Jump to content
jasonbrody

News auto

Recommended Posts

219311561_______________2021_2021-08-22-15-0015709.thumb.jpg.adab4f67760f01f5dc0b92bcfe03b486.jpg
2 Photos

Le groupe allemand Volkswagen (avec Skoda, Audi, Seat et Porsche), domine toujours le marché européen des voitures neuves, malgré la baisse des ventes par rapport aux années précédentes, le groupe allemand a réussi à augmenter sa part de marché au cours du premier semestre 2021 par rapport à la même période au cours des années 2019 (avant la crise du Covid) et 2020, selon les chiffres publiés par Jato Dynamics.

Le groupe Volkswagen, toujours incontestable numéro un européen, a vu sa part de marché augmenter à 26,20 % au cours du premier semestre de l'année 2021, soit une augmentation de 0,44 % par rapport à l'année 2020, et de 1,3 % par rapport à l'année 2019. Au palmarès des constructeurs, la constellation Stellantis (FCA et PSA) a enregistré une part de marché estimée à 21,41 %.

Par ailleurs, selon les données fournies par Jato Dynamics, l'alliance Renault – Nissan – Mitsubishi a affiché une évolution négative, puisqu'elle a atteint une part de marché de 11,33% sur les six premiers mois de l’année 2021, ce qui représente un recul par rapport à la même période des années 2019 et 2020, avec respectivement 14,33 % et 13,84 % des parts de marché.

Sur les six premiers mois de l’année 2021, la demande de voitures neuves dans l’Union européenne a atteint, au cumul, 6,42 millions d'unités, ainsi, le marché européen a perdu 1.92 million de ventes par rapport au premier semestre 2019, avant la crise du Covid, avec 8,34 millions d'unités, cependant, il a gagné 1.37 million de ventes par rapport à la même période de 2020, avec 5.05 millions d'unités. Effectivement, le marché européen se remet difficilement des conséquences de la pandémie de Covid-19.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
674715013_______2021-08-24-11-2283693.thumb.jpg.36c4469dc5cc510ffed1fafc4b9a9082.jpg1639201664_______2021-08-24-11-2291258.thumb.jpg.892e495c1b77bca7e14fc544ce568335.jpg1376390087_______2021-08-24-11-2320071.thumb.jpg.e331fba9105b4a55ae7a6f99f22f1867.jpg162443544_______2021-08-24-11-2352042.thumb.jpg.4420e3d835b953e1f3bd147f6f2e50d1.jpg1487349306_______2021-08-24-11-2362757.thumb.jpg.0e1ca0f35eff1861b89d4f6ca4e8274e.jpg1214129008_______2021-08-24-11-2370450.thumb.jpg.eab82930af3df1a39e2b9c96e4c631c9.jpg720668820_______2021-08-24-11-2372294.thumb.jpg.33411848d8375541207fa82da126252b.jpg1647931206_______2021-08-24-11-2399586.thumb.jpg.365dd8abbf8b1496ce61b0897e149754.jpg331447966_______2021-08-24-11-2420623.thumb.jpg.6cf774d760ef5a1b03adeafd9468e0be.jpg608776069_______2021-08-24-11-2433106.thumb.jpg.bc0d143a0cb5e31bbb2a8773686872ae.jpg
11 Photos

Alors que les berlines perdent de leur attrait en Europe, elles ont toujours du succès outre-Atlantique, ainsi, la Volkswagen Jetta connaît un franc succès aux États-Unis notamment. Dans ce cadre, l’actuelle génération de la Jetta a subit pour 2022 une petite mise à niveau esthétique, mais aussi mécanique.

Esthétiquement, les parties avant et arrière des Volkswagen Jetta reçoivent quelques retouches. De nouveaux pare-chocs peuvent être trouvés à chaque endroit alors que devant, la grille a été légèrement retouchée et reçoit deux barres chromées qui viennent flanquer le logo de la marque. Avec la version GLI, une bande rouge, la couleur symbolique de cette variante, vient s’insérer entre les barres. Des phares et des feux de jour à LED sont inclus de série, les versions haut de gamme bénéficiant de phares de type projecteurs. Il y a aussi de nouvelles jantes et de nouvelles couleurs de carrosserie.

À l’intérieur, le tableau de bord numérique est désormais inclus de série. Il mesure 8 pouces en versions Trendline et Comfortline, ou encore 10 pouces dans les Highline et GLI. Toutes les Jetta sauf celle d’entrée de gamme possèdent le système d’info-divertissement MIB3, qui intègre les connectivités Android Auto et Apple CarPlay, le système de connectivité Car-Net de série et le plateau de recharge sans fil.

Le plus gros changement est le remplacement de l’ancien 4-cylindres turbocompressé de 1,4 litre pour celui du Volkswagen Taos, qui passe à une cylindrée de 1,5 litre. Également turbocompressé, il développe une puissance de 158 chevaux et produit un couple de 250 Nm. Ce bloc peut toujours être jumelé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports ou à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports.

Dans sa version sportive, la Jetta GLI 2022 revient avec son moteur turbo de 2,0 litres développant 228 chevaux et un couple de 349 Nm. Dans son cas, la boîte manuelle à 6 rapports de série peut être remplacée par une automatique à double embrayage qui compte 7 rapports.

Les Volkswagen Jetta et Jetta GLI 2022 seront mise en vente chez les concessionnaires Volkswagen en Amérique lors du dernier trimestre de l’année 2021.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1261386668_________abt_2021-08-25-12-1539648.thumb.jpg.26c84a94f6e2281f442010339152518d.jpg1151702422_________abt_2021-08-25-12-555696.thumb.jpg.fd3f776f959a23f9ad50b28676303440.jpg1719206644_________abt_2021-08-25-12-5545677.thumb.jpg.940ab0d4d3b7c7f930ad6d930975b51c.jpg553847457_________abt_2021-08-25-12-5576607.thumb.jpg.07f7cd59cbaab532a28f9f6a6c1261ba.jpg1089846275_________abt_2021-08-25-12-5643857.thumb.jpg.374c53b6ec749195a6d5d63b90af30d6.jpg869768942_________abt_2021-08-25-12-5685040.thumb.jpg.e9beff2f1ca98f111284b218749b8068.jpg
7 Photos

La berline compacte et le break Sportstourer Leon de la marque de sport de Seat, Cupra, ont droit à une augmentation supplémentaire de leur puissance grâce au préparateur allemand ABT, spécialiste du groupe Volkswagen, pour atteindre jusqu’à 365 chevaux.

En effet, il s'agit de la première fois que la sportive ibérique passe chez ABT Sportsline, la Cupra reçoit une petite hausse de puissance, grâce à l'ajustement de l'unité de commande électronique (ECU), ainsi, le 4-cylindres 2,0 litres TSI qui développe 306 chevaux dans la berline et 316 chevaux dans la version break Sportstourer quatre roues motrices, voit sa puissance grimper respectivement à 355 et 365 chevaux. Les valeurs de couple augmentent également puisque les deux modèles passent de 400 Nm à 450 Nm chacun.

Ces chiffres indiquent une augmentation de l'équivalent de 49 ch en puissance et de 50 Nm en couple, par rapport au moteur de série sans modification, et bien que les chiffres puissent sembler peu importants, leur impact sur les performances de la voiture sera très perceptible, surtout en termes d'accélération et sur les circuits.

Par ailleurs, ABT a équipé les deux modèles de nouveaux ressorts de suspension permettant d'abaisser la hauteur de caisse de 30 millimètres et de mieux contenir la prise de roulis. De nouvelles jantes ABT Sport GR de 20 pouces sont aussi disponibles en noir mat ou en noir brillant. Ces ressorts de suspension font partie d'un pack qui comprend également la reprogrammation du moteur.

Enfin, il faut débourser environ 6000 euros pour équiper la Cupra Leon avec ce pack, comprenant l’augmentation de puissance, les nouveaux ressorts et les jantes, sans compter les frais d'installation.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Dacia Sandero

Dacia Sandero bat Volkswagen Golf et devient le véhicule le plus vendu en Europe !

 

La Dacia Sandero vient d’être couronnée la voiture la plus vendue en Europe pour juillet 2021, battant ainsi la Volkswagen Golf.

En effet, 20.446 unités de la citadine polyvalente roumaine ont été immatriculées en juillet. S’avérant très populaire auprès des clients européens, la Dacia Sandero atteigne le sommet pour la première fois de son histoire.

Par ailleurs, le marché européen a chuté de 24% le mois dernier avec 967.830 ventes selon la ‘JATO’, après quatre mois de croissance. De son coté, le Groupe Renault a vendu 1.422.600 véhicules au premier semestre 2021, soit une hausse de 18,7 % par rapport au résultat de la même période en 2020, mais de 24,2 % de moins qu’au premier semestre 2019.

En guise de rappel, la troisième génération de Sandero a été officiellement dévoilée l’année dernière aux cotés de la Sandero Stepway et la Logan. Contrairement à ses prédécesseurs, le nouveau modèle est basé sur la dernière plate-forme CMF-B du groupe Renault.

Bien qu’elle ait perdu la première marche du podium, Volkswagen demeure la marque qui domine le top 10 grâce à la Golf (19 425 unités) en deuxième place, la Polo (17 343 unités) en quatrième, le T-Roc (16 494 unités) en cinquième, et le T-Cross (14 170 unités) à la septième place. Ainsi, elle reste la marque la plus vendue en Europe malgré une baisse de 19%.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Mercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCE

Mercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCE : le véhicule de série le plus puissant d’Affalterbach

La première voiture hybride Performance de Mercedes-AMG va être produite en série et s’inspire des technologies de la Formule 1. Le concept comprend un système de propulsion hybride indépendant avec moteur électrique et batterie sur l’essieu arrière ainsi qu’une batterie haute performance développée en interne. Le Mercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCE (consommation de carburant combinée pondérée: 8,6 l/100 km ; émissions de CO2 combinée pondérée: 196 g/km ; consommation électrique pondérée : 10,3 kWh/100 km) combine des performances supérieures et une dynamique de conduite impressionnante avec une efficience maximale grâce à sa chaîne cinématique spéciale. Le modèle E PERFORMANCE propulse ainsi l’ADN de la Driving Performance AMG dans un avenir électrifié. L’association d’un moteur V8 biturbo de 4,0 litres et d’un moteur électrique génère une puissance système de 620 kW (843 ch) et un couple système maximal de plus de 1 400 Nm. La réponse immédiate de l’entraînement électrique sur l’essieu arrière, la montée rapide du couple et la répartition améliorée du poids permettent une nouvelle expérience de conduite très dynamique. Comme en Formule 1, la batterie est conçue pour fournir et absorber rapidement la puissance. L’autonomie électrique de 12 kilomètres permet un rayon d’action pratique, par exemple en ville ou dans les zones résidentielles. Mercedes-AMG innove en matière de communication sur l’électrification avec l’ambassadeur de la marque will.i.am : le musicien de renommée mondiale, lauréat de plusieurs Grammy Awards, est le protagoniste de la campagne de marketing « Everything but quiet » (« Tout sauf calme »). Il a non seulement contribué au concept, mais a également écrit une chanson exclusive pour la vidéo de lancement.

« Avec la nouvelle Mercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCE, nous propulsons notre ADN typique dans un avenir électrifié. Ce faisant, nous empruntons nos propres voies qui ont toujours rendu AMG si spéciale et si désirable. Entièrement développé à Affalterbach, le modèle hybride Performance offre un niveau fascinant de dynamique de conduite et arbore à juste titre notre nouveau label technologique E PERFORMANCE. Avec ce nouveau concept, nous nous ouvrons également à de nouveaux groupes cibles qui peuvent découvrir Mercedes-AMG en tant que marque de luxe Performance du XXIe siècle. Notre passage à l’électrification typique d’AMG s’accompagne d’une campagne de grande envergure. Et je suis ravi que nous ayons pu convaincre un partenaire aussi prestigieux que la superstar will.i.am et le séduire avec notre technologie », déclare Philipp Schiemer, président du Directoire de Mercedes-AMG GmbH.

 

« Mercedes-AMG incarne depuis toujours performances de pointe et dynamique de marche maximale. Lorsque nous avons développé notre stratégie hybride E PERFORMANCE, il a donc été dès le départ clair que nous allions poursuivre un concept indépendant pour AMG qui allierait les valeurs fondamentales de notre marque avec une efficience élevée. Celui-ci passe maintenant à la production en série avec le nouveau Mercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCE. La configuration avec le moteur thermique à l’avant et l’unité de propulsion électrique sur l’essieu arrière offre de nombreux avantages. La répartition optimisée du poids, la meilleure utilisation possible du couple et le déploiement très spontané de la puissance promettent une dynamique de marche maximale. A cela s’ajoute la batterie haute performance que nous avons développée, qui affiche une densité de puissance deux fois supérieure à celle des batteries de propulsion conventionnelles et qui, comme de nombreux autres composants, s’inspire de la technologie de la Formule 1 », explique Jochen Hermann, directeur général technique de Mercedes-AMG GmbH.

Un design expressif avec une superbe jupe avant

Son design expressif avec un capot moteur effilé descendant très bas, une silhouette musclée et abaissée, ainsi qu’un imposant hayon arrière souligne les gènes sportifs du coupé 4 portes. La jupe avant caractéristique, qui reprend le design de l’AMG GT deux portes, est un élément marquant. Elle crée une harmonie parfaite et se fond de manière homogène dans le design dynamique de l’ensemble du véhicule. Les prises d’air extérieures sont plus larges et plus pointues vers le centre de la voiture. Le flux d’air est canalisé par trois ailettes verticales vers les radiateurs des passages de roue.

