamme et du luxe, avec un moteur V8 à technologie BMW TwinPower Turbo, d’une puissance de 530 ch et une suspension spécifique équipée du différentiel sport M : une nouvelle dimension pour des performances inédites.

Les deux modèles haut de gamme de la famille BMW X se distinguent par une présence incontestable et des performances tout aussi remarquables. La puissance est générée par le nouveau moteur à essence 8 cylindres – basé sur la technologie BMW TwinPower Turbo d’une puissance maximale 530 ch – intégré à la BMW X5 M50i (consommation combinée) : 10,7 – 10,5 l/100 km ; émissions de CO2 combinées : 243 – 238 g/km) et à la BMW X7 M50i (consommation combinée : 11,1 – 10,9 l/100 km ; émissions de CO2 combinées : 252 – 248 g/km). Plus que jamais, ce nouveau moteur de pointe souligne le caractère sportif de la dernière génération des SAV de la marque. Les deux modèles combinent ce moteur V8 avec la technologie 4 roues motrices intelligente BMW xDrive, ainsi qu’une technologie de suspension spécifique, développée avec le savoir-faire de BMW M GmbH.

Tout comme les technologies d’entraînement et de suspension, les caractéristiques de conception spécifiques de la nouvelle BMW X5 M50i et de la nouvelle BMW X7 M50i ont fait l’objet d’un processus de conception cohérent qui a abouti à une expérience automobile absolument époustouflante. De plus, le caractère exclusif des nouveaux modèles à 8 cylindres se reflète dans la dotation extrêmement qualitative et élevée de leurs équipements de série. La nouvelle BMW X5 M50i et la nouvelle BMW X7 M50i seront produites à partir d’août 2019 dans l’usine BMW de Spartanburg aux Etats-Unis et seront disponibles dès l’automne 2019.

Nouveau moteur V8 avec une puissance exceptionnelle et un son caractéristique.

Le moteur de 4,4 litres de la nouvelle BMW X5 M50i et de la nouvelle BMW X7 M50i souligne les caractéristiques des moteurs 8 cylindres en termes de puissance et de couple. Ce nouveau moteur V8 offre un niveau de performance très impressionnant – que vous préfériez rouler calmement et en toute confiance à bas régime ou que vous préfériez rouler plus sportivement. Plusieurs composants ont été améliorés depuis la version précédente, notamment le carter, les cylindres, les pistons, le vilebrequin, la culasse et surtout, la nouvelle technologie BMW TwinPower Turbo. Les turbocompresseurs placés entre les rangées de cylindres dans le compartiment V ont été agrandis, tandis que l’injection directe d’essence fonctionne à un nouveau niveau de pression maximum de 350 bars. L’ensemble technologique comprend également les dernières versions de la commande de vanne VALVETRONIC entièrement variable et de la commande d’arbre à cames VANOS double variable.

Le nouveau moteur V8 réagit avec une grande réactivité à chaque mouvement de la pédale d’accélérateur. Le moteur génère son couple maximal de 750 Nm à 1 800 tr/min et reste disponible jusqu’à un régime moteur de 4 600 tr/min. En conséquence, la puissance de sortie est aussi élevée qu’on pourrait s’y attendre. La valeur maximale de 530 ch est activée entre 5 500 et 6 000 tr/min. Ainsi, la nouvelle BMW X5 M50i est capable d’accélérer de 0 à 100 km/h en 4,3 secondes. La nouvelle BMW X7 M50i complète son sprint en 4,7 secondes.

  • Nouveaux BMW X5 M50i et BMW X7 M50i
  • Nouveaux BMW X5 M50i et BMW X7 M50i
  • Nouveaux BMW X5 M50i et BMW X7 M50i
  • Nouveaux BMW X5 M50i et BMW X7 M50i
  • Nouveaux BMW X5 M50i et BMW X7 M50i
  • Nouveaux BMW X5 M50i et BMW X7 M50i
  • Nouveaux BMW X5 M50i et BMW X7 M50i
  • Nouveaux BMW X5 M50i et BMW X7 M50i
  • Nouveaux BMW X5 M50i et BMW X7 M50i

Share this post


Link to post
Share on other sites

Skoda Superb facelift en image

 
 
%D8%A3%D9%88%D9%84_%D8%A7%D9%84%D8%B5%D9%88%D8%B1_%D9%84%D8%B3%D9%8A%D8%A7%D8%B1%D8%A9_skoda_superb_%D8%A7%D9%84%D8%AC%D8%AF%D9%8A%D8%AF%D8%A9_2019-05-21-10-2330713.jpg
%D8%A3%D9%88%D9%84_%D8%A7%D9%84%D8%B5%D9%88%D8%B1_%D9%84%D8%B3%D9%8A%D8%A7%D8%B1%D8%A9_skoda_superb_%D8%A7%D9%84%D8%AC%D8%AF%D9%8A%D8%AF%D8%A9_2019-05-21-10-2357838.jpg
 
%D8%A3%D9%88%D9%84_%D8%A7%D9%84%D8%B5%D9%88%D8%B1_%D9%84%D8%B3%D9%8A%D8%A7%D8%B1%D8%A9_skoda_superb_%D8%A7%D9%84%D8%AC%D8%AF%D9%8A%D8%AF%D8%A9_2019-05-21-10-2382619.jpg
%D8%A3%D9%88%D9%84_%D8%A7%D9%84%D8%B5%D9%88%D8%B1_%D9%84%D8%B3%D9%8A%D8%A7%D8%B1%D8%A9_skoda_superb_%D8%A7%D9%84%D8%AC%D8%AF%D9%8A%D8%AF%D8%A9_2019-05-21-10-4562712.jpg

La Skoda Superb va profiter d’un facelift et sera dévoilée prochainement par la marque tchèque. En attendant, la marque tchèque dévoile une première esquisse qui permet de découvrir le nouveau regard. Cependant, le design extérieur de la voiture se montre déjà sur la toile grâce à un média chinois.

Les images montrent qu’il ne faut pas s’attendre à de grands changements visuellement. Les modifications se concentrent autour des optiques avant qui pourront être de type Matrix en option, une première pour la marque tchèque. En plus des plus grandes jantes conçues spécialement pour Superb.

Le restylage de la Skoda Superb sera dévoilé officiellement d’ici quelques jours, elle accueillera une version hybride rechargeable qui reprendra les groupes motopropulseur de Volkswagen.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ENGINE OF THE YEAR 2019 : LE V8 BITURBO 3.9 LITRES DE FERRARI, ENCORE ET TOUJOURS

 
 

Ferrari_V8_Engine_Of_The_Year_2019-696x3

 

Le jury de la 21ème édition de l’International Engine of the Year Awards a dévoilé les vainqueurs des trophées ” Engine Of The Year” avec une nouvelle consécration du 3.9 litres V8 Twin-Turbo de Ferrari.

La 21e édition du prix international du Moteur et de la motorisation de l’année a de nouveau couronné Ferrari avec son moteur V8 3,9 litres de 720 ch pour la quatrième année consécutive, un exploit jamais réalisé par aucun autre moteur dans l’histoire de ce concours.

Le moteur V8 de 3 902 cc qui équipe les modèles 488 GTB, 488 Spider, 488 Pista et 488 Pista Spider a remporté la distinction la plus prestigieuse, ainsi que celle du Moteur de performance. La modification de cette année des catégories de cylindrée en catégories de puissance, afin d’assurer un jugement plus juste des motorisations hybrides, a permis au V8 de Ferrari de remporter deux autres catégories : le même moteur a été élu meilleur moteur de plus de 650 ch, alors que la version 3 855 cc qui équipe la Portofino (600 ch) et la GTC4Lusso T (610 ch) a décroché la catégorie 550 à 650 ch.

Moteur international de l’année 2019

  1. Ferrari V8 3.9
  2. Moteur électrique Jaguar Land Rover
  3. Mercedes-AMG 4.0 turbo V8

Meilleur moteur de moins de 150 ch

  1. Ford L3 1.0 Ecoboost
  2. BMW L3 1.5 Turbo
  3. PSA L3 1.2 Turbo

Meilleur moteur de 150 à 250 ch

  1. VW 2.0 Turbo
  2. BMW L4 2.0 Biturbo
  3. Ford L3 1.5 Ecoboost

Meilleur moteur de 250 à 350 ch

  1. Porsche 2.5 Boxer Turbo
  2. BMW L6 3.0 Biturbo
  3. VW 2.0 Turbo TSI

Meilleur moteur de 350 à 450 ch

  1. Moteur électrique Jaguar Land Rover
  2. Porsche 3.0 Boxer Turbo
  3. BMW M L6 3.0 Biturbo

Meilleur moteur de 450 à 550 ch

  1. Mercedes-AMG 4-litre biturbo V8
  2. Porsche 4.0 boxer
  3. BMW M L6 3.0 Biturbo

Meilleur moteur de 550 à 650 ch

  1. Ferrari V8 3.9
  2. Porsche 3.8 boxer turbo
  3. Mercedes-AMG V8 4.0 Biturbo

Meilleur moteur de plus de 650 ch

  1. Ferrari V8 3.9
  2. Ferrari V12 6.5
  3. Porsche 3.8 boxer turbo

Meilleur nouveau moteur

  1. Moteur électrique Jaguar Land Rover
  2. Moteur électrique Hyundai-Kia
  3. Audi / Lamborghini V8 4.0

Meilleur groupe motopropulseur hybride

  1. BMW L3 1.5 hybride rechargeable
  2. Porsche V8 4.0 hybride rechargeable
  3. Toyota / Lexus 1.8 hybride

Meilleur moteur de performance

  1. Ferrari V8 turbo 3,9 litres
  2. Ferrari 6,5 litres V12
  3. Porsche 4 litres Boxer

Meilleur moteur électrique

  1. Moteur électrique Jaguar Land Rover
  2. Moteur électrique Tesla
  3. Moteur électrique BMW
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

                 Suzuki lance une série limitée "Swift Sport Katana"

 
 
suzuki_%D8%AA%D9%82%D9%88%D9%85_%D8%A8%D8%A5%D8%B7%D9%84%D8%A7%D9%82_%D9%86%D8%B3%D8%AE%D8%A9_%D9%85%D8%AD%D8%B3%D9%86%D8%A9_%D9%85%D9%86_%D8%A7%D9%84%D9%80_swift_sport_2019-05-15-14-4028856.jpg
suzuki_%D8%AA%D9%82%D9%88%D9%85_%D8%A8%D8%A5%D8%B7%D9%84%D8%A7%D9%82_%D9%86%D8%B3%D8%AE%D8%A9_%D9%85%D8%AD%D8%B3%D9%86%D8%A9_%D9%85%D9%86_%D8%A7%D9%84%D9%80_swift_sport_2019-05-15-14-4050667.jpg
 
 
 
 
suzuki_%D8%AA%D9%82%D9%88%D9%85_%D8%A8%D8%A5%D8%B7%D9%84%D8%A7%D9%82_%D9%86%D8%B3%D8%AE%D8%A9_%D9%85%D8%AD%D8%B3%D9%86%D8%A9_%D9%85%D9%86_%D8%A7%D9%84%D9%80_swift_sport_2019-05-15-14-4083006.jpg
 
suzuki_%D8%AA%D9%82%D9%88%D9%85_%D8%A8%D8%A5%D8%B7%D9%84%D8%A7%D9%82_%D9%86%D8%B3%D8%AE%D8%A9_%D9%85%D8%AD%D8%B3%D9%86%D8%A9_%D9%85%D9%86_%D8%A7%D9%84%D9%80_swift_sport_2019-05-15-14-411108.jpg
suzuki_%D8%AA%D9%82%D9%88%D9%85_%D8%A8%D8%A5%D8%B7%D9%84%D8%A7%D9%82_%D9%86%D8%B3%D8%AE%D8%A9_%D9%85%D8%AD%D8%B3%D9%86%D8%A9_%D9%85%D9%86_%D8%A7%D9%84%D9%80_swift_sport_2019-05-15-14-4114423.jpg
suzuki_%D8%AA%D9%82%D9%88%D9%85_%D8%A8%D8%A5%D8%B7%D9%84%D8%A7%D9%82_%D9%86%D8%B3%D8%AE%D8%A9_%D9%85%D8%AD%D8%B3%D9%86%D8%A9_%D9%85%D9%86_%D8%A7%D9%84%D9%80_swift_sport_2019-05-15-14-4140899.jpg
 
suzuki_%D8%AA%D9%82%D9%88%D9%85_%D8%A8%D8%A5%D8%B7%D9%84%D8%A7%D9%82_%D9%86%D8%B3%D8%AE%D8%A9_%D9%85%D8%AD%D8%B3%D9%86%D8%A9_%D9%85%D9%86_%D8%A7%D9%84%D9%80_swift_sport_2019-05-15-14-4182377.jpg
 
 

Suzuki Swift, une voiture simple, pratique et pas chère, c'est ce qui vient à l'esprit en pensant à cette voiture, mais Suzuki essaie de changer cette image en lançant une version plus sportive, puissante et amusante.