Les caractéristiques exclusives d’identification à l’arrière sont la jupe arrière avec volet de prise pour recharge Plug-in intégré et la désignation du modèle surlignée en rouge. Avec le modèle hybride, AMG introduit également des sorties d’échappement doubles trapézoïdales à surface cannelée à l’extérieur. Sur le côté, le badge d’aile « E PERFORMANCE » indique la motorisation hybride. Comme pour l’ensemble de la gamme, de nombreuses finitions de peinture et détails d’équipement sont proposés pour la version hybride. Au total, quatre peintures mates, cinq teintes métallisées et deux peintures standard sont désormais disponibles. Sept nouvelles peintures issues de la gamme étendue de personnalisation viennent s’ajouter à l’offre. Le design extérieur peut être encore personnalisé avec le nouveau Pack Sport Black AMG II ou la combinaison du Pack Sport Black et du Pack Carbone, entre autres. En outre, de nouvelles jantes alliage 20 et 21 pouces sont proposées en deux variantes de coloris chacune. L’Edition exclusive est également disponible pour le modèle hybride Performance.

 

En tant que nouveau fleuron de la série, l’AMG GT 63 S E PERFORMANCE est particulièrement bien équipé. Il a bénéficié de toutes les améliorations du dernier restylage du modèle, comme le train de roulement AMG RIDE CONTROL+ avec un nouveau système d’amortissement. Le système de freinage en céramique composite AMG hautes performances adapté et le système multimédia MBUX avec écrans hybrides spéciaux sont également livrés de série.

 

Système multimédia MBUX avec écrans spécifiques aux véhicules hybrides

 

Le poste de conduite à écran large de série est équipé du système multimédia MBUX avec des affichages et des fonctions spécifiques aux modèles hybrides AMG. Sur le combiné d’instruments, le conducteur peut lire l’autonomie électrique, la consommation d’énergie, la puissance et le couple du moteur électrique et les températures de la batterie et du moteur électrique. Les graphiques haute qualité de l’écran multimédia visualisent le flux d’énergie de l’ensemble du système d’entraînement, le régime, la puissance, le couple et la température du moteur électrique ainsi que la température de la batterie. Les passagers arrière reçoivent des informations sur le flux d’énergie ainsi que sur la puissance et le couple du moteur électrique sur leur écran multimédia en option.

Volant Performance AMG à doubles branches

Le volant AMG Performance de série, avec son design distinctif à doubles branches et ses boutons de changement de vitesse parfaitement intégrés, offre également une valeur ajoutée tangible et visible. Les trois branches doubles arrondies allient stabilité et légèreté. Les boutons ronds du volant AMG impressionnent par leur affichage brillant et leur logique de commande parfaite de type « tourner et appuyer ». Cela permet de contrôler les fonctions de conduite importantes et tous les programmes de conduite sans avoir à retirer les mains du volant. Une nouvelle fonctionnalité est la possibilité de sélectionner les niveaux de récupération de la propulsion hybride via les boutons du volant.

De nombreux choix individuels sont disponibles à l’intérieur. Des couleurs exclusives soulignent le côté sportif ou luxueux du nouveau fleuron – par exemple la combinaison de cuir Nappa Exclusif gris titane perle/noir avec surpiqûres jaunes contrastées ou le cuir Nappa Exclusif tartuffe/noir en finition STYLE (surpiqûres en losanges). En outre, vous pouvez choisir parmi cinq autres couleurs de cuir Nappa Exclusif STYLE : marron Sienne, rouge classique, bleu yacht, blanc intense et gris neva. Les sièges avant et arrière sont entièrement monochromes dans la couleur de l’équipement respectif, tout comme les accoudoirs des portes, le liseré en cuir des tapis de sol et la couronne du volant.

 

Les détails de la propulsion hybride Performance spécifique à AMG : moteur thermique à l’avant, moteur électrique à l’arrière

Sur l’AMG GT 63 S E PERFORMANCE, le moteur V8 biturbo de 4,0 litres est associé à un moteur électrique synchrone à excitation permanente, à une batterie haute performance développée à Affalterbach et au système de transmission intégrale AMG Performance 4MATIC+ entièrement variable. L’association d’un moteur V8 biturbo de 4,0 litres et d’un moteur électrique génère une puissance de 620 kW (843 ch) et un couple maximal de plus de 1 400 Nm. Les performances de conduite du plus puissant véhicule de série produit à ce jour par Affalterbach sont tout aussi impressionnantes : Le sprint de 0 à 100 km/h ne prend que 2,9 secondes, et les 200 km/h sont atteints en moins de dix secondes. Le véhicule atteint 316 km/h.

 

Le moteur électrique de 150 kW (204 ch) est positionné sur l’essieu arrière où il est intégré dans une unité d’entraînement électrique (EDU) compacte avec une boîte de vitesses à deux rapports à commande électrique et le différentiel autobloquant à commande électronique. Les experts qualifient cette disposition d’hybride P3. La batterie légère haute performante est également située à l’arrière, au-dessus de l’essieu arrière. Cette conception compacte présente de nombreux avantages :

  • Le moteur électrique agit directement sur l’essieu arrière et peut ainsi convertir sa puissance plus directement en propulsion – pour donner un coup de pouce supplémentaire lors des démarrages, des accélérations ou des dépassements.
  • La puissance du moteur électrique peut être appliquée avec un couple maximal, comme le veut la conception, de sorte qu’un comportement de démarrage particulièrement agile est possible.
  • En outre, le conducteur ressent immédiatement un gain de performance notable grâce au différentiel autobloquant sur l’essieu arrière à commande électronique : le modèle hybride accélère avec encore plus d’agilité en sortie de virage, offre plus de motricité et donc plus de sécurité de conduite.
  • Lorsque le glissement sur l’essieu arrière augmente, la force du moteur électrique est également transmise aux roues avant, selon les besoins, pendant une courte période pour une motricité accrue. Ces qualités routières sont obtenues grâce à la liaison mécanique de la transmission intégrale entièrement variable qui s’appuie pour ce faire sur l’arbre de transmission articulé et les arbres d’entraînement des roues avant.
  • Le positionnement sur l’essieu arrière améliore la répartition du poids et de la charge sur l’essieu dans le véhicule et constitue ainsi la base d’une maniabilité exemplaire.
  • Le concept AMG offre également un très haut degré d’efficacité en matière de récupération car ce système ne permet que des pertes mécaniques et hydrauliques minimes du moteur et de la boîte de vitesses.
  • La boîte de vitesses automatisée à deux rapports sur l’essieu arrière, avec sa démultiplication spécialement adaptée, permet de passer d’un couple de roue élevé pour un démarrage agile à une puissance continue stable à des vitesses plus élevées. Un actionneur électrique engage la deuxième vitesse au plus tard à environ 140 km/h, ce qui correspond au régime maximal du moteur électrique d’environ 13 500 tr/min.
  • Grâce à l’augmentation de la puissance due au moteur électrique supplémentaire, l’équipe de développement a également pu améliorer en parallèle l’efficacité de l’ensemble du véhicule et obtenir des émissions et une consommation plus faibles.

Inspirée de la Formule 1, développée à Affalterbach : la batterie haute performance AMG

Lors de la définition de la stratégie d’électrification, il était clair dès le départ que tous les composants essentiels seraient développés à Affalterbach. Au cœur de ce dispositif figure la batterie AMG High Performance (HPB).Le développement du système de stockage d’énergie lithium-ion s’est inspiré des technologies déjà éprouvées dans les conditions les plus difficiles sur les voitures de course hybrides de Formule 1 de l’écurie Mercedes-AMG Petronas. Au cours du développement, un intense échange de connaissances a eu lieu entre les concepteurs de moteurs de Formule 1 de High Performance Powertrains (HPP) à Brixworth et Mercedes-AMG à Affalterbach. La batterie haute performance AMG allie une puissance élevée, mobilisable fréquemment, à un poids réduit pour améliorer les performances globales du véhicule. S’y ajoutent l’absorption rapide d’énergie et la densité de puissance élevée. Concrètement, lors d’une conduite rapide, par exemple sur un terrain vallonné, les conducteurs peuvent faire appel spontanément à tout le potentiel de puissance en montée, tandis que la récupération est forte en descente.

70 kW de puissance continue et 150 kW de puissance de pointe

La batterie haute performance de l’AMG GT 63 S E PERFORMANCE offre une capacité de 6,1 kWh, une puissance continue de 70 kW et une puissance de pointe de 150 kW pendant dix secondes. Le faible poids de 89 kilogrammes seulement permet une densité de puissance très élevée de 1,7 kW/kg. A titre de comparaison : les batteries conventionnelles sans refroidissement direct des cellules atteignent environ la moitié de cette valeur. La charge s’effectue via le chargeur embarqué de 3,7 kW en courant alternatif sur la borne de recharge, la wallbox ou la prise domestique. La batterie est conçue pour produire et absorber rapidement de l’énergie, et non pour avoir la plus grande autonomie possible. Néanmoins, l’autonomie électrique de 12 kilomètres permet un rayon d’action pratique, par exemple pour une conduite silencieuse et sans émissions de la zone résidentielle vers la périphérie de la ville ou vers l’autoroute.

L’innovation en marche : le refroidissement direct des cellules de la batterie

Les performances élevées de la batterie AMG 400 V reposent sur le système innovant de refroidissement direct. Pour la première fois, un liquide de refroidissement high tech, basé sur un liquide non conducteur, circule autour des 560 cellules et les refroidit individuellement. Toute batterie a besoin d’une température définie pour une puissance de sortie optimale. Si l’accumulateur d’énergie devient trop froid ou trop chaud, il accuse une perte temporaire de puissance perceptible ou doit être bridé pour ne pas être endommagé par un niveau de chaleur trop élevé. Une régulation uniforme de la température de la batterie a donc une influence décisive sur ses performances, sa durée de vie et sa sécurité. Les systèmes de refroidissement conventionnels, qui refroidissent l’ensemble du pack de batteries uniquement avec de l’air ou indirectement avec de l’eau, atteignent rapidement leurs limites. D’autant que les exigences augmentent à mesure que s’accroît la densité énergétique des cellules. Si la gestion thermique ne remplit pas sa fonction de manière optimale, il y a un risque de vieillissement prématuré de la batterie.

Pour le refroidissement direct, les spécialistes AMG ont dû développer de nouveaux modules de refroidissement d’une épaisseur de quelques millimètres seulement. Environ 14 litres de liquide de refroidissement circulent de haut en bas dans l’ensemble de la batterie, en passant par chaque cellule, à l’aide d’une pompe électrique haute performance spécialement conçue à cet effet. Le liquide traverse également un échangeur thermique huile/eau fixé directement à la batterie. Celui-ci dirige la chaleur dans l’un des deux circuits basse température (BT) du véhicule, puis vers le radiateur BT à l’avant de la voiture qui évacue la chaleur dans l’air ambiant. Le système vise à garantir une répartition uniforme de la chaleur dans la batterie.

Ainsi, la batterie opère toujours dans une fenêtre de température de service optimale et régulière moyenne de 45 °C, quelle que soit la fréquence à laquelle elle est chargée ou déchargée. Il est tout à fait possible de dépasser la température moyenne si la conduite est forcée. Les mécanismes de protection sont donc réglés de manière à pouvoir tirer le maximum de la batterie afin d’abaisser à nouveau la température par refroidissement direct. Les systèmes de refroidissement classiques ne le peuvent pas et la batterie n’est plus en mesure de fournir toutes ses performances. Ce n’est pas le cas de la batterie High Performance AMG : même pendant les tours rapides en mode hybride sur circuit, où les accélérations (la batterie est déchargée) et les décélérations (la batterie est chargée) sont fréquentes, le système de stockage d’énergie conserve son potentiel de haute performance.

Seul un refroidissement direct efficace permet d’utiliser des cellules à très haute densité de puissance. Grâce à cette solution individuelle, le système de batterie est particulièrement léger et compact. Le faible poids est également dû au concept de rails conducteurs économe en matériaux et à la structure anti-collision légère, mais aussi robuste du boîtier en aluminium. Il garantit le plus haut niveau de sécurité.

Stratégie opérationnelle : une énergie électrique toujours disponible

La stratégie de fonctionnement de base est dérivée de la propulsion hybride de la voiture de Formule 1 Mercedes-AMG Petronas. Comme dans la catégorie reine du sport automobile, la propulsion maximale est toujours disponible lorsque le conducteur en a besoin ; par exemple, pour accélérer à pleine puissance en sortie de virage ou lors d’un dépassement. Grâce à des performances de récupération élevées et une recharge à la demande, l’énergie électrique peut toujours être mobilisée et fréquemment reproduite. Le concept de batterie indépendant permet un compromis optimal entre une dynamique de marche maximale et une efficience en phase avec les attentes actuelles. Tous les composants sont parfaitement adaptés les uns aux autres : le gain de performance peut être ressenti immédiatement.

Les sept programmes de conduite DYNAMIC SELECT AMG « Electric », « Comfort », « Sport », « Sport+ », « RACE », « Chaussée glissante » et « Individual » sont précisément adaptés à la nouvelle technologie de propulsion et offrent ainsi une expérience de conduite très variée, de très efficiente à très dynamique. Les programmes de conduite permettent de régler des paramètres importants tels que la réponse de la motorisation et de la boîte de vitesses, la caractéristique de la direction, l’amortissement du train de roulement ou le son. Les programmes peuvent être sélectionnés à l’aide du commutateur de la console centrale ou des boutons du volant AMG.

De manière générale, l’hybride haute performance démarre silencieusement (« Mode Silencieux ») avec la mise en marche du moteur électrique dans le programme de conduite « Comfort ». L’icône « Ready » du combiné d’instruments indique que le véhicule est en ordre de marche. En outre, un son de démarrage puissant et sonore, typique de la marque AMG, est émis dans l’habitacle par les haut-parleurs du véhicule pour signaler la disponibilité de la voiture. Une légère pression sur la pédale d’accélérateur suffit à mettre en mouvement le modèle hybride Performance AMG.

Lors de la conduite 100 % électrique, l’Acoustic Vehicle Altering System (Système de modification acoustique des véhicules), légalement requis, avertit les alentours de l’approche du modèle hybride Performance. Un son AMG spécialement composé, à basse fréquence et modulé en fonction de la vitesse, est émis vers l’extérieur par un haut-parleur à l’avant et à l’arrière. Une partie du son peut également être entendue discrètement dans l’habitacle sous forme de retour acoustique pour les passagers. Dans l’Union européenne, le système est actif jusqu’à 20 km/h, aux Etats-Unis jusqu’à l’équivalent de 30 km/h environ. Ensuite, le signal de conduite s’estompe harmonieusement jusqu’à 50 km/h environ.

A des vitesses plus élevées, le client peut sélectionner l’expérience sonore entre « équilibré » et « puissant » à l’aide des boutons sonores de la console centrale ou du volant (reconnaissables à un symbole d’onde de fréquence) : En conduite 100 % électrique, une expérience sonore discrète ou puissante est mise en scène. Lorsque le moteur thermique démarre, le réglage sélectionné influence le son du système d’échappement. Dans toutes les situations, une chose reste la même : le modèle hybride Performance est immédiatement reconnaissable acoustiquement en tant que version AMG dans toutes les conditions.

  • Programme de conduite « Electric » : l’accent est mis sur l’expérience de conduite électrique. Conduite 100 % électrique de 0 à 130 km/h, le moteur thermique reste constamment coupé. Grâce à la liaison mécanique avec les composants AMG Performance 4MATIC+, la transmission intégrale est toujours disponible : si, par exemple, les roues arrière patinent soudainement, la force du moteur électrique est également transmise aux roues avant par l’intermédiaire des arbres de transmission articulés et les arbres d’entraînement. Lorsque la batterie est déchargée ou que le conducteur exige plus de puissance, la commande intelligente enclenche automatiquement le programme de conduite « Comfort » tandis que le moteur thermique démarre et prend en charge la propulsion.
  • Programme de conduite « Comfort » : le démarrage s’effectue généralement en mode électrique. Le moteur thermique et le moteur électrique fonctionnent en fonction des situations : propulsion électrique à faible vitesse, par exemple dans les zones résidentielles ou en centre-ville, conduite hybride avec le moteur thermique et le moteur électrique sur route et sur autoroute. Le résultat global est une impression de conduite harmonieuse et optimisée sur le plan de la consommation, notamment grâce aux changements de rapports précoces de la boîte de vitesses sport à 9 rapports SPEEDSHIFT MCT AMG. Le réglage du train de roulement et de la direction privilégie le confort. Le pilotage met l’accent sur l’efficience énergétique afin de réduire la consommation de carburant et les émissions. La sportivité et l’agilité typiquement AMG sont conservées.
  • Programme de conduite « Sport » : démarrage avec le moteur thermique et le moteur électrique, interaction des deux propulsions en fonction de la situation. Le moteur électrique donne un coup de pouce supplémentaire. Caractéristiques sportives s’exprimant par une réaction plus spontanée aux ordres donnés via la pédale d’accélérateur, par des temps de passage plus courts et par un rétrogradage plus précoce. Réglage plus dynamique du train de roulement et de la direction.
  • Programme de conduite « Sport+ » : démarrage avec le moteur thermique et le moteur électrique, interaction des deux propulsions en fonction de la situation. Un effet boost encore plus marqué. Caractère extrêmement sportif grâce à une montée en régime encore plus agile et des interventions ciblées sur le couple à la montée des rapports avec désactivation de certains cylindres pour des temps de passage optimaux. Régime de ralenti relevé pour des démarrages plus rapides. Réglage du train de roulement, de la direction et de la chaîne cinématique encore plus dynamique.
  • Programme de conduite « RACE » : pour des trajets ultra dynamiques sur circuits fermés. Dans ce programme, tout est paramétré pour des performances maximales. Démarrage avec le moteur thermique et le moteur électrique, interaction des deux propulsions en fonction de la situation. Le moteur électrique fournit toute la puissance nécessaire pour seconder le moteur thermique lors des fortes accélérations. Recharge performante de la batterie à faible commande de puissance pour une disponibilité électrique maximale.
  • « Programme de conduite « Chaussée glissante » :  est adapté de manière optimale aux caractéristiques des chaussées glissantes avec un développement de puissance réduit et une courbe de couple aplatie. La conduite 100 % électrique et le réglage de la récupération sont désactivés.
  • Programme de conduite « Individual » : adaptation individuelle de la motorisation, de la boîte de vitesses, d’AMG DYNAMICS, du train de roulement, de la direction et du système d’échappement.

La propulsion hybride offre d’autres avantages pour la régulation du comportement dynamique. Au lieu d’une intervention de freinage par l’ESP®, le moteur électrique peut également réguler la motricité dès qu’une roue signale un glissement trop important. Pour ce faire, le système de pilotage intelligent réduit le couple d’entraînement du moteur électrique, qui est transféré à la roue via le différentiel autobloquant sur l’essieu arrière. Ainsi, l’ESP® n’a pas à intervenir du tout ou seulement plus tard. Avantage : le moteur thermique peut ainsi opérer avec un couple plus élevé, ce qui permet à la fois d’améliorer l’agilité et d’accroître l’efficience. En outre, l’énergie habituellement « dissipée » au freinage peut être utilisée pour recharger la batterie.

Récupération sélectionnable en quatre étapes

Comme la batterie haute performance se trouve toujours dans la fenêtre de température optimale d’environ 45 °C grâce au refroidissement direct, la récupération peut également être optimisée. Normalement, une batterie se réchauffe fortement lorsque l’effort de récupération est trop élevé. Il est alors nécessaire de réduire celui-ci.

La récupération commence lorsque le conducteur retire son pied de la pédale d’accélérateur, c’est-à-dire en poussée sans toucher la pédale de frein. Cela permet non seulement de recharger la batterie, mais aussi de générer un couple de freinage élevé. Les freins de roues sont ménagés ou, selon le niveau de récupération et le trafic, n’ont même pas à être actionnés. Le conducteur peut sélectionner quatre niveaux de récupération à partir de la touche droite du volant AMG. Cela s’applique à tous les programmes de conduite, à l’exception de « Chaussée glissante », où la récupération d’énergie est conçue différemment selon le programme de conduite.

  • Niveau 0 : le véhicule se comporte comme un moteur thermique classique avec un changement de rapports manuel, où l’embrayage est désengagé, et roule avec une résistance minimale en décélération. Le pouvoir de récupération est très faible et ne sert qu’à maintenir l’alimentation électrique du véhicule. Le moteur thermique coupé, les pertes par frottement dans la chaîne cinématique sont réduites à un minimum.
  • Niveau 1 : il s’agit du réglage standard à partir duquel la récupération est déjà perceptible par le conducteur et qui correspond approximativement à la décélération d’un moteur thermique conventionnel avec embrayage engagé.
  • Niveau 2 : récupération accrue, la pédale de frein doit à peine être actionnée lors des déplacements dans le trafic.
  • Niveau 3 : la récupération d’énergie est maximale, ce qui permet de conduire avec une seule pédale comme dans une voiture 100 % électrique. Selon les conditions de conduite, plus de 100 kW de puissance peuvent être réinjectés dans la batterie.
  • Caractéristique spéciale du programme de conduite RACE : sur les circuits, le pilote veut gagner le maximum de temps sur les freinages. Dans le programme de conduite « RACE », la récupération est automatiquement fixée au niveau 1 pour permettre un comportement du véhicule le plus reproductible possible à la limite.

Un autre avantage de la récupération est que le véhicule ne roule pas plus vite dans les pentes raides. Le système fonctionne donc comme un frein moteur, mais alimente également la batterie en énergie.

Moteur V8 biturbo AMG de 4,0 litres avec turbocompresseurs twin-scroll

En tant que nouveau modèle haut de gamme, l’AMG GT 63 S E PERFORMANCE bénéficie du niveau de puissance du moteur V8 biturbo AMG de 4,0 litres avec 470 kW (639 ch) et un couple maximal de 900 Nm, disponible sur une large plage de régime de 2 500 à 4 500 tr/min. Cette conception s’harmonise parfaitement avec le moteur électrique, qui atteint son maximum de 320 Nm dès le départ.

Les deux turbocompresseurs twin-scroll qui allient une réponse optimale à bas régimes et un gain de puissance élevé à hauts régimes garantissent une puissance accrue. Pour ce faire, le carter de turbine est divisé en deux canaux d’écoulement parallèles. Cette division, ainsi que la séparation similaire des canaux dans le collecteur d’échappement permettent le pilotage distinct des impulsions des gaz d’échappement sur la roue de turbine. Un canal est alimenté par les gaz d’échappement des premiers et deuxièmes cylindres, tandis que l’autre reçoit ceux des troisième et quatrième. L’objectif est d’éviter une influence mutuelle négative des différents cylindres lors de l’alternance de charge. La contre-pression des gaz d’échappement est réduite et le balayage des gaz amélioré.

L’alterno-démarreur entraîné par courroie alimente les organes auxiliaires

L’alterno-démarreur entraîné par courroie (RSG) combine l’alternateur et le démarreur en un seul composant et fournit une puissance de 10 kW (14 ch). Il démarre le moteur thermique et assure l’alimentation de base des organes auxiliaires tels que la climatisation ou les phares, par exemple lorsque le véhicule se trouve à un feu de signalisation et que le niveau de charge de la batterie haute tension n’est plus suffisant pour soutenir le réseau de bord basse tension. Le RSG est particulièrement réactif car il est intégré au réseau haute tension de 400 V.

Suspension AMG RIDE CONTROL+ de série avec un large étagement entre dynamisme et confort

Le train de roulement AMG RIDE CONTROL+ repose sur une suspension pneumatique multichambres à correcteur automatique de niveau, associée à un amortissement adaptatif réglable par commande électronique. Ce système d’amortissement est entièrement nouveau sur les modèles AMG GT Coupé 4 portes : pour la première fois, deux soupapes de surpression sont utilisées. Ces vannes de régulation en continu situées à l’extérieur de l’amortisseur permettent d’ajuster encore plus précisément l’amortissement aux différentes conditions de conduite et aux programmes de conduite : Une vanne pilote l’étage de traction, autrement dit la force générée par la détente du ressort de suspension de la roue, tandis que l’autre contrôle le niveau de pression lorsque le ressort de suspension de la roue se comprime. Les niveaux de traction et de compression sont régulés indépendamment l’un de l’autre.

Les développeurs AMG ont réussi à augmenter de manière significative l’amplitude entre sportivité et confort, notamment en accentuant l’écart entre les courbes caractéristiques de l’amortissement minimal et maximal et en offrant une flexibilité encore accrue dans la conception de la courbe caractéristique. Grâce à la conception spéciale des vannes, l’amortisseur réagit rapidement et de manière sensible aux changements de la surface de la chaussée et des conditions de conduite.

Le conducteur peut présélectionner le réglage de base via les programmes de conduite AMG DYNAMIC SELECT : par exemple, il suffit d’appuyer sur un bouton pour que le comportement de conduite passe d’une dynamique maximale en mode « Sport+ » à un mode croisière avec le réglage « Comfort ». Une touche dédiée permet en outre de moduler le réglage sur trois niveaux, indépendamment des programmes de conduite.

Les hybrides Performance AMG bénéficient également de la régulation du comportement dynamique intégrée AMG DYNAMICS. Celle-ci influence les stratégies de régulation de l’ESP® (Régulation du comportement dynamique), de la transmission intégrale et du différentiel autobloquant à commande électronique. Pour une agilité accrue sans perte de stabilité.

Particularités de cette fonction : DYNAMICS AMG détermine comment le véhicule va réagir. Le système exploite pour ce faire les capteurs existants, qui mesurent par exemple la vitesse, l’accélération transversale, l’angle de braquage et la vitesse d’embardée. Selon le principe de la commande anticipée, les actions du conducteur et les données issues des capteurs permettent de prédire le comportement du véhicule souhaité par le conducteur. La régulation s’adapte sur mesure aux capacités dynamiques du conducteur – et ce, sans intervention perceptible ou gênante du système. Le conducteur profite de sensations de conduite très authentiques avec une dynamique élevée dans les virages et une motricité optimale pour une stabilité élevée et un comportement de marche prévisible. Les pilotes, y compris les plus expérimentés, sont ainsi assistés de manière optimale sans se voir dicter leur conduite par le système.

• AMG DYNAMICS « Basic » est attribué aux programmes de conduite « Comfort » et « Electric ». Cette conception se traduit par une conduite très stable avec des mouvements de lacet très atténués.

• « Advanced » est activé dans le programme « Sport ». Le véhicule reste équilibré. L’atténuation des mouvements de lacet et l’agilité accrue favorisent les manœuvres dynamiques telles que la conduite sur des routes secondaires sinueuses.

• « Pro » (abréviation de « Professionnel ») fait partie du programme « Sport+ ». « Pro » fournit au conducteur une assistance encore accrue lors des manœuvres dynamiques ; l’agilité et la précision en virage s’en trouvent encore renforcées.

• « Master » est associé au programme de conduite « RACE ». Le mode « Master » s’adresse aux conducteurs qui souhaitent goûter à un dynamisme et un plaisir de conduire maximal sur circuits fermés. « Master » garantit un équilibre du véhicule légèrement survireur, une direction plus directe et une agilité accrue en virages. « Master » garantit ainsi une agilité maximale et met idéalement en valeur le potentiel dynamique du véhicule. Pour accéder au mode « Master », le conducteur doit régler l’ESP® en activant le mode de pilotage ESP® SPORT ou ESP® OFF via une touche séparée située sur la console centrale.