Suzuki nous surprend en lançant une série très limitée de Swift portant le nom de "Suzuki Swift Sport Katana", commercialisée à 30 exemplaires seulement, pour rendre hommage à la Katana,  la plus iconique des motos de la firme japonaise, cette version comporte plusieurs changements qui touche le design intérieur et extérieur ensemble avec des éléments qui renforcent sa sportivité et sa distinction de la  conventionnelle Swift Sport.

On note ces changements par la ligne noire sur le capot, les éléments graphiques sur les portes latérales comme le symbole de l'épée ou le Katana, les jantes alliage légères 17 ou 18 pouces type Oz Racing, et le plus important le code XX/30 qui représente le numéro de chaque voiture sur les 30 exemplaires, ces changements se poursuivent jusqu'à l'intérieur où nous trouvons le même code sur les sièges, avec une sellerie en Alcantara et l'utilisation du cuir sur les cotés.

Suzuki n'a pas modifié le design intérieur et extérieur mais aussi le système de suspension, Swift Sport Katana est devenue plus basse par rapport à la conventionnelle Swift Sport d'environ 30 à 50 cm, et cela est dû à la révision du système de suspension vers Coilovers de la société HKS type Hipermax IV GT, aussi on a rajouté un support "Strut brace" pour améliorer la maitrise de la voiture et favoriser le plaisir de conduire. Suzuki a amélioré aussi la sonorité de la voiture en adoptant un nouveau système d'échappement de type Cat Back à la version Katana avec deux sorties d'échappement mesurant 115 mm de la société Remus spécialisée dans les systèmes d'échappements.

Malheureusement, Suzuki n'a pas fait des changements sur le moteur, mais les modifications citées auparavant sont suffisantes pour améliorer le performance de la voiture, aussi il faut noter que la voiture est disponible uniquement au pays-bas, en deux couleurs Metalic Black et Silver Grey.

Share this post


Link to post
Share on other sites

BMW PRÉSENTE LE X1 RESTYLÉ

 
 
2019_05_29_1000lc_P90350970_highRes-696x
 
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

Le constructeur bavarois BMW dévoile les changements apportés à son SUV X1 pour son restylage de mi-vie, quatre ans après le lancement de l’actuelle mouture.

Près de quatre années après sa présentation, la seconde génération du X1 passe par l’inévitable case de restylage pour relancer les ventes et se mettre au goût du jour. La calandre BMW agrandie, avec ses grilles qui convergent au centre, est associée à de nouveaux projecteurs LED, dotés d’une signature lumineuse plus acérée, et à un bouclier avec antibrouillards intégrés et prises d’air élargies. L’arrière de la BMW X1 adopte également de nouveaux éléments stylistiques. Ainsi, le bouclier de la jupe arrière se pare, par exemple, de la teinte de la carrosserie. Rétroviseur extérieur côté conducteur, qui projette une image LED bicolore « X1 » lors du déverrouillage de la voiture, trois nouvelles teintes extérieures – Jucaro Beige métallisé, le Misano Blue métallisé (pour la fintion M Sport uniquement) et le Storm Bay métallisé ainsi que quatre nouveaux designs pour de jantes complète ce restylage extérieur.

  • 2019_05_29_1000lc_P90350945_highRes-1024
  • 2019_05_29_1000lc_P90350947_highRes-1024
  • 2019_05_29_1000lc_P90350963_highRes-1024
  • 2019_05_29_1000lc_P90350964_highRes-1024
  • 2019_05_29_1000lc_P90350965_highRes-1024
  • 2019_05_29_1000lc_P90350968_highRes-1024
  • 2019_05_29_1000lc_P90350971_highRes-1024
  • 2019_05_29_1000lc_P90351935_highRes-1024
  • 2019_05_29_1000lc_P90351939_highRes-1024
  • 2019_05_29_1000lc_P90351936_highRes-1024
  • 2019_05_29_1000lc_P90350960_highRes-1024

Dans l’habitacle les changements sont minimes mais pas insignifiants, le client pouvant ainsi choisir entre un écran tactile de 8,8 pouces ou le nouvel écran tactile de 10,25 pouces, qui peuvent être commandés via le contrôleur BMW iDrive, par commande vocale ou par commande tactile. On retrouve également de nouvelles selleries et matériaux ainsi qu’un nouveau levier de vitesse.

Sous le capot, le X1 facelift s’offre sa première déclinaison hybride rechargeable avec la version X1 xDrive25e qui devrait entrer en production en mars 2020, est équipé de la toute dernière technologie de batterie BMW de quatrième génération. Dotée d’une capacité énergétique brute de 9,7 kWh, celle-ci permettra à la BMW X1 hybride rechargeable de parcourir plus de 50 km avec la seule énergie électrique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

“LA VOITURE NOIRE” DE BUGATTI REMPORTE LE “DESIGN AWARD” À LA VILLA D’ESTE

 
3-696x383.jpg
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

Le Jury du concours d’élégance de Villa d’Este a remis le prix “Design Award” à la Bugatti “La Voiture Noire” dans la catégorie ” “Concepts Cars and Prototypes”.

La Voiture Noire avait été révélée pour la première fois au Salon de l´Auto de Genève cette année et a démarré ainsi l’anniversaire des 110 ans de Bugatti. Ce modèle unique et déjà vendu, rend hommage à la légendaire Bugatti Type 57SC Atlantic couleur noire qui a mystérieusement disparue des ateliers de Molsheim durant la deuxième guerre mondiale. La Voiture Noire reprend les éléments clés de ce Grand Tourisme historique et garde toute lessence qui fait des Bugatti des hypersportives hors du commun.

“La Voiture Noire” en détails

« Le concours d´élégance de la Villa d´Este est un évènement majeur pour le monde des automobiles de luxe sportives » explique Stephan Winkelmann, PDG de Bugatti. « Les modèles que l´on peut voir ici chaque année sont iconiques et le cadre dans lesquelles elles sont exposées ne pourrait pas être meilleur ! » En effet, les majestueux palais d´Este et d´Erbe, les jardins de la Renaissance italienne et les eaux calmes du lac garantissent une expérience hors du commun. Le concours se focalise sur l´esthétique des voitures et récompense celles qui expriment une beauté et une passion unique. Divers prix sont décernés par le jury et le public en fonction des catégories. La Bugatti, elle, a participé sous la catégorie : « Concepts Cars and Prototypes ».