Dans le programme de conduite « Individual », le conducteur peut paramétrer lui-même les niveaux DYNAMICS AMG « Basic », « Advanced », « Pro » et « Master ».

Dosage facile et bonne résistance au fading : le système de freinage en céramique composite AMG hautes performances

Il n’y a pas non plus de compromis en ce qui concerne les freins : pour répondre aux valeurs de puissance extrêmes et aux performances qui en découlent, le système de freinage en céramique composite AMG hautes performances est équipé de série d’étriers fixes à 6 pistons de couleur bronze à l’avant et d’étriers à griffe 1 piston à l’arrière. Il est adapté à la dynamique de conduite élevée et de plus grande dimension que sur les modèles équipés d’un moteur 100 % thermique : les disques de frein en carbone-céramique mesurent 420 x 40 millimètres sur l’essieu avant et 380 x 32 millimètres sur l’essieu arrière. Le système de freinage impressionne par des distances de freinage très courtes ainsi qu’une excellente résistance mécanique et une résistance au fading élevée en cas de forte sollicitation. Le système de freinage séduit également par une longévité élevée et une réponse particulièrement spontanée. En outre, le matériau léger permet de gagner quelques kilos supplémentaires et de réduire les masses non suspendues. Parmi les fonctions confort figurent l’aide au démarrage en côte, le préremplissage et le séchage des freins par freinage sur chaussée mouillée. Lorsque le contact est coupé et que le véhicule est immobilisé, la position parking « P » est en outre automatiquement activée par la boîte de vitesses ; le frein de stationnement électrique se désactive automatiquement au démarrage.

Nouvel ambassadeur de la marque will.i.am et campagne marketing : « Everything but quiet »

Mercedes-AMG innove également en communiquant sur le nouveau modèle hybride. La star et entrepreneur américaine de renommée mondiale will.i.am est le partenaire à long terme et l’ambassadeur de la marque pour les véhicules « Future of Driving Performance » à motorisation électrifiée. Le cofondateur et leader des Black Eyed Peas, musicien, producteur et entrepreneur technologique, a reçu sept Grammy Awards, un Emmy Award, un CLIO Award et une bourse honoraire de l’Institution of Engineering and Technology (IET).

Bien plus encore : will.i.am est un véritable passionné de voitures qui modifie sans cesse ses véhicules privés avec un haut niveau de compréhension technique et esthétique. Il est très attentif aux innovations qui tracent un trait d’union entre culture et technologie. Il s’efforce d’améliorer les choses jusque dans les moindres détails, de repousser les limites et de remettre en question l’existant jusqu’à ce que la solution optimale soit trouvée – tout comme l’équipe Mercedes-AMG lorsqu’elle développe ses voitures de sport et Performance. Le partenariat à long terme entre will.i.am et Mercedes-AMG se concentre sur des projets autour de l’avenir électrifié de l’entreprise et des thèmes musicaux.

Le nouvel AMG GT 63 S E PERFORMANCE propulse l’ADN de l’AMG Driving Performance dans un avenir électrifié. Ainsi, « Everything but quiet » est l’idée centrale et le slogan du film de campagne pour la présentation du nouveau modèle. La pièce maîtresse est un film de 60 secondes conçu et réalisé par le photographe et réalisateur britannique Rankin. Il s’agit d’un jeu sophistiqué de parallèles entre le personnage de will.i.am et l’AMG GT 63 S E PERFORMANCE.

 

Les principales caractéristiques en un coup d’œil

  Mercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCE 
Puissance système 620 kW (843 ch)
Couple combiné1 1 010 – 1 470 Nm
Moteur thermique V8 de 4,0 l avec injection directe et suralimentation biturbo
Cylindrée 3 982 cm3
Puissance maxi du moteur thermique 470 kW (639 ch) à 5 500-6 500 tr/min
Couple maxi du moteur thermique 900 Nm de 2 500 à 4 500 tr/min
Puissance maxi du moteur électrique 150 kW (204 ch)
Couple maxi du moteur électrique 320 Nm
Transmission Transmission intégrale 4MATIC+ Performance AMG avec répartition du couple variable et mode Drift
Boîte de vitesses 9G SPEEDSHIFT MCT AMG
Consommation de carburant pondéréeen cycle mixteen cycle mixte 8,6 l/100 km*
Emissions de CO2 pondérées 196 g/km*
Consommation électrique pondérée 10,3 kWh/100 km
Catégorie de consommation de carburant et d’émission de CO2 B
Capacité énergétique 6,1 kWh
Autonomie en mode électrique 12 km
Accélération de 0 à 100 km/h 2,9 s
Vitesse maximale 316 km/h

Selon la norme WLTP. Toutes les données techniques concernant la consommation, la puissance, le couple et les performances routières mentionnées dans cette publication sont provisoires et ont été déterminées en interne selon la méthode de certification applicable. Des valeurs confirmées par l’organisme de contrôle technique TÜV, une homologation du type CE et un certificat de conformité présentant les valeurs officielles ne sont pas encore disponibles. Des différences entre les données et les valeurs officielles sont possibles

Mercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCEMercedes-AMG GT 63 S E PERFORMANCE

 
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me demande a quoi servent maintenant ces voiture si puissante, puisqu elle n est pas destiné au circuit, et que maintenant on peut plus eviter les radars

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Porsche Mission R ConceptPorsche Mission R Concept : infos et photos officielles !

Avec la Mission E (2015) et la Mission E Cross Turismo (2018), Porsche a présenté en avant première sa première série de modèles de voitures de sport entièrement électriques.

Les matériaux durables avec lesquels Mission R Concept est conçue sont basés sur des fibres de lin. Les fibres naturelles sont à peu près aussi légères que les fibres de carbone et offrent la rigidité requise pour les composants semi-structurels tout en assurant un poids réduit.

La Porsche Mission R Concept affiche une longueur de 4 326 millimètres et une largeur de 1 990 millimètres. La garde au sol typique des voitures de course est de 1 190 millimètres, tandis que l’empattement affiche 2 560 millimètres.

Au même niveau que la Porsche 911 GT3 Cup, la transmission intégrale électrique de la Mission R Concept délivrant plus de 800 kW (1088 ch) portant la Mission R à une vitesse de pointe de plus de 300 km/h. Le moteur électrique développe jusqu’à 320 kW (435 ch) en mode race, tandis que le moteur installé sur l’essieu arrière produit un maximum de 480 kW (653 ch). La voiture de course entièrement électrique, qui pèse environ 1 500 kilogrammes, accélère de zéro à 100 km/h en moins de 2,5 secondes.

Grâce à son système Porsche Active Aerodynamics (PAA), la Mission R peut adapter ses caractéristiques aérodynamiques de manière optimale. Son DRS (Drag Reduction System) comprend trois grilles d’aération dans les prises d’air de chaque côté de la partie avant ainsi qu’un becquet réglable en deux parties.

La Mission R roule sur des roues de 18 pouces. Avec des aérolames en carbone à surface lisse, les jantes en alliage sont également optimisées afin de réduire le poids. Le système de vérin pneumatique intégré facilite les changements ou les réparations rapides des pneus.

Porsche Mission R ConceptPorsche Mission R ConceptPorsche Mission R ConceptPorsche Mission R ConceptPorsche Mission R Concept

 
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

             Hyundai Casper: le petit SUV du segment A

 

 
1673316415____suv_______2021-09-01-12-477.thumb.jpg.65908e6bc3c65b99dd64eeb750ec4ac7.jpg1704086945____suv_______2021-09-01-13-0826176.thumb.jpg.6074610d75ef9430d700ccc25b146474.jpg2037107656____suv_______2021-09-01-13-0837443.thumb.jpg.7a19b306e2e8c4d78961203e51c4588d.jpg742802798____suv_______2021-09-01-13-0854040.thumb.jpg.b51887804d6e686fdeda540c7ffff7e6.jpg856771427____suv_______2021-09-01-13-0888728.thumb.jpg.38db91811522b2a8dd5872ed81f3c146.jpg496374097____suv_______2021-09-01-13-0897910.thumb.jpg.20218e0a3e2611e96b30d7841271d1ca.jpg
6 Photos

Le constructeur automobile sud-coréen, Hyundai, élargit une fois de plus son offre en matière de SUV en dévoilant les images officielles de ce qui sera le plus petit SUV de segment A de la marque asiatique: le Casper, pensé dès l’origine pour les marchés coréen et indien.

Ce tout mini et tout petit SUV ne mesure que 3.595 mm de long, 1.595 mm de large et 1.575 mm de haut. Ainsi, la Suzuki Ignis, le Tata Punch et la Renault Kwid seront ses principaux concurrents. Le Casper affiche un design sympathique grâce à ses formes cubiques contrastant avec les feux ronds de sa grande calandre.

Le Casper se distingue par sa face avant à deux niveaux, avec des grandes LED circulaires sur le pare choc avant. Il adopte une calandre à motifs et des phares extrêmement fins sur la partie haute, surplombés par un capot nervuré. À l’arrière, les feux sont intégrés directement à la lunette et le bas du bouclier est protégé par un sabot en aluminium. Les éléments de protection en plastique et les barres de toit lui confèrent une allure robuste, tout comme les passages de roue évasés.

Basé sur la même plateforme que l’I10 et la Kia Picanto, ce petit SUV pourrait utiliser les motorisations déjà présentes dans les autres citadines du groupe coréen. Ainsi, le constructeur laisserait le choix entre un bloc MPI 3 cylindres atmosphérique de 1.0 l qui délivre 75 ch et le moteur turbo T-GDI de 1.0 l qui délivre 99 ch. Toutefois, des informations pointent vers l’adoption d’un quatre cylindres 1.2 MPI de la famille Kappa, offrant une puissance de 82 ch.

Selon un porte-parole de Hyundai, le Casper sera lancé dans un premier temps sur le marché sud-coréen. Cependant, le constructeur n’a pas donné d’autres informations concernant les prix ou si le modèle arrivera sur d'autres marchés.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
10 Photos

Le constructeur automobile japonais, Subaru, a levé le voile sur la nouvelle génération de sa berline sportive, Impreza WRX, qui arrive en 2022 sur le marché américain, avec une nouvelle plateforme et plus de performances.

Esthétiquement, la nouvelle Subaru WRX vient avec une calandre hexagonale plus large, une large prise d’air sur le capot, des hanches musclées, ainsi que des phares à LED au design plus moderne. De profil les ailes se font plus larges et gonflées pour donner de la musculature au modèle. L'arrière est très similaire à la BRZ récemment dévoilée, avec les mêmes feux arrière, mais un peu plus gros, une signature lumineuse en forme de V, les feux sont connectés les unes aux autres à travers une bande de plastique noir. Un mince aileron arrière intégré au coffre et de couleur assortie à la carrosserie est toujours de mise. On note également les quatre sorties d'échappement divisées en deux de chaque côté.

Sous le capot, on découvre un bloc turbo boxer de 2,4 litres développant 275 chevaux et 349 Nm de couple. La firme japonaise a décidé de conserver la boîte manuelle à 6 rapports, en plus de la possibilité de choisir une boîte de vitesses automatique CVT (Subaru Performance Transmission).

La cinquième génération de la la berline japonaise repose pour la première fois sur la plateforme globale de Subaru (SGP - Subaru Global Platform). Par ailleurs, la firme japonaise annonce que le châssis de cette génération a été rendu plus rigide, avec notamment le renfort d’acier haute résistance (28% en torsion, 75% au niveau des supports de suspension) et la baisse du centre de gravité. La course de la suspension est allongée pour une meilleure stabilité, tandis que la barre stabilisatrice arrière est maintenant arrimée directement à la carrosserie pour un roulis atténué dans les virages.

L’intérieur a été modernisé, avec un grand écran tactile de 11,6 pouces commandant le nouveau système d’info-divertissement (baptisé Starlink Multimedia Plus), qui permet de gérer l'ensemble des commandes de la voiture, de la climatisation à la navigation et évidemment le multimédia, un inédit volant à base plate, une nouvelle direction assistée électrique à double pignon et des sièges ergonomiques signés Recaro.

La Subaru WRX 2022 sera présentée au Salon de Los Angeles (LA Auto Show) dès le 19 novembre prochain, et commercialisée à partir du début de l’année 2022 aux États-Unis, avant d'être rejointe par la version STI.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
 
6 Photos

Après presque 15 ans de sa commercialisation, le constructeur automobile japonais Toyota dévoile une génération inédite pour 2022 de son pick-up réservé aux marchés d’Amérique du Nord et d’Australie, Tundra, qui se renouvelle complètement, avec notamment une nouvelle motorisation et une évolution technique.

Le nouveau Toyota Tundra s’équipe d’un châssis à caisson fermé plus robuste et plus large dans la partie arrière avec des traverses renforcées. Selon Toyota, la rigidité de la caisse est améliorée tout comme le confort de l’habitacle et la facilité de remorquage.

Mécaniquement, avec cette nouvelle génération de son gros pick-up, Toyota a décidé d'abandonné le classique V8 pour un tout nouveau bloc V6 3.5 i-Force à turbocompresseurs, qui propose une puissance de 389 chevaux et un couple de 649 Nm. D'autre part, Toyota a ajouté au même V6 un moteur électrique associé à une petite batterie Ni-MH de 1,8 kWh placée sous le siège arrière, cette motorisation, baptisée i-Force MAX, permet de bénéficier d’une puissance cumulée de 437 chevaux et d’un couple de 790 Nm, ainsi, le nouveau Tundra sera le premier véhicule hybride de ce type pour le constructeur japonais.

Ces améliorations techniques ont permis d'augmenter la capacité de remorquage à 5443 kg et la capacité de charge à 980 kg. Le véhicule bénéficie d’une nouvelle suspension arrière multibras avec ressorts hélicoïdaux ou d’une suspension pneumatique en option pour adapter la hauteur de la benne en fonction du chargement ou du remorquage. Les modèles équipés de l’ensemble TRD Off-Road comptent sur des amortisseurs de marque Bilstein, tandis que les modèles TRD Pro sont armés d’amortisseurs FOX. Par ailleurs, le Tundra est offert avec deux types de cabines (cabine double et CrewMax) et trois formats de caisses, 1,7 mètre, 2 mètres ou 2,45 mètres selon les versions.

Esthétiquement, le Toyota Tundra vient avec une immense grille de calandre ouverte en partie basse, qui peut être peinte couleur carrosserie ou chromée en fonction des finitions. Les nouveaux projecteurs à LED, en forme de T, se prolongent vers le bas vers une petite entrée d’air rectangulaire de chaque côté de la calandre. Les arêtes de la carrosserie sont marquées, ce qui confère au pick-up un aspect très musclé, encore renforcé par des passages de roue saillants. À l’arrière, on note une largeur plus importante, un design simple, le nom Tundra sur la porte arrière et des feux verticaux à 3 LED séparés.

Dans l’habitacle, le tableau de bord est équipé d’un système multimédia de 8 à 14 pouces. L’instrumentation est constituée d’un écran de 4,1 pouces encadré par des compteurs analogiques ou est constitué d’une dalle complètement numérique de 12,3 pouces. En général, on est typiquement dans les standards américains en matière de finition intérieure.

Le Toyota Tundra 2022 pourra être commandé dès la fin de l’année 2021 dans les concessions des pays concernés. Plus de détails sur les prix seront annoncés à l’approche de l’arrivée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Essai :Volkswagen Polo restylée (2021)

61489e572a6bb.jpg.d43103ce724ff790225b1f807fa24bfe.jpg
Les plus
  • Confort

  • Tarification pas si élitiste

  • Stature

Les moins
  • Moins spacieuse qu'une Skoda Fabia

  • Boite DSG en conduite sportive

  • Pas de diesel ni d'hybride

 

Objectivement, il n'y a absolument aucune raison de préférer la nouvelle Volkswagen Polo restylée (2021) à une Skoda Fabia. Alors, comment expliquer le succès persistant de cette star des centre-villes branchés ?

Vous cherchez une citadine à prix raisonnable ? Bonne nouvelle, il y a l'embarras du choix. Modèle le plus vendu chez les particuliers en France, la dernière Dacia Sandero fait un véritable carton grâce à son design plutôt léché, son habitacle spacieux et sa tarification absolument imbattable sur le marché actuellement. Vous préférez une marque à l'image plus valorisante ? Dans ce cas, les alternatives abondent. La Peugeot 208 séduit grâce à ses lignes agressives, la Renault Clio flatte avec son intérieur cossu et spacieux, la Ford Fiesta joue sur son tempérament sportif. Dans le groupe Volkswagen, la Seat Ibiza profite elle aussi d'une image dynamique et d'une tarification serrée. La dernière Skoda Fabia, elle, représente carrément le modèle le plus logeable du marché avec ses places arrière gigantesques et son coffre du même tonneau. Alors maintenant que les cousines de la Volkswagen Polo possèdent la même technologie tout en coûtant légèrement moins cher, qui pourrait encore préférer cette dernière au moment de choisir sa citadine ?

 

07%20Essai%20Volkswagen%20Polo%202021.jp

Le petit cercle des voitures branchées

La Volkswagen Polo reste pourtant de très loin la citadine étrangère la plus vendue en France. Pourquoi ? Sans doute parce qu'elle fait partie de ce cercle très fermé des petites autos à la mode chez les citadins un peu snobs. Pour eux, pas question de rouler en Renault ou en Ford, encore moins en Skoda. Ce petit cercle rassemble des autos au profil relativement éclectique : la Fiat 500, notamment, qui fait toujours rêver beaucoup de jeunes conducteurs des villes -après quatorze ans de carrière!- grâce à son physique toujours aussi mignon et chaleureux. La Mini et l'Audi A1, également, dont les badges premium parlent à ceux en capacité de mettre plus d'argent sur la table. Et la Polo, forte d'un style à la stabilité inébranlable et d'une réputation allemande qui la précède, rentre elle aussi dans ce club élitiste. Voilà pourquoi vous croiserez beaucoup de Polo marquées d'un « A » dans les quartiers les plus huppés de Paris, Marseille ou Lyon.

 
 

 

Toujours aussi reconnaissable

La nouvelle Polo restylée ne perd rien de cette formule qui continue de séduire une clientèle amatrice de références au badge rassurant et valorisant. Sa face avant évolue un peu, ses boucliers changent, elle reçoit de belles optiques matricielles en option et même une calandre entièrement illuminée particulièrement statutaire, comme sur la Golf. Les feux arrière ressemblent aussi davantage à ceux de sa grande sœur et à l'intérieur, on note quelques améliorations technologiques sur la console centrale, le volant et le système d'info-divertissement. Elle affiche toujours une qualité d'assemblage excellente à bord, même si la Renault Clio et la Peugeot 208 peuvent désormais aller plus loin qu'elle en matière de raffinement des finitions sur le très haut de gamme. Elle offre aussi un espace généreux aux places arrière et un coffre dans la moyenne haute (351 litres), mais sa récente cousine la Skoda Fabia la surclasse largement à ce niveau-là (places arrière de limousine et coffre de 380 litres).

 

 
 

Au volant, une sérénité désarmante

Au volant d'un exemplaire en finition Style avec le moteur TSI essence de 110 chevaux -il n'y a plus aucun diesel au catalogue- et la boîte DSG de série sur ce niveau, il faut bien avouer que la Polo distille tout ce qu'il faut pour dorloter le néophyte de la chose automobile. Avec un univers de conduite aussi agréable, un groupe motopropulseur d'une douceur remarquable et un amortissement tout aussi plaisant, il y a de quoi affronter toutes les situations de conduite avec beaucoup de sérénité et avaler des centaines de kilomètres sans la moindre fatigue. Même les très exigeantes portions de montagne de notre long parcours d'essai corse ne suffisent pas à désunir l'auto, qui pèche seulement par la lenteur de sa boîte en conduite extrême. Mais quand on dit « extrême », on parle bien d'un style de conduite très radical que la très grande majorité des client ne reproduira pas dans la vraie vie. On ne s'amuse pas autant qu'aux commandes d'une Fiesta mais la rigueur comportementale et les performances ne gênent jamais vos évolutions. Notez par ailleurs que la version GTI revient au catalogue avec ses 207 chevaux, même s'il faudra vérifier si cette dernière peut se montrer aussi savoureuse à piloter qu'une Hyundai i20 N ou une Ford Fiesta ST (l'ancienne Polo GTI nous avait un peu déçu).

 

Une addition même pas déraisonnable

Avec une entrée de gamme à 18 015€, la Polo restylée tape bien plus haut que la Renault Clio (15 900€) ou la Peugeot 208 (16 200€). Mais ces dernières disposent alors de motorisations moins puissantes et d'un équipement moins riche. Notre version 110 chevaux Style boîte auto à l'équipement généreux coûte 25 040€. Une Peugeot 208 en finition Allure 100 chevaux boîte auto, moins équipée (pas de régulateur adaptatif, pas de climatisation bizone...) coûte 22 700€. Cette même 208 en finition GT monte même à 25 500€ avec une présentation extérieure plus flatteuse mais toujours pas de régulateur adaptatif en série. La comparaison est forcément moins flatteuse avec la Skoda Fabia dotée du même moteur et dans le même niveau de finition, qui offre une technologie similaire et des volumes intérieurs record pour 24 370€ (il faudra cependant ajouter 300€ pour le régulateur adaptatif). En restant pragmatique, difficile de vous recommander la Polo par rapport à la Skoda qui offre un intérieur plus spacieux et des qualités techniques similaires. Mais l'Allemande conserve ce petit supplément de stature qui continuera de séduire les clients trop frileux pour craquer sur une 208. Et comme la Polo ne coûte finalement pas plus cher que la plupart de ses concurrentes à dotation égale, il n'y a vraiment rien que nous puissions dire pour vous en détourner...

 

Caractéristiques techniques

 

Fiche Technique Volkswagen Polo restylée
Modèle essayé : Volkswagen Polo 1.0 TSI 110 - DSG7
Dimensions L x l x h 4,074 / 1,751 / 1,451 m
Empattement 2,552 m
Volume mini / maxi du coffre 351 / 1.125 l
Poids à vide 1.207 kg
Cylindrée du moteur 999 cm3
Puissance moteur 110 ch à 5.600 tr/min
Couple 200 Nm à 2.000 tr/min
Boîte de Vitesse DSG7
0 à 100 km/h 10,4 s
Vitesse max 195 km/h
Taux de CO2 125 - 148,3 g/km
Puissance fiscale 6 CV

 

Bilan

Avec son style on ne peut plus classique mais soigné, son haut niveau de confort, son équipement pléthorique, son intérieur suffisamment spacieux et sa tarification pas excessive, la nouvelle Volkswagen Polo restylée n'a finalement rien d'une premium allemande élitiste.

61489e573a5e0.jpg.355986e8eeee25f905f4ee714dc608aa.jpg

61489e576bf1a.jpg.9e5d33d4c91a4751758f89990dad9b60.jpg61489e577d803.jpg.506c06043c0bb58a582319a80fbb039e.jpg61489e578dadc.jpg.1ba40b5edde533e67fb67ad7f3847574.jpg61489e5715ed2.jpg.229aa34f48be61762a4778c42ae86792.jpg61489e57227f1.jpg.cb6f0e5a3cc4fee51ff79eebc2a24b6b.jpg61489e57651c4.jpg.a4a202aa4e399c90eeb2d79bd6ca6d7d.jpg61489e5756026.jpg.57f7b046947561fd29bfa74ea15e1e69.jpg61489e579652a.jpg.4858803f6e4c8ee67a8f1529a61987d7.jpg

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

                   Bugatti EB110, 30 ans déjà !

Cette série de photos est l'occasion de fêter le 30ème anniversaire de la Bugatti EB110, une « voiture de sport des temps modernes » dévoilée pour la première fois le 15 septembre 1991.

La Bugatti EB110 était équipée d'un V12 suralimenté (quatre turbos) de 3,5 l de cylindrée développant une puissance de 560 à 610 chevaux, selon les versions. A cela, venait s'ajouter une carrosserie monocoque entièrement en fibre de carbone.

Cet ensemble permettait à la Bugatti EB110, il y a 30 ans, d'avaler le 0 à 100 km/h en seulement 3,26 secondes et disposait d'une vitesse de pointe de 351 km/h. Vendue un peu plus de 280 000 euros à l'époque, en version Super Sport, la cote de la Bugatti EB110, toujours en version Super Sport, atteint désormais les 2,3 millions d'euros.

 

 « Il y a 30 ans, la technologie, les innovations, le design et la conduite avaient des années d'avance sur les concurrents. L'EB 110 a également déterminé l'ADN des hypersportives Bugatti modernes avec sa monocoque en carbone, ses quatre roues motrices et ses quatre turbocompresseurs, » a expliqué Stephan Winkelmann, président de Bugatti.

Previous
6149a15c26c56.jpg?itok=hzE8VtM3
6149a15c369e8.jpg?itok=4bQLGIuB
6149a15c419ab.jpg?itok=u19YVAeP
6149a15c4f334.jpg?itok=8mCkDm6t
6149a15c5a003.jpg?itok=GIu4UFng
6149a15c66d1d.jpg?itok=HXWjoAeE
6149a15c716c3.jpg?itok=QbKn6-QK
6149a15c800a2.jpg?itok=ZuH_8CDY
6149a15c8cf91.jpg?itok=aNqN-Uww
6149a15c975fe.jpg?itok=8JwIzmsW
6149a15ca4424.jpg?itok=o8OVAvEm
6149a15cae0eb.jpg?itok=aUKdXcVJ
6149a15cb95e7.jpg?itok=qEcs2fM8
6149a15cc681d.jpg?itok=_9jUqTyk
6149a15cd2b0d.jpg?itok=8YF7RETi
6149a15cf28c3.jpg?itok=mHdDW1_d
6149a15d10d37.jpg?itok=0wcKqlNm
6149a15d2574e.jpg?itok=3gyo7L0f
6149a15d31b4c.jpg?itok=EZpo3C31

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

            Renault. Où sont fabriqués les modèles de la gamme ?

 

fab-renault.thumb.jpg.0733ca30fe7bc452dadef1f8c4963d0d.jpg

 

Le constructeur tricolore produit majoritairement ses modèles à l'étranger. La France reste néanmoins la terre d'assemblage du haut de gamme (Talisman et Espace) et des utilitaires (Kangoo, Trafic et Master). Ce sera également celle de la future gamme électrique, à commencer par la Mégane Electric.

[Mise à jour le 21/09/2021] Les modèles Renault sont-ils » made in France » ? La rédaction de L'argus s'est penchée sur la question. Parmi les seize modèles de la gamme actuelle du constructeur au losange, sept sont assemblés dans l'Hexagone.

>>> Les sites de production des Renault en images <<<
 

Douai, berceau d'un nouveau SUV et de la future R5 électrique

Le haut de gamme a su rester local avec un trio Scénic, Talisman et Espace confié à l’usine de Douai, dans le Nord. Ce site industriel fabriquera, à partir de septembre 2021, la Renault Mégane Electric. Elle étrennera la plate-forme technique CMF-EV, une base technique spécifique aux modèles électriques sur laquelle reposera également en 2022 un SUV compact connu en interne sous le code HCB. Ce dernier sortira également de l’usine de Douai, qui sera aussi le berceau de la Renault 5 Electric en 2023 et d'un crossover en 2025 qui prendra la suite de la Zoé produite sur le site de Flins jusqu'en 2024. 