Ainsi, ce week-end, La Marque a présenté officiellement son modèle exclusif dans un environnement splendide et a défendu son honneur face à des voitures somptueuses. Malgré un beau temps qui fut interrompu par un orage samedi, le soleil est revenu éclairer la Villa d’Este dimanche, jour durant lequel, par référendum public, La Voiture Noire remporte le prix du meilleur design du concours. Monsieur Winkelmann s’est vu remettre le trophée sous une pluie d’applaudissement. Mais le résultat final, au vu du caractère très spécial et unique de cette manifestation, importera peu aux yeux des enthousiastes de Bugatti. La Voiture Noire étant un modèle unique, ces apparitions publiques restent très rares et ce sera l´occasion pour les amateurs d’apercevoir un modèle exceptionnel.

  • 2-1024x465.jpg
  • 4-1024x572.jpg
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

TRAILER DU FILM “LE MAN 66”, OU L’HISTOIRE DE FORD VERSUS FERRARI

 
sddefault.jpg
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

La rivalité entre Ferrari est Ford est l’un des chapitres les plus passionnants de l’histoire de l’automobile avec l’un de ses épisodes les plus marquants, celui de la course mythique des 24 heures du Mans.

“LE MANS 66” relate l’histoire vraie qui a conduit l’ingénieur automobile visionnaire américain Caroll Shelby (interprété par Matt Damon) à faire équipe avec le pilote de course britannique surdoué Ken Miles (Christian Bale). Bravant l’ordre établi, défiant les lois de la physique et luttant contre leurs propres démons, les deux hommes n’avaient qu’un seul but : construire pour le compte de Ford Motor Company un bolide révolutionnaire capable de renverser la suprématie de l’écurie d’Enzo Ferrari sur le mythique circuit des 24 heures du Mans en 1966…

Share this post


Link to post
Share on other sites

BMW DÉVOILE LES M8 COMPETITION COUPÉ ET M8 COMPETITION CABRIOLET

 
 
2019_06_05_1000lc_P90348795_highRes-1-69
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

BMW M GmbH signe une nouvelle incursion sur le segment du luxe avec deux nouveaux modèles de sport hautes performances qui s’imposent d’ores et déjà comme les fleurons de leur gamme : la nouvelle BMW M8 Compétition Coupé et la nouvelle BMW M8 Compétition Cabriolet.

En attendant la première mondiale dans le cadre de l’évènement #NextGen organisé par BMW Group à Munich du 25 au 27 juin 2019, le constructeur bavarois dévoile les M8Compétition Coupé et M8 Compétition Cabriolet, dotés du plus puissant moteur jamais développé pour un modèle BMW M GmbH, un V8 TwinPower Turbo de 625 ch (600 ch sur les M8 Coupé et M8 Cabriolet) et un couple maxi de 750 Nm, permettant d’afficher un 0à 100km/h en 3,2 secondes pour la M8 Competition Coupé et un 3,3 pour la M8 Competition Cabriolet. Les nouveaux modèles sont équipés d’une boîte de vitesses huit rapports M Steptronic avec Drivelogic et système de transmission intégrale M xDrive, qu’on retrouve sur la M5, permettant de choisir entre trois modes : 4WD, 4WD Sport et 2WD avec une conduite exclusivement axée sur la propulsion et la désactivation du contrôle dynamique de la stabilité. Notons que la vitesse maximale est de 250 km/h sauf pour les modèle dotés du système M Driver qui pointent à 305 km/h.

Le mode M permettant un réglage personnalisé des interventions des systèmes d’assistance à la conduite, des affichages du combiné d’instruments et de l’affichage tête haute. Le conducteur peut également choisir les réglages ROAD et SPORT. Les BMW M8 Competition proposent également le réglage TRACK pour un usage sur circuit. Avec ce mode de conduite, le système adapte en fonction l’affichage des données sur les écrans de l’habitacle et désactive ou réduit au strict minimum les interventions de sécurité régies par les systèmes d’assistance, telles que le freinage actif ou la correction de la trajectoire.

Structure de caisse et châssis extrêmement rigide, poids réduit, centre de gravité abaissé, empattement optimisé, voie large et aérodynamique précise et équilibrée, caractérisent ces deux modèles. par ailleurs, la BMW M8 Competition Coupé est dotée d’un toit en polymère à renfort fibre de carbone tandis que la BMW M8 Competition Cabriolet est équipée d’une capote à commande électrique. Les nouveaux modèles BMW M8 sont également équipés de série d’une suspension adaptative spécifique aux modèles M dotée d’amortisseurs à pilotage électronique et d’une direction électromécanique Servotronic M. Le contrôle dynamique de stabilité (DSC) est associé au système de transmission intégrale M xDrive et au différentiel actif M. Les modèles sont également dotés du mode M Dynamic, qui accroît la tolérance aux dérapages. Associé au système M xDrive axé sur la propulsion, ce mode de conduite offre ainsi une conduite particulièrement sportive, permettant notamment de réaliser des drifts contrôlés en virage. Enfin, la dotation de série comprend également des jantes M 20’’ en alliage léger dotées d’un design à doubles branches ainsi que des pneumatiques hautes performances (avant : 275/35 R 20, arrière : 285/35 R 20). Outre les freins composites M proposés de série, les nouveaux modèles BMW M8 peuvent être équipés en option de freins M en carbone-céramique. Les deux variantes sont associées à une version du système de freinage intégré spécialement développée pour les modèles M.

  • 2019_06_05_1000lc_P90348765_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348766_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348768_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348770_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348773_highRes-1024
  •  
  • 2019_06_05_1000lc_P90348788_highRes-1024
  •  
  • 2019_06_05_1000lc_P90348790_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348791_highRes-1024
  •  
  • 2019_06_05_1000lc_P90348793_highRes-1024
  •  
  • 2019_06_05_1000lc_P90348717_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348718_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348719_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348721_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348728_highRes-1024
  •  
  •  
  •  
  • 2019_06_05_1000lc_P90348736_highRes-1024
  •  
  • 2019_06_05_1000lc_P90348738_highRes-1024
  •  
  • 2019_06_05_1000lc_P90348740_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348741_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348742_highRes-1024
  •  

Les nouveaux modèles BMW M8 se démarquent des versions sages M8 Coupé et M8 Cabriolet par des éléments de design spécialement adaptés aux spécificités des sportives en s’offrant de larges entrées d’air et double calandre BMW dotée des fameux doubles barreaux M à l’avant, passages de roues avant généreusement évasés donnant sur des ouïes M sur les flancs, rétroviseurs extérieurs à l’aérodynamique optimisée, aileron arrière et bouclier arrière avec diffuseur doté d’éléments en couleur de contraste. Un pack extérieur M Carbon est également proposé en option.
Les variantes Coupé se distinguent par leur toit en polymère à renfort fibre de carbone (PRFC) orné d’un double bossage profilé en hommage aux voitures de course classiques. La nouvelle BMW M8 Cabriolet reçoit quant à elle une capote multicouche en tissu de grande qualité qui se tend automatiquement au-dessus de l’habitacle. La capote se déploie et se replie d’une simple pression sur le bouton correspondant. L’opération dure 15 secondes et peut être réalisée même pendant la conduite.

L’intérieur des nouvelles sportives hautes performances allie un cockpit au design typique des modèles M et un habitacle aussi luxueux que moderne. La dotation de série comprend également différentes options de sellerie en cuir spécifiques, la clé BMW Display Key, le système d’affichage tête haute BMW avec contenu spécifique aux modèles M, le Drive Assist, le Park Assist et l’offre BMW Live Cockpit Navigation Pro (avec système de navigation et assistant personnel intelligent BMW). D’autres systèmes d’assistance à la conduite sont disponibles en option pour un gain supplémentaire de confort et de sécurité.

  • 2019_06_05_1000lc_P90348796_highRes-683x
  •  
  • 2019_06_05_1000lc_P90348798_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348802_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348804_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348805_highRes-1024
  •  
  •  
  •  
  • 2019_06_05_1000lc_P90348748_highRes-1024
  •  
  •  
  • 2019_06_05_1000lc_P90348753_highRes-1024
  • 2019_06_05_1000lc_P90348758_highRes-1024
  •  
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

LAMBORGHINI RESTAURE LA MIURA P400 S DE “LITTLE TONY”:x:x

 
Miura-S-ex-Little-Tony-696x522.jpeg
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

Lamborghini a présenté au dernier concours d’Élégance de la Villa d’Este, en Italie, la restauration d’une Miura P400 S de 1971.

Signée par le “Polo Storico” (Pôle historique) de Lamborghini avec des pièces d’origine, cette restauration concernait une Miura P400 S (châssis 4797) d’une rare couleur « Azzurro Mexico », six exemplaires uniquement existants, à l’intérieur cuir noir ayant appartenu à un célèbre chanteur de rock italien des années 60, Little Tony, de son vrai nom Antonio Ciacci (1941-2013), dont il avait pris possession le 2 mars 1971 dans la péninsule de Saint-Marin

Cette Miura P400 S, animée par un bloc V12 3.9 litres de 370 ch et 387 Nm, est en mesure d’afficher un 0 à 100 km/h en à peine cinq seconde et atteindre une vitesse maximale de 280 km/h, a séduit le jury du concours dans la catégorie “Baby You Can Drive My Car: Cars of the Music Stars” en s’imposant devant cinq autres véhicules inscrits, à savoir les Maserati Mistral 4000 Spider, Aston Martin V8 Vantage, Porsche 959, BMW 507 et Bizzarrini GT Strada 5300.

  • Miura-S-ex-Little-Tony-8.jpeg
  • Miura-S-ex-Little-Tony-5.jpeg
  • Miura-S-ex-Little-Tony-2.jpeg
  • Miura-S-ex-Little-Tony-3.jpeg
  • Miura-S-ex-Little-Tony-12.jpeg
  • Miura-S-ex-Little-Tony-7.jpeg
  • Miura-S-ex-Little-Tony-11.jpeg
  • Miura-S-ex-Little-Tony-6.jpeg
  • Miura-S-ex-Little-Tony-4.jpeg
  • Miura-S-ex-Little-Tony-9.jpeg
  • Miura-S-ex-Little-Tony-10.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Nouveau-Renault-KOLEOS.jpgRenault lance le nouveau KOLEOS Facelift
 
 

Renault vient de lancer le nouveau Koleos facelift qui a su s’imposer comme une référence internationale sur le segment des grands SUV grâce à son design robuste et statutaire, son confort et ses qualités dynamiques de premier plan.

Le noveau Koleos facelift Il bénéficie de réelles capacités en tout-terrain grâce à sa transmission intégrale qui bénéficie du savoir-faire de l’Alliance.

Deux ans après son introduction sur le marché européen, nouveau Koleos facelift progresse à tous les niveaux avec un design plus affirmé à l’extérieur et un confort amélioré à l’intérieur. Il propose également de nouvelles motorisations plus performantes et efficientes, et davantage de technologies à bord.

Nouveau-Renault-KOLEOS-00.jpg 2019 – Nouveau Renault KOLEOS

L’habitacle du nouveau Koleos restylé bénéficie d’une finition soignée dans les moindres détails : chrome satiné pour les inserts sur le volant, le levier de vitesses et les aérateurs ; matériaux moussés sur le tableau de bord et les garnitures de portières. Nouveau Koleos facelift conserve ses dimensions généreuses et son habitabilité record tout en améliorant des éléments-clés de l’habitacle au profit du confort et du bien-être de ses passagers.

  • Nouveau-Renault-KOLEOS-01.jpg 2019 – Nouveau Renault KOLEOS
  • Nouveau-Renault-KOLEOS-02.jpg 2019 – Nouveau Renault KOLEOS

En outre, le nouveau Koleos facelift propose une gamme de motorisations entièrement renouvelée et parmi les plus efficientes du marché. Le blue dci 150 x-tronic, par sa polyvalence, convient parfaitement aux qualités routières de nouveau koleos ; le blue dci 190 x-tronic all mode 4×4-i représente l’offre haute performance avec de la réactivité à tous les régimes grâce à son couple de 380 nm, tout en maîtrisant ses émissions de co2. Cette motorisation renforce les aptitudes dynamiques de nouveau koleos tant pour les longs voyages que pour permettre des escapades off-road dans un confort exceptionnel.”