À LIRE. Renault, le retour des Renault 4 et Renault 5... en mode électrique !
 

 

 

Renault : des utilitaires made in France

 

                               Renault Trafic de troisième génération Trafic 3

 

Le Renault Trafic de troisième génération est assemblé en France, à Sandouville (Seine-Maritime).

 

Au chapitre des véhicules utilitaires, c’est une production 100 % française : à Maubeuge, dans le Nord, pour le Renault Kangoo de troisième génération, à Sandouville, en Seine-Maritime, pour le Renault Trafic, et à Batilly, en Meurthe-et-Moselle, pour son grand frère le Renault Master. À noter que le pick-up Renault Alaskan, qui était fabriqué dans l’usine Nissan de Barcelone, au côté de son cousin technique Nissan Navara, a quitté le catalogue.

À LIRE. Les voitures qui ont disparu du catalogue en 2020
 

Une Clio turque, un Koleos coréen

 

                              Renault Clio de cinquième génération Clio 5

 

La Renault Clio de cinquième génération est assemblée principalement à Bursa, en Turquie, et dans une moindre mesure à Novo Mesto, en Slovénie.

 

Renault assemble presque le reste de sa gamme en Europe, comme en témoignent les Captur, Mégane et Kadjar fabriqués en Espagne ; Valladolid pour le premier et Palencia pour les deux autres. Enfin, l’entrée de gamme Renault Twingo III sort de l’usine de Novo Mesto, en Slovénie, afin de maintenir un prix de vente relativement bas. Le site slovène produit également une petite quantité de Renault Clio V, mais la majorité des exemplaires du best-seller du constructeur tricolore provient d'Asie, de l’usine de Bursa, en Turquie. Une production hors Europe donc pour la citadine polyvalente star du marché français, tout comme le SUV Renault Koleos, assemblé, plus loin encore, à Busan, en Corée du Sud. Mais ceci s’explique par le fait que le Koleos n’est autre qu’un Samsung QM6 rebadgé et que son principal marché demeure la zone Asie et non le Vieux Continent.

 

À LIRE. Renault-Alpine. Le calendrier des nouveautés jusqu'en 2024
 

Véhicules particuliers Renault 

 


Véhicules utilitaires Renault 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Rolls-Royce Dawn by Mansory, une version étrangement sobre

614b752890a02.jpg.144c5b4a9a95a4b98cc652bb401f3f01.jpg

 

 

Le dernier projet de Mansory est basé sur la Rolls-Royce Dawn et bien que nous soyons sûrs que les concepteurs de Rolls-Royce pensent que les modifications sont horribles, de notre côté elles nous paraissent plutôt sobres par rapport à ce que nous avons l'habitude de voir de la part du tuner allemand.

Ce nouveau kit carrosserie est surnommé le « Softkit » et sera disponible à la fois pour la Dawn et la Wraith. Les modifications comprennent un bouclier avant redessiné qui ajoute une certaine agressivité à la Rolls-Royce décapotable. Ce pare-chocs comprend un spoiler en fibres de carbone et une calandre peinte en noir. Mansory a ensuite équipé la Dawn d'un nouveau capot, également en fibres de carbone avec un motif de tissage de la fibre particulièrement intrigant : une sorte de quadrillage. L'insigne « Spirit of Ecstasy » est également peint en noir, ce qui ajoute encore plus d'agressivité dans le look de la limousine britannique.

Sinon, le tuner a conçu un ensemble de jantes uniques de 22 pouces pour la voiture ainsi que de nouveaux bas de caisses. Les jupes latérales sont désormais plus basses et donnent une allure plus ramassée à l'auto. Les poignées de portes ont également été peintes en noir, tout comme les badges sur les custodes avant. 

 
 

Plus agressive, mais aussi plus puissante ?

Mansory a également utilisé de la fibre de carbone sur le contour du pare-brise. Regardez l'arrière de la voiture et vous remarquerez enfin un coffre en fibres de carbone avec un subtil spoiler au-dessus de la malle. Un diffuseur, lui aussi en carbone apparent à été installé.

Les propriétaires de Rolls-Royce Dawn et Wraith qui amènent leurs véhicules chez Mansory ont bien sûr la possibilité d'avoir une petite mise à jour de leur V12 bi-turbo de 6,6 litres. Le tuner allemand s'occupera alors de reprogrammer la cartographie pour augmenter la puissance à 730 chevaux et 1.000 Nm de couple. Pas mal pour une auto à la vocation de limousine ! 

 
 
614b752852343.jpg?itok=NGXqW2mX
614b7528610f0.jpg?itok=wMbFxZfS
614b752866e0c.jpg?itok=NJqkNOlE
614b75286d374.jpg?itok=k4ZSKZcR
614b752872ccd.jpg?itok=ciEvjBjq
614b75287a818.jpg?itok=FVL9hrrU
614b7528820da.jpg?itok=9NKCxJ4B
614b752889930.jpg?itok=Le9byTMl
614b752890a02.jpg?itok=h8cxl-Cq
614b7528982fd.jpg?itok=eY6b1IH0
614b75289ea82.jpg?itok=EibffxJ_
614b7528a5bf0.jpg?itok=K9ihVEte
614b7528abda3.jpg?itok=Uj-2qO4R
614b7528b2e9c.jpg?itok=v64kj8Vs
614b7528b8d6b.jpg?itok=rXIRJzVD
614b7528be7f2.jpg?itok=aP-QXrPX
614b7528c43f7.jpg?itok=o5tpeW0W
614b7528c9dbc.jpg?itok=wWOLACOL
614b7528cfee1.jpg?itok=8vcPG0Gm
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

     Le Mercedes-AMG GLE 63s ( Brabus GLE Rocket 900 ) : 

 

                      614b4280a40a1.jpg.460c22d6e66e58c5c40d562a472d5d01.jpg

 

 

Le Brabus 900 Rocket Edition a été dévoilé au Monaco Yacht Show 2021, revendiquant le titre de "SUV routier le plus rapide au monde" avec une vitesse de pointe de 330 km/h.

Est-ce irrationnel ? Oui ! Et le prix est aussi élevé que son look est ostentatoire : à partir de 381.243 euros... hors taxes bien sûr. Il y a exactement deux mois, Brabus dévoilait le GLE 800 Coupé basé sur le même Mercedes-AMG GLE 63 S 4MATIC+, mais il semble maintenant que le tuner avait une version encore plus rapide dans les cartons. Et c'est de lui dont on parle aujourd'hui. Son moteur, le V8 bi-turbo de 4,0 litres, a vu sa cylindrée augmenter pour passer à 4,4 litres (4.407 cm3 contre 3.982 cm3 auparavant). Les modifications comprennent de nouveaux turbocompresseurs, des pistons forgés plus imposants, un vilebrequin spécifique, des pompes à eau et à essence à haute pression, une nouvelle ligne d'échappement et diverses mises à jour logicielles.

Le bloc développe désormais une impressionnante puissance de 900 chevaux et un couple maxi de 1.250 Nm, mais ce dernier est limité à 1.050 Nm afin de « protéger la boîte de vitesses ». La puissance est transmise aux quatre roues grâce au système 4MATIC+ via une boîte de vitesses automatique à 9 rapports, comme sur le modèle d'origine. Résultat, ce mastodonte surpuissant est capable d'avaler le 0 à 100 km/h en 3,2 secondes selon Brabus. Combinez cela avec la vitesse de pointe de 330 km/h et le nouveau GLE 900 Rocket Edition est – sur le papier du moins – bien plus rapide que des SUV sportifs comme le Bentley Bentayga Speed, le Lamborghini Urus, le Porsche Cayenne Turbo GT et tous les autres SUV du segment.

 
 

Le plus rapide, mais pas le plus beau

Cependant, pour parvenir à de telles performances, vous devez impérativement équiper la voiture avec les roues Brabus Monoblock Y « Platinum Edition » de 23 pouces, chaussées de pneus Continental (295/30 ZR23 à l'avant et 335/30 ZR23 à l'arrière) et non des 24 pouces avec lesquelles le GLE 900 Rocket est présenté sur les photos.

Brabus a également ajouté son propre module de contrôle dans le système de suspension pneumatique, qui abaisse la voiture de 25 mm. Le freinage est assuré par des disques de freins en carbone-céramique ventilés et percés de 400 mm à l'avant et 360 mm à l'arrière. Les mises à jour esthétiques sont similaires à celles du Brabus GLE 800 avec les composants en fibres de carbone, une nouvelle calandre, un spoiler avant, des extensions d'ailes, un becquet arrière, un diffuseur et des éléments aérodynamiques en fibres de carbone. Le système d'échappement sport en inox dispose de quatre sorties d'échappement en titane et carbone avec valve.

 
 

Intérieur : massacre ou coup de génie ?

À l'intérieur, Brabus amène une sellerie en cuir qui peut être de n'importe quelle couleur en fonction des goûts, avec de l'Alcantara, du bois noble et de la fibre de carbone. Le modèle d'exposition est livré avec un habitacle bardé de garnitures rouges.

Quiconque souhaite acquérir « le SUV le plus rapide au monde homologué sur la route » devrait se dépêcher d'en commander un, car Brabus ne produira que 25 exemplaires

.

 
614b428054efc.jpg?itok=HI9WlxoG
614b42805ebaa.jpg?itok=FJ658ruz
614b428065482.jpg?itok=qn3fAM3X
614b42806cf76.jpg?itok=Qo3f6YG0
614b428075cb1.jpg?itok=L8yJOUKc
614b42807c3a6.jpg?itok=C5aymY90
614b4280830c3.jpg?itok=p7pBLxjB
614b428089643.jpg?itok=Q1tWlgnZ
614b428090d9b.jpg?itok=BU0Zd7dv
614b4280974e4.jpg?itok=7hN33n6b
614b42809dee5.jpg?itok=rQ2sp-FK
614b4280a40a1.jpg?itok=XLDAlejO
614b4280aa8f2.jpg?itok=wYfwQgGx
614b4280b0a58.jpg?itok=KpH626KB
614b4280b7685.jpg?itok=Ret7BmhG
614b4280bd571.jpg?itok=NcTyXDOw
614b4280c955a.jpg?itok=Bt63UdfX
614b4280d732d.jpg?itok=p_SPN8ww
614b4280dcff3.jpg?itok=khk_ABds
614b4280e38cd.jpg?itok=jC-6HuIa
614b4280e9c56.jpg?itok=OXX1pscG
614b4280efa8f.jpg?itok=8Q4mHpjo
614b4281028be.jpg?itok=oSmycIQa
614b428108b92.jpg?itok=qlM7fJcH
614b42810e6e6.jpg?itok=Mu92l9od
614b428114d27.jpg?itok=E0LzODhg
614b42811b4ec.jpg?itok=7hlnjkML
614b4281213ab.jpg?itok=i8tDk3ze
614b428126459.jpg?itok=D2TpWZBU
614b42812c308.jpg?itok=Y2z1QsNW
614b42813377e.jpg?itok=8PRplVr2
614b42813e6de.jpg?itok=EzOgFr2D
614b4281446f7.jpg?itok=4XyGWjew
614b42814a1b4.jpg?itok=NCqbKgM6
614b428151a04.jpg?itok=VzhEEWyc
614b4281582b5.jpg?itok=-29PKLvk
614b42815eb9d.jpg?itok=IRHfKD6D
614b428165034.jpg?itok=o2jNyzsD
614b428169f57.jpg?itok=oa_HuCJ8
614b42816f678.jpg?itok=rkuSIKmu
614b428174c2c.jpg?itok=OBAsQmAo
614b42817acc7.jpg?itok=vuFVOUxS
614b428181d94.jpg?itok=NKbBuTq3

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ESSAI - Porsche 911 GT3 (992) : 

 
6149f6b359e98.jpg.0486a6ad2eeb1d5d64cbf5b3a5cc69ec.jpg

 

Les plus

  • Il n’y a que ça !

  • Moteur, boite, aérodynamisme, freins...

  • Plaisir indicible de conduite

Les moins
  • Elle est trop chère pour moi.

 

 

On ne m'enlèvera jamais de l'idée que si je trouvais une discrète planche à billets de banque, j'achèterais en priorité, et en premier, une Porsche 911 GT3 ! Comme le dit un bon ami à moi : "lorsqu'on est fan d'une automobile comme celle là, ça donne envie d'avoir de l'argent !" La GT3 restant à mes yeux celle qu'il faut avoir dans son garage. Elle prendrait de la valeur, surtout en ces temps d'électrification, et elle vous rendrait en plus, à coup sûr, le plaisir de son usage, sur route ou sur circuit.

La nouvelle évolution, type 992, a de quoi vous rendre chaque centime dépensé (soit 17 356 200 centimes d'euros). La performance globale de cette 911 reste surréaliste quelle que soit d'ailleurs la robe choisie : Pack Touring ou pas... C'est le même prix. Alors pour ces essais « Turbo » (cela pourrait prêter à confusion puisqu'elle conserve son moteur atmosphérique), on a décidé de vous évoquer les deux modèles, avec en ligne de mire le circuit du Nürburgring, la mythique Nordschleife, et un pilote GT exceptionnel, sans doute le meilleur, Kevin Estre à son volant.

La 911 GT3 chez Porsche, c'est le Graal. A vrai dire, rien de mieux. Celle que l'on rêve tous d'avoir un jour en sa possession... La pure sportive par excellence, celle qui flirte avec la compétition mais qui sait se rendre docile. Celle qui, à coup sûr, excite la rétine, aiguise les sens, sans jamais faillir, celle qui retransmet avec une élégance éternelle, l'âme, l'esprit de toutes les Porsche 911. J'exagère ? Non. Parce qu'il faut monter à bord une fois dans sa vie pour changer à jamais d'avis.