Share this post


Link to post
Share on other sites

VIDÉO : LA CUPRA FORMENTOR PREND LA ROUTE DE “SON PHARE”

 
2019_06_03_1000lc_The-CUPRA-lighthouse_0
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

Dévoilé au mois de février dernier, le concept Cupra Formentor prend la route pour aller retrouver le phare de l’île de Formentera qui a inspiré sa dénomination.

Le “point de rencontre des ventes”, c’est ainsi qu’est surnommé le cap de Formentor, le point le plus au nord de l’île de Formentera, dans l’archipel des Îles Baléares. Une route de côte spectaculaire, des ravins de jusqu’à 300 mètres, tel est le chemin emprunté par la Cupra Formentor pour relier le phare “De la Mola” et rouler pour la première fois vers le phare qui a inspiré son nom.

Les vents et les vagues ne cessant de sculpter les roches des ravins du cap de Formentera, c’est de cette nature que le design extérieur de Cupra, Alberto Torrecillas, dit s’être inspiré pour créer le Formentor. ” Les sculptures des vents sur la roche sont la sources des lignes de tensions aérodynamiques et cette impression de mouvement même à l’arrêt du concept”.

La conception de la première Cupra en trois étapes

Les eaux turquoises et cristallines qui deviennent obscures avec le vent du nord sont la sources même de la teinte Blue Petrol spécifique au modèle. Enfin, Cupra met en avant le fonctionnement du phare à l’énergie photovoltaïque pour mettre en avant le moteur plug-in hybride haute performance du Formentor, associé à une transmission DSG à double embrayage afin de délivrer la puissance totale de 180 kW/245 ch et une autonomie électrique pendant 50 km avec le nouveau cycle WLTP (l’équivalent d’une autonomie d’environ 70 km avec le cycle NEDC).

  • 2019_06_03_1000lc_The-CUPRA-lighthouse_0
  • 2019_06_03_1000lc_The-CUPRA-lighthouse_0
  • 2019_06_03_1000lc_The-CUPRA-lighthouse_0
  • 2019_06_03_1000lc_The-CUPRA-lighthouse_0
  • 2019_06_03_1000lc_The-CUPRA-lighthouse_0
  • 2019_06_03_1000lc_The-CUPRA-lighthouse_1
  • 2019_06_03_1000lc_The-CUPRA-lighthouse_1
  • 2019_06_03_1000lc_The-CUPRA-lighthouse_1
  •  
  • 2019_06_03_1000lc_The-CUPRA-lighthouse_0

Share this post


Link to post
Share on other sites

GLB, LE COUTEAU SUISSE DE MERCEDES-BENZ

 
 
Mercedes_Benz_GLB-696x382.jpglg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

Mercedes-Benz a officiellement dévoilé son nouveau SUV compact e GLB, premier Mercedes-Benz de ce segment à proposer jusqu’à sept places.

En enregistrant l’arrivée du nouveau GLB, la famille des compactes Mercedes-Benz compte désormais huit modèles. Le GLB vient s’ajouter aux modèles déjà commercialisés : Classe A Compacte, Classe A Berline, Classe A Berline version longue, Classe B, CLA Coupé, CLA Shooting Brake et GLA. En 2018, plus de 609 000 clients ont pris possession d’un véhicule compact. Depuis le lancement de la première Classe A en 1997, Mercedes-Benz a livré plus de 6,5 millions de véhicules de ce type partout dans le monde.

Avec son empattement de 2 829 millimètres, le GLB totalise dix centimètres de plus que la nouvelle Classe B, par exemple, et est donc le premier modèle compact de Mercedes-Benz à proposer une troisième rangée de sièges (option) composée de deux sièges individuels qui permettent d’accueillir des passagers jusqu’à une taille de 1,68 mètre. Au niveau des sièges de la première rangée, la garde au toit atteint les 1 035 millimètres tandis qu’à l’arrière, l’espace aux jambes offert par le modèle à cinq places est de 967 millimètres. Quant au volume du coffre, avec ses 560 à 1 755 litres (pour le modèle à cinq places), il n’a rien à envier à celui d’un break. La deuxième rangée peut être réglée en approche (option) et les dossiers possèdent plusieurs réglages d’inclinaison (série). Ainsi, le coffre gagne jusqu’à 179 litres.

L’équipement de série, très riche, comprend notamment des appuie-tête réglables, des ceintures de sécurité à rétracteur et limiteur d’effort, un airbag rideau latéral protégeant également les passagers de la troisième rangée et des fixations ISOFIX et TOP-Tether pour les sièges enfants compatibles. Ainsi, il est possible d’installer jusqu’à quatre sièges enfants à l’arrière. Au niveau de la troisième rangée, divers équipements de confort sont prévus, notamment deux porte-gobelets entre les sièges et deux vide-poches avec insert caoutchouté dans l’habillage de compartiment de chargement, à gauche et à droite, chacun étant équipé d’une prise USB. Pour agrandir le coffre, il est possible d’escamoter les sièges dans l’épaisseur du plancher de chargement, ce qui donne une surface parfaitement plane.

Esthétiquement et comme le laissait présager le concept, l’inspiration Classe G est présente. La partie avant verticale avec phares MULTIBEAM LED (options) traduit la présence de gènes tout-terrain, au même titre que les porte-à-faux courts à l’avant et à l’arrière. L’épaulement aux contours musclés domine la vue de profil, accentuant encore la courbe ascendante de la ligne de ceinture au niveau du montant C. Les revêtements de protection sur tout le pourtour délimitent les proportions et soulignent le caractère tout-terrain du véhicule, tout comme la protection anti-encastrement design de l’avant et de l’arrière.

Une fois à bord, on trouve un poste de conduite Widescreen. La commande et l’affichage passent par le système MBUX (Mercedes-Benz User Experience). Totalement inédit, l’insert en finition aluminium brut d’inspiration tout-terrain marque la limite inférieure de la planche de bord et se prolonge par un cerclage des trois buses de ventilation rondes situées au centre. Sous les buses, on retrouve l’unité de commande de la climatisation, dont les touches semblent avoir été usinées dans un cylindre d’aluminium. Le caractère robuste de l’aménagement intérieur trouve son prolongement sur la console centrale grâce aux éléments d’aspect « brut d’usinage » des inserts et des commandes. Le caractère SUV est également souligné par la poignée de maintien horizontale aménagée dans l’habillage des portes. Réalisée elle aussi à partir d’un tube d’aluminium fraisé, elle s’insère avec vigueur dans la contre-porte.