 

 

 

Dans cette version 992, la 911 GT3 fait donc peau neuve, doublement d'ailleurs au catalogue, puisqu'une version Pack Touring complète officiellement maintenant la version habituelle à aileron... La belle et la bête à la fois, au choix. Et pourtant, aucune faiblesse de performances de l'une par rapport à l'autre. Une affaire de discrétion d'un côté, un choix esthétique de l'autre, un choix assumé. L'aileron habituel sur cette version GT3 n'est pour autant pas accessoire : il permettra au moins d'avoir plus d'appui sur circuit, et à haute vitesse.

Dévoilée pour la première fois en 1999 (996), la 911 GT3 avait été conçue pour tester certaines pièces pouvant servir à la compétition. Son pédigrée est tout de suite annoncé : l'ADN de la course pour celui qui roule sur la route.

 

Pourquoi cette 4ème génération de GT3 procure-t-elle autant d'intérêt et d'attrait ? Sans doute grâce à ses spécificités : son moteur d'abord. Un flat six atmosphérique 4,0 litres qui distribue sans artifice, ni turbo ni électricité, une puissance réelle et noble qui culmine désormais à 510 ch. Ce n'est pas la plus puissante, mais c'est déjà bien assez pour exploiter une 911 éprouvée par les années.

Sa boîte également ! Elle peut être mécanique à 6 rapports, un petit côté "tradi" préservé par les ingénieurs de Stuttgart. On peut s'autoriser également la fameuse boite robotisée PDK à 7 rapports si vous souhaitez aller plus vite (0 à 100 km/h : 3,9 s avec la boite mécanique, 3,4 s avec la boite auto à double embrayage).  

 

 
 

La chasse aux kilos

La Touring, c'est une GT3 qui cache son jeu, surtout esthétique, mais qui a conservé le niveau de performances souhaitées. Si elle ne dispose pas d'aileron fixe, elle se met en valeur avec quelques chromes d'agrément et conserve les grandes roues à écrou central. Les aérations symétriques sur son capot, également.

Et que dire de ce « popotin » particulièrement généreux ! Mais qu'elle est belle ! Belle mais sportive. Elle est restée d'abord athlétique : 1435 kg (1418 kg avec la boite méca). Et pour y parvenir, elle use de PRFC, du « Polymère Renforcée en Fibre de Carbone », un matériau plastique 20% plus léger que l'acier mais aussi plus résistant (capot, aileron et becquet arrière). Le verre de pare brise et de lunette arrière est plus fin : chaque gramme est compté (-10 kg).

La structure de son châssis, de conception allégée, mélange l'aluminium et l'acier. L'aérodynamique, plutôt soignée, a été optimisée de 50%. L'aileron en col de cygne issu de la compétition sur la GT3 classique reste fixe, mais il est réglable, à l'instar du diffuseur avant.

 

 

La nouvelle GT3 bénéficie aussi d'un système d'échappement sport inédit et allégé en acier spécial qui lui permet également de gagner 10 kg. Et puis, comme l'univers de la compétition n'est jamais très loin, elle récupère le train avant à double triangulation de la phénoménale 911 RSR. Pour lui permettre de calmer la cavalerie, Porsche n'a pas hésité à élargir le diamètre des freins, notamment à l'avant, passant à 408 mm, 380 mm à l'arrière.

Mais que les choses soient claires ! La version à aileron n'est pas dédiée uniquement au circuit. Vous pourrez toujours, avec, acheter quotidiennement votre baguette de pain. Elle n'a pas plus d'aptitudes que la Touring, excepté les appuis sur circuit. Et dans l'arène du Nürburgring, cela pourrait, comme qui dirait, « avoir du sens ».

L'Enfer Vert

Direction donc la Nordschleife, en Allemagne, que beaucoup considèrent aujourd'hui comme le circuit le plus difficile du monde. Une boucle de 176 virages, longue de 20,832 km, une piste étroite avec beaucoup de dévers, des courbes à l'aveugle, pas ou peu de dégagements, le tout au milieu de l'épaisse forêt d'Ahrweiler : Autrement dit, le temple de la vitesse dans l'Enfer Vert. La Formule 1 y a séjourné jusqu'en 1976. Porsche détient encore le record absolu du circuit avec l'incroyable 919 Hybrid Evo et son temps fantasmatique de : 5'19''546 !

 

 

Par cession, la piste est ouverte au public : moyennant un péage pour chaque tour effectué, n'importe quelle voiture peut rouler. La Nordschleife est aussi devenue un circuit de référence, aujourd'hui, pour l'ensemble des constructeurs, qu'ils soient ou non sportifs. Chacun cherchant, avec leurs nouveaux modèles de série, le record du tour à établir dans sa catégorie... Une façon de vendre quelques centaines de voitures supplémentaires ! Et pour être tout à fait complet, sachez qu'une 911 992 GT3 tourne en 6'59''927, soit 58 secondes de mieux que la toute première 911 996 GT3.

Kevin Estre avec la 911 GT3 ? Un rare moment à couper le souffle !

On a profité cet été d'un événement dédié à Porsche, pour retrouver le pilote français pourvoyeur de performances, au palmarès déjà bien fourni, Kevin Estre, le récent vainqueur des 24h du Nürburgring.

Rappelez vous ! Parmi ses nombreuses victoires, il avait aussi remporté les 24h du Mans en 2018 avec la fameuse 911 RSR Pink Pig ! Une 911 pas si grassouillette que ça. Toujours est il qu'il m'aura fallu à peine un tour sur les huit effectués pour prendre la mesure de l'incroyable performance du pilote et de sa monture... Avez-vous déjà pris une bonne claque sans que vous vous y attendiez ? Eh bien, ça fait le même effet : ça va vite, trop vite même, pour espérer comprendre ce qu'il se passe vraiment à l'intérieur de l'habitacle.

 
 

A chaque virage, le regard crispé, vous vous accrochez à ce que vous pouvez ! Vous serrez les dents, parfois vous fermez les yeux en vous demandant naïvement : « Euh là, ça passe ? Bah oui, ça passe ! », c'est une GT3, c'est vrai ! Mais rien n'est en réalité rationnel. Kevin, au volant, vous explique comment la 911 se place, comme elle défie les lois de l'apesanteur, alors que nous roulons, parfois, à plus de 250 km/h... J'acquiesce le regard livide, avec un petit sourire forcé, mais les yeux franchement rivés sur le compteur ! Mon cœur s'affole, mais je tiens. Il faut quand même imaginer qu'il peut y avoir à chaque virage une voiture plus lente, dans la mauvaise trajectoire... N'y pensons pas.

Lui, pourrait fermer les yeux pendant l'intégralité du tour. Il connaît par cœur chaque recoin, il connaît la moindre faille, le moindre piège, il s'en défait avec une décontraction de pilote. Il vous parle à cet endroit précis de l'accident de Nikki Lauda, brulé à jamais, de la différence de vitesse qu'il y a à cet endroit par rapport à sa voiture de course... Un régal ! Pour autant, il ne lâche pas le volant et poursuit son tour avec la dextérité d'un tour de qualification !

 

 

Le Flat Six hurle à 9000 tours : ce moteur atmosphérique dont Porsche a le secret offre constamment la puissance sur les seules roues arrière. La motricité ne s'absente jamais, la 911 est dressée dans tous les compartiments. Elle vous renvoie le meilleur d'elle même ! Kevin Estre ne ménage pas ses efforts : la 911 tient, ne bronche pas... Les roues arrière directrices affinent la trajectoire, gomment le sous virage, l'amortissement veille également à maintenir l'auto dans sa voie... La vitesse maximale est encore loin, à 318 km/h, mais je vous assure qu'à 294 km/h, le maximum atteint cette fois ci sur la Nordschleife, on en prend plein la G... !

Cela fait un drôle d'effet, même si vous êtes habitués à ces vitesses là. Le freinage rassure. Heureusement. L'endurance est une nouvelle fois de mise.  Le casque, le harnais et l'arceau-cage permettent de vous sentir en sécurité. Mais quelle folie ! A vivre sans hésitation. Voilà, c'est ça une GT3 ! L'âme et la polyvalence sportive part excellence. Ses limites ont été atteintes par Kevin, ce qui m'a permis de constater que la 911 ne sera finalement jamais à bout de souffle.

 

 
 

Caractéristiques techniques Porsche 911 GT3 Type 992 (2021)

 

Fiche Technique Porsche 911 GT3 Type 992 (2021)
Modèle essayé : Porsche 911 GT3 Type 992 (2021)
Dimensions L x l x h 4,573 / 1,852 / 1,279 m
Empattement 2,457 m
Volume coffre avant 132 l
Poids à vide 1.418 kg (boite PDK : 1.435 kg)
Cylindrée du moteur 6 cylindres à plat, essence, atmosphérique - 3.996 cm3
Puissance 510 ch à 8.400 trs/mn
Couple maximal 470 Nm à 6.100 trs/mn
0 à 100 km/h 3,9 s (boite PDK : 3,4 s)
Vitesse max 320 km/h (boite PDK : 318 km/h)
Taux de CO2 293 g / km (WLTP)
Consommation mixte annoncée (WLTP) 12,9 l / 100 km
 Malus 2021 30.000 €
Tarifs à partir de 173.562 €

 

Bilan

Pour la petite histoire, on aura consommé 64 litres d'essence en 6 tours. Faites les calculs... Et comme à chaque fois, après avoir été soumise à rude épreuve sans aucune forme de ménagement, la 911 m'a permis de repartir sur la route, de continuer mon chemin. Elle était encore vaillante, rassurante et sans défaut. Demandez en autant à une autre ? Pas sûr qu'elle ne vous le rende aussi facilement.

 

6149f6b359e98.jpg?itok=P5OtCdmW
6149f6b36c7e5.jpg?itok=zwL7Yl89
12_essai_porsche_911_gt3_992_0.jpeg?itok
6149f6b3834d4.jpg?itok=G7znnWUS
6149f6b38eed2.jpg?itok=UCSdVBnQ
6149f6b397b26.jpg?itok=3ZqaBbEo
16_essai_porsche_911_gt3_992_0.jpeg?itok
6149f6b3ab424.jpg?itok=i7NhQaaU
6149f6b3b32fe.jpg?itok=IYYHlegw
6149f6b3bc6b3.jpg?itok=7Dj7A-0q
6149f6b3c698b.jpg?itok=tYn2Q6jc
6149f6b3ce170.jpg?itok=VFXium7F
6149f6b3d31a1.jpg?itok=scVI-bFc
6149f6b3dd364.jpg?itok=Y1Wje_5c
6149f6b3e3ae1.jpg?itok=qNa_-XU7
6149f6b3e989c.jpg?itok=J04M5Jus
6149f6b3f1924.jpg?itok=H66Vyum0
6149f6b402afb.jpg?itok=XmQ00AyN
6149f6b40fcb0.jpg?itok=MUHQP9Mv
6149f6b4199fb.jpg?itok=aK6Cshlk
6149f6b424631.jpg?itok=6Eq9dJhh
6149f6b43136d.jpg?itok=SZS9BQze
 
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Mercedes Benz S 580 e MANUFAKTUR

Le Nouveau Label MANUFAKTUR introduit par Mercedes-Benz

 

 

La marque Mercedes-Benz est synonyme de luxe et de fascination comme nulle autre. Le design, le style et les différentes lignes d’équipement expriment le style de vie personnel des clients. Avec le nouveau label « MANUFAKTUR », Mercedes-Benz répond encore mieux au désir croissant d’individualité de ses clients et enrichit la gamme de produits existante d’un surcroît d’exclusivité et de luxe : des matériaux sélectionnés, majoritairement travaillés à la main, des peintures exclusives et des ornements intérieurs de grande qualité offrent un large éventail de possibilités pour un style individuel. Un programme similaire est déjà disponible pour la Classe G depuis plusieurs années : le  » G manufaktur  » présente sa propre sélection de matériaux et de couleurs spécialement adaptés à l’architecture du véhicule. Avec l’introduction du nouveau label MANUFAKTUR, Mercedes-Benz propose désormais un programme de personnalisation pour différents modèles tels que le CLS, la Mercedes-AMG GT 4 Portes et la Classe S limousine, ainsi que la Mercedes-Maybach Classe S.

 

L’achat d’un nouveau véhicule implique de prendre de nombreuses décisions en même temps. Après tout, votre propre voiture fait toujours partie de votre vie quotidienne et est l’expression de votre propre style de vie. Outre le choix du moteur, de la couleur, de l’équipement intérieur et des caractéristiques de confort, les clients de Mercedes-Benz se voient proposer de nombreuses options grâce auxquelles ils peuvent adapter le véhicule de leurs rêves à leurs besoins. Pour ceux qui recherchent également quelque chose de spécial en termes de peinture, de revêtement en cuir et de design intérieur, Mercedes-Benz propose désormais d’autres options de personnalisation exclusives pour certains modèles qui ont le nouveau label MANUFAKTUR. Ces options combinent un savoir-faire luxueux, des matériaux de la plus haute qualité et un design fascinant.

Les clients Mercedes-Benz peuvent s’attendre à une ambiance caractérisée par un concept de couleurs tout aussi esthétique qu’extraordinaire, des matériaux de la plus haute qualité et des éléments de finition exclusifs en laque piano ou en bois. L’excellence du savoir-faire artisanal est visible et tangible dans les broderies, le travail du cuir et les éléments de finition soigneusement appliqués. L’attention portée aux détails est particulièrement mise en évidence dans la Mercedes-Benz Classe S à empattement long et la Mercedes-Maybach Classe S, par le lettrage MANUFAKTUR en aspect chromé sur la console centrale et sous forme de broderie discrète sur la tablette à bagages, car il est le résultat d’un processus de fabrication de haute qualité avec des matériaux sélectionnés de premier ordre.