Le GLB bénéficie des atouts technologiques de l’actuelle génération de véhicules compacts Mercedes-Benz dont les systèmes d’assistance à la conduite avec participation active du conducteur, qui reprennent des fonctions de la Classe S, le train de roulement confort et autre commande confort ENERGIZING.

Le nouveau GLB est doté de moteurs essence et diesel 4 cylindres, qui ont été complètement renouvelés lors de la réactualisation des séries compactes et associés à la boîte automatique soit en 7 rapports soit en 8 rapports. On retrouve ainsi le moteur essence d’entrée de gamme M 282 de 1,33 litre de cylindrée et 163 ch qui équipe le GLB 200, le moteur de deux litres M 260 et 224ch qui anime le GLB 250 et le moteur diesel de deux litres (OM 654q) de 150ch qui équipe les GLB 200 d (150ch) et GLB 220 d (190ch) et qui est couplé à la boîte de vitesses à double embrayage 8G-DCT.

Pack Technique Offroad 

En plus de l’éclairage tout-terrain, le Pack Technique Offroad comprend un programme de conduite supplémentaire. Ce dernier adapte le déploiement de puissance du moteur et la régulation ABS pour le tout-terrain ordinaire hors des routes goudronnées. Il s’active par l’intermédiaire du contacteur à bascule DYNAMIC SELECT et enclenche une animation matérialisant la situation de conduite peut être affichée sur l’écran média et offrir une représentation réaliste de l’angle de pente, de l’angle de dévers et des paramètres techniques permet de bien évaluer les manœuvres nécessaires. Ce sytème dispose également le limiteur de vitesse en descente Downhill Speed Regulation (DSR) maintient automatiquement une vitesse lente présélectionnée entre 2 et 18 km/h, qui s’affiche sur l’écran pour les instruments et sur l’affichage tête haute (option).

  • 2019_06_11_1000lc_19c0386-018-937733-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0386-021-502445-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0386-056-556247-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0386-072-733976-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0386-079-520073-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0386-080-566817-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0386-083-436861-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0386-084-590741-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0386-089-469336-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0386-092-870389-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0387-001-3405611-10
  • 2019_06_11_1000lc_19c0387-001-340561-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0387-008-249538-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0387-015-520932-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0387-017-358497-102
  • 2019_06_11_1000lc_19c0387-021-631241-102
  • 19c0425-015-779272-1024x768.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

BENTLEY FLYING SPUR, LE LUXE À LA BRITANNIQUE

 
New-Bentley-Flying-Spur-2-696x268.jpg
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=Bentley Motors présente en détail sa berline GT sportive de luxe la plus évoluée, la toute nouvelle Flying Spur, la troisième génération de la berline GT quatre portes de Bentley qui n’en conserve de son aînée que le nom.

La nouvelle Flying Spur met en valeur l’esthétique moderne de Bentley à travers une silhouette sportive, les phares LED matriciels de dernière génération à effet cristal taillé exclusifs de la marque, désormais rehaussés par des manchons chromés, et de nouveaux feux arrière enveloppants en « B ». De nouvelles jantes de 22 pouces contribuent aussi à révéler la personnalité et les performances uniques de la Flying Spur. Une mascotte en B ailé « conçue pour le nouveau siècle » orne le capot de la nouvelle Flying Spur pour la première fois de l’histoire récente, faisant surface sous un badge Bentley moderne. La nouvelle Flying Spur est aussi dotée d’une calandre noire brillante, d’un cadre chromé brillant et d’ailettes verticales évoquant l’emblématique Bentley S1 Continental Flying Spur de 1957. La grille inférieure peut être commandée en noir ou en chrome brillant.

Au sein de cet intérieur , le thème des ailes Bentley se déploie sur la console inférieure et la planche de bord, tandis que les nouveaux sièges sont proposés en 15 couleurs de cuir. La console centrale flottante abrite un écran tactile HD rotatif de 12,3 pouces personnalisable et de nouvelles ouïes centrales « sculpturales » Bentley devant et derrière, en plus d’un compartiment de rangement, d’un système de recharge rapide par induction et de deux prises USB pour les smartphones.

Sous son capot, la nouvelle Flying Spur abrite une version améliorée du célèbre moteur W12 biturbo 6 litres de Bentley couplé à une transmission huit rapports à double embrayage délivrant des passages de vitesse plus rapides et souples. Ce nouveau moteur TSI produit 635 ch et 900 Nm et propulse la voiture de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes pour atteindre une vitesse de pointe de 333 km/h. Pour la première fois, une Bentley est équipée de quatre roues directrices, en plus de la transmission intégrale active et du système Dynamic Ride.

  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu
  • 2019_06_12_1000lc_New-Bentley-Flying-Spu

Share this post


Link to post
Share on other sites

ALPINE DÉVOILE LA A110S

 
 
 
Alpine_A110S-696x373.jpg
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

Alpine dévoile officiellement sa A110S qui vient compléter la gamme Alpine aux côtés des A110 Pure et l’A110 Légende.

Après une campagne de teasers aussi rapide et légère qu’impose la “berlinette” des temps modernes, Alpine lève officiellement le voile sur la A110S animée par le 1,8 litre développant 292ch pour un poids contenu de 1114kg, soit 42 canassons de plus que les versions sages et un couple de 320 Nm est disponible de 2000 à 6400 tr/min soit 1400 tr/min plus haut que sur le moteur de 252 chevaux. La puissance est envoyée aux roues arrière via une boîte Getrag à double embrayage sept rapports. Un système de différentiel électronique est également présent sur l’A110S. Notons que la nouvelle puissance moteur confère à l’A110S un rapport poids/puissance de 3,8 kg/ch, ce qui la positionne favorablement par rapport aux 4,3 kg/ch des autres versions. Elle réalise le 0 à 100 km / h en 4,4 secondes.

Avec ses éléments de style, l’A110S se distingue clairement du reste de la gamme A110. De nouvelles touches extérieures telles que le drapeau en fibre de carbone et orange sur les montants arrière, le lettrage Alpine en chrome noir, les étriers de frein orange et les jantes «GT Race » spécifiques au modèle avec une finition sombre soulignent le caractère sportif de la voiture. Sa hauteur de caisse abaissée et la peinture Gris Tonnerre au fini mat (en option, exclusive à l’A110S) affirment le caractère sportif de l’A110S.

Dans l’habitacle, les coutures orange remplacent les coutures bleues caractéristiques des autres versions de l’A110. L’utilisation de Dinamica noir pour le ciel de toit, les pare-soleil et les panneaux de porte soulignent la personnalité de la nouvelle version. Les sièges Sabelt, qui ne pèsent que 13,1kg, sont également garnis de Dinamica. Le volant est gainé de cuir et de Dinamica avec un point zéro et des surpiqûres orange. Les pédales et les repose-pieds sont en aluminium ; les drapeaux en fibre de carbone et orange – identiques à ceux présents sur la carrosserie –  apportent la touche finale à l’habitacle.

Les clients de l’A110S pourront choisir en option un toit en fibre de carbone avec une finition brillante, au style très sportif et occasionnant un gain de poids de 1,9 kg. D’autres options incluent des jantes forgées Fuchs en alliage et une finition en fibre de carbone pour les sièges Sabelt. L’équipement standard comprend un système audio Focal, Alpine Telemetrics et des aides au stationnement avant et arrière.

  • 21227669_2019_-_Nouvelle_ALPINE_A110S-10
  • 21227670_2019_-_Nouvelle_ALPINE_A110S-10
  • 21227671_2019_-_Nouvelle_ALPINE_A110S-10
  • 21227672_2019_-_Nouvelle_ALPINE_A110S-10
  • 21227673_2019_-_Nouvelle_ALPINE_A110S-10
  • 21227674_2019_-_Nouvelle_ALPINE_A110S-10
  • 21227675_2019_-_Nouvelle_ALPINE_A110S-10
  • 21227676_2019_-_Nouvelle_ALPINE_A110S-10
  • 21227677_2019_-_Nouvelle_ALPINE_A110S-10

Share this post


Link to post
Share on other sites

PORSCHE PRÉSENTE LES 718 SPYDER ET 718 CAYMAN GT4

 
 
692ef122-09ab-4aab-9702-301e8a4b1135-696
lg.php?bannerid=25&campaignid=12&zoneid=

La famille 718 de Porsche accueille deux nouveaux membres qui viennent coiffer cette gamme, les nouveaux 718 Spyder et 718 Cayman GT4 animées par une nouvelle évolution du moteur 6 cylindres 4.0 atmosphérique de 420 chevaux.

La famille 718 Boxster et 718 Cayman accueille de nouveaux membres qui viennent offrir plus de choix aux clients de la marque allemande aux côtés des “accessibles” 718 Boxster T et 718 Cayman T et les attractives 718 Boxster GTS et 718 Cayman GTS et répondre aux besoins de ceux qui privilégient le plaisir de conduire total et apprécient une agilité maximale ainsi qu’une proximité immédiate avec le groupe propulseur.

Pour la première fois, les 718 Spyder et 718 Cayman GT4 partagent la même base technique, avec une nouvelle évolution du moteur 6 cylindres 4.0 atmosphérique qui est lui-même associé à une boîte manuelle à 6 vitesses. Le moteur boxer développe une puissance de 420 ch sur les deux variantes. La troisième génération du Spyder offre même une puissance rehaussée de 45 ch. Ce moteur délivre son couple maximal de 420 Nm entre 5 000 et 6 800 tr/min. Avec leur boîte manuelle, les deux modèles peuvent franchir le cap des 300 km/h puisque la Porsche 718 Spyder affiche une vitesse de pointe de 301 km/h alors que son homologue 718 Cayman GT4 peut atteindre 304 km/h. Ces voitures de sport à moteur central passent de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes seulement.

Parmi les caractéristiques principales de la Porsche 718 Cayman GT4 figure sa définition aérodynamique sensiblement optimisée. Celle-ci génère jusqu’à 50 % d’appui en plus. Si les deux modèles se distinguent par une définition aérodynamique aussi efficace, c’est notamment grâce au nouveau silencieux arrière à chambre unique, qui libère de l’espace pour accueillir un diffuseur fonctionnel, capable de générer environ 30 % de l’appui sur l’essieu arrière de la 718 Cayman GT4. L’aileron fixe se caractérise également par une efficacité renforcée, produisant environ 20 % d’appui en plus que le modèle antérieur. Cela correspond à un appui additionnel de 12 kg à 200 km/h. Optimisée dans le style GT, la face avant préserve l’équilibre aérodynamique avec une large lame de spoiler et les rideaux d’air, qui régulent le flux aérodynamique au niveau des roues avant.

  • P19_0552_a5_rgb-1024x640.jpg
  • P19_0555_a5_rgb-1024x653.jpg
  • P19_0553_a5_rgb-1024x635.jpg
  • P19_0554_a5_rgb-1024x653.jpg

Le nouveau modèle 718 Spyder a été pensé pour offrir un maximum d’agrément avec son toit convertible léger compatible avec des vitesses élevées. Adapté à un usage au quotidien, son toit peut être escamoté sous la malle de coffre en quelques mouvements. Contrairement à la version GT4, le 718 Spyder dispose d’un aileron qui se déploie automatiquement à 120 km/h. Grâce à son diffuseur fonctionnel, la Porsche 718 Spyder est le premier modèle de la famille Boxster à générer un appui aérodynamique sur l’essieu arrière.

Pour la toute première fois, la Porsche 718 Spyder bénéficie du châssis GT de la 718 Cayman GT4 dont le essieux dispose de avant et arrière disposent de combinés ressort-amortisseur allégés et optimisés. Elle dispose également du système d’amortissement Porsche Active Suspension Management permettant d’abaisser le châssis de 30 mm, comme sur la 718 Cayman GT4. Les systèmes Porsche Stability Management en option et Porsche Torque Vectoring (PTV) avec verrouillage du différentiel arrière mécanique sont également annoncés. La version GT4 peut aussi disposer en option du package Clubsport, qui inclut un arceau de sécurité arrière en acier, un extincteur portable et un harnais de sécurité à six points pour le conducteur.

  • P19_0558_a5_rgb-1024x683.jpg
  • P19_0557_a5_rgb-1024x678.jpg
  • P19_0556_a5_rgb-1024x644.jpg

Le système de freinage hautes performances des 718 Spyder et 718 Cayman GT4 est constitué de freins monobloc surdimensionnés en aluminium à étrier fixe. Les freins Porsche Ceramic Composite Brake (PCCB) sont également disponibles en option. Le modèle 718 Spyder dispose désormais de pneus ultra hautes performances (UHP) spécialement mis au point par Porsche. Grâce à ces pneus notamment, la 718 Cayman GT4 a pu améliorer de plus de dix secondes le chrono de sa devancière sur les 20,6 kilomètres du tracé de la Nordschleife sur le circuit du Nürburgring.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×