L’une des caractéristiques les plus expressives d’un véhicule est sa couleur. La gamme MANUFAKTUR propose une sélection exclusive de peintures spéciales, qu’il s’agisse de peintures métalliques soyeuses et brillantes ou de riches couleurs non métallisées. Certaines de ces couleurs rappellent l’histoire de Mercedes-Benz. Le gris silicium uni MANUFAKTUR faisait déjà partie de la gamme de couleurs jusqu’au début des années 1960, et ornait par exemple le légendaire 300 SL « Gullwing » en tant que couleur spéciale. Dans les années 1980, le graphite métallisé MANUFAKTUR et l’olive métallisée MANUFAKTUR faisaient partie des options extérieures exclusives, tandis que le bleu vintage uni MANUFAKTUR était un choix populaire pour la Classe E (W123) et la Classe S (W126) dans les années 1990. La tendance à la finition satinée se reflète dans les finitions fines et élégantes telles que le blanc cachemire magno MANUFAKTUR et ou kalahari magno MANUFAKTUR, ou la sportive noir nuit magno MANUFAKTUR. Toutes les peintures MANUFAKTUR sont synonymes de haute qualité et soulignent la fascination exercée par les véhicules Mercedes-Benz et leurs lignes dynamiques.

Un cuir nappa fin et de haute qualité avec des concepts de couleurs contrastées inhabituelles caractérisent l’ambiance dans l’habitacle. C’est ici que le classique blanc profond/noir MANUFAKTUR revient à la vie, tout comme la couleur emblématique de sellerie spéciale jaune pastel/noir MANUFAKTUR, qui était disponible pour la Classe S jusqu’en 2012. En combinaison avec le noir, d’autres coloris de cuir tels que brun noisette/noir MANUFAKTUR, brun truffe/noir MANUFAKTUR ou bleu yacht/noir MANUFAKTUR sont également synonymes d’élégance individuelle. Les surpiqûres complexes en forme de diamant renforcent encore l’aspect exclusif et assurent un confort d’assise particulièrement agréable. Le pack comprend également des coussins supplémentaires ton sur ton avec un logo brodé – selon le modèle et les exigences d’équipement, il s’agit par exemple de l’étoile Mercedes-Benz, du losange double-M de Mercedes-Maybach ou de l’inscription Mercedes-AMG sur les tapis de sol. Si le client choisit l’un des packs d’emblèmes disponibles en option pour la version à empattement long de la Classe S et de la Mercedes-Maybach Classe S, les marques peuvent également être brodées en or ou en platine pour renforcer encore l’ambiance luxueuse.

En combinaison avec la sellerie sélectionnée, les clients reçoivent d’autres composants raffinés pour une impression générale cohérente et de qualité constante. Par exemple, le volant en cuir MANUFAKTUR bicolore fabriqué à la main ainsi que les panneaux centraux des portes, l’accoudoir et la partie inférieure du tableau de bord sont également revêtus de cuir nappa fin. Les coutures précises et l’excellent ajustement témoignent du haut niveau de savoir-faire des selliers qui façonnent tous les composants en cuir à partir des matériaux les plus fins.

La garniture de toit MANUFAKTUR, entièrement en cuir Nappa avec losange Maybach à double piqûre, est un autre élément noble qui peut être sélectionné en supplément. Elle se compose d’un panneau central arrière de couleur contrastée avec piqûre en losange et d’un panneau central de couleur contrastée sans piqûre en losange. L’intérieur harmonieux est complété par des tapis de sol de haute qualité à poils épais, bordés du cuir Nappa choisi dans une couleur contrastée. Selon la ligne et le choix du pack Emblem, ils sont brodés de l’étoile Mercedes-Benz, du logo Maybach ou du lettrage Mercedes-AMG. Les logos de la marque sont également repris sur les seuils de porte, où ils sont en outre éclairés et bordés par le motif actuel de l’étoile Mercedes ou, dans le cas de la Mercedes-Maybach, par le motif actuel Maybach.

L’éclairage d’ambiance MANUFAKTUR avec projection animée est un véritable accroche-regard qui souligne la présence de la marque. À l’ouverture des portes, des motifs animés Mercedes-Benz ou Mercedes-Maybach s’allument grâce à une technologie LCD sophistiquée et illuminent élégamment les zones d’entrée avant et arrière. Ce spectacle lumineux spécial est rendu possible par quatre projecteurs LCD intégrés dans les portes avant et arrière, qui se désactivent après dix minutes.

Le programme MANUFAKTUR est disponible pour la Mercedes-Maybach Classe S, le CLS et la Classe S à empattement long, ainsi que le coupé 4 portes Mercedes-AMG GT. Pour la CLS, les clients peuvent choisir entre plusieurs finitions de peinture, notamment une jolie nuance de bleu appelée Côte d’Azur bleu clair métallisé MANUFAKTUR, ainsi que des variantes de cuir attrayantes. La gamme comprend également un volant en cuir, ainsi que des tapis de coffre et de sol assortis à l’intérieur. Plusieurs peintures sont également disponibles pour le coupé Mercedes-AMG GT 4 portes, dont un orange cuivre mat MANUFAKTUR brillant, ainsi que diverses variantes en cuir. Il existe en outre un volant en cuir bicolore, des tapis de sol avec lettres AMG brodées et des jeux de décalcomanies en trois variantes de couleurs pour les jupes latérales.

Le label MANUFAKTUR sera étendu à d’autres séries de modèles dans les années à venir. À l’avenir, certains segments comme AMG, Maybach et EQ seront également disponibles avec des peintures et des packs d’équipements MANUFAKTUR. Avec l’introduction du label MANUFAKTUR, l’ancien portefeuille de personnalisation et le label « designo » seront remplacés.

Mercedes Benz S 580 e MANUFAKTURMercedes Benz S 580 e MANUFAKTURMercedes Benz S 580 e MANUFAKTURMercedes Benz S 580 e MANUFAKTURMercedes Benz S 580 e MANUFAKTURMercedes Benz S 580 e MANUFAKTUR

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Audi R8 V10 performance RWDAudi R8 V10 performance RWD : 570 ch sous le capot, prix à partir de 155.500 €

 

Ingolstadt, le 7 octobre 2021 – Encore plus de puissance pour encore plus de plaisir : tel est le vrai sens du mot « performance » chez Audi Sport GmbH. La nouvelle Audi R8 V10 performance RWD est disponible en version Coupé ou Spyder avec 30ch supplémentaires, un complément sportif à l’Audi R8 V10 performance quattro. Cette voiture de sport à propulsion arrière, avec son moteur central de 419 kW (570ch) et ses nouveaux atouts technologiques tels que la direction dynamique, les stabilisateurs CFK, les freins à disque en céramique ou encore les sièges baquets, est l’incarnation du plaisir de conduite.

L’Audi R8 V10 performance RWD (Rear Wheel Drive) est la nouvelle référence des voitures de sport à propulsion de série d’Audi. « L’Audi R8 V10 RWD a vraiment touché une corde sensible chez les clients dès le début avec sa propulsion arrière dérivée de la voiture de course Audi R8 LMS et sa dynamique sans filtre. Aujourd’hui, elle dispose de 30ch et 10 Nm de plus, ce qui porte l’expérience de conduite à un tout autre niveau », déclare Sébastian Grams, directeur général d’Audi Sport GmbH. Les versions de base des deux modèles, l’Audi R8 V10 quattro et l’Audi R8 V10 RWD en version Coupé et Spyder, seront remplacées par les nouveaux modèles en version performance. La gamme de modèles R8 reste ainsi plus que jamais en tête de classement.

Vitesse de pointe de 329 km/h
Avec un 0 à 100 km/h atteint en 3,7 secondes (3,8 secondes pour la version Spyder) et une vitesse de pointe de 329 km/h (327 km/h pour la version Spyder), ce bolide à moteur central laisse les autres dans le panache de poussière engendré. Le joyau de la nouvelle Audi R8 est le célèbre moteur atmosphérique V10 FSI de 5,2 litres, doté d’une sonorité inégalée, d’une réactivité aussi rapide que l’éclair et d’une incroyable vivacité. Dans l’Audi R8 V10 performance RWD, le bloc moteur développe une puissance de 419 kW (570ch) et apporte jusqu’à 550 Nm de couple, qu’il distribue à ses roues arrière avec la boîte de vitesse S tronic à sept rapports. Cette version performance fournit donc 10 Nm de couple de plus que l’Audi R8 V10 RWD. Un différentiel mécanique à glissement limité répartit idéalement le couple en fonction du mode de conduite, assurant une traction optimale même lorsque les routes sont humides. Comme pour toutes les Audi R8, la carrosserie est construite en aluminium selon le concept Audi Space Frame (ASF), avec de grandes parties en plastique renforcé de fibres de carbone (CFRP). La version Coupé de l’Audi R8 V10 performance RWD ne pèse donc que 1590 kilogrammes, tandis que la version Spyder pèse quant à elle 1695 kilogrammes.

Possibilité d’effectuer des drifts contrôlés
La suspension et la dynamique de conduite sont spécifiquement équilibrées pour la propulsion. Lorsque le mode Sport est activé via le contrôle électronique de la stabilisation (ESC), la configuration de la suspension et les systèmes de contrôle permettent des drifts contrôlés. La direction assistée électromécanique assure un contact étroit avec la route. La direction dynamique, disponible pour la première fois sur l’Audi R8 RWD, offre une réaction et un retour d’information encore plus maitrisés. Elle rend la conduite plus dynamique grâce à une direction plus précise, par exemple sur les routes de campagne sinueuses ou dans les virages. Elle augmente également le confort en facilitant la direction, par exemple lors du stationnement ou des manœuvres.

La suspension sport RWD est adaptée spécifiquement à la propulsion, elle comporte des doubles triangles et un blocage de différentiel passif. La répartition des essieux est de 40:60. Des jantes en fonte d’aluminium extra-légères de 19 et 20 pouces assurent une maniabilité précise et un contrôle de la trajectoire dans les virages rapides. Des jantes Cup en 245/30 R20 à l’avant et 305/30 R20 à l’arrière, disponibles en option, offrent une adhérence et une dynamique supplémentaires. Un système de freinage en acier haute performance de 18 pouces au design ondulé et un système de freinage en céramique haute performance de 19 pouces en option assurent la décélération nécessaire.

Caractéristiques de conception reconnaissables de l’Audi R8 V10 performance quattro
Le design résolument sportif s’inspire de celui de ses sœurs GT4. En témoignent la large calandre Singleframe plate en noir mat assortie du logo R8 sur les grandes bouches d’aérations telles que la prise d’air avant, la grille de sortie d’air arrière ainsi que les sorties d’échappement ovales. La fente sous le capot avant rappelle la légendaire Audi Sport quattro. La nouvelle Audi R8 est disponible en dix coloris. L’un d’entre eux est le Bleu Ascari Métallisé, qui est une couleur qui n’était auparavant disponible que pour la R8 V10 performance quattro. Le pack design « R8 performance » en option propose un intérieur en cuir Alcantara® noir, des surpiqûres contrastées en bleu Mercato et des incrustations décoratives en carbone.

Des sensations de voiture de course à l’intérieur
Les lignes précises du design donnent également le ton à l’intérieur de la voiture. L’élément le plus remarquable est le Monoposto : cette grande arche fortement profilée recouvre la zone située devant le siège du conducteur et rappelle fortement le cockpit d’une voiture de course. Le Monoposto renferme l’Audi virtual cockpit avec un écran de 12,3 pouces, qui est intégré dans un boîtier indépendant. Le volant en cuir R8 avec multifonctions plus offre deux ou, dans la version performance, quatre satellites de commande, chacun permettant d’utiliser l’Audi drive select, de démarrer le moteur, d’activer le mode Performance et le son du moteur ainsi que de commander l’Audi virtual cockpit. Le conducteur et le passager peuvent profiter de la balade dans leurs sièges baquets ou sport R8 nouvellement disponibles, recouverts de cuir et d’Alcantara. Un badge avec l’emblème RWD scintille devant le siège du passager.

Une production principalement réalisée à la main
La R8 V10 performance RWD est construite en grande partie à la main dans l’usine Böllinger Höfe sur le site Audi de Neckarsulm, en Allemagne. C’est également le site de production de la voiture de course LMS GT4, qui est dérivée du modèle de série et utilise environ 60 % de pièces de rechange. Environ 40 000 mètres carrés d’espace de production sont utilisés, et jusqu’à 1 000 employés hautement qualifiés travaillent à l’assemblage des voitures de sport.

L’Audi R8 V10 performance RWD sera disponible à la commande d’ici la fin du mois d’octobre. Le prix de base de la version Coupé devrait se situer aux alentours de 155 500 €. La version Spyder sera proposée autour de 170 000 €.

Audi R8 V10 performance RWDAudi R8 V10 performance RWDAudi R8 V10 performance RWDAudi R8 V10 performance RWDAudi R8 V10 performance RWDAudi R8 V10 performance RWD

 
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

   BMW M3 by AC Schnitzer (2021). La plus démoniaque des Série 3

 

2021-bmw-m3-ac-schnitzer-5.thumb.jpg.43514ac86c64af38580e45a8dc37e8fc.jpg

 

Le préparateur allemand AC Schnitzer vient de présenter sa M3 G80. Le coupé, qui gagne des appendices aérodynamiques évocateurs, voit dans le même temps la puissance de son 6-cylindres augmenter à 590 ch. De quoi en faire la Série 3 la plus puissante de tous les temps !

En Allemagne, les préparateurs automobiles sont presque aussi connus que les marques elles-mêmes. AC Schnitzer fait partie de ceux-là. Dans son garage, ses équipes aiment cuisiner aux petits oignons des Jaguar, des Toyota et des BMW. Récemment, elles se sont penchés sur le berceau d’une M3 de 6e génération… Le résultat est bestial et homologué pour les petites routes.
 

Une M3 de presque 600 ch

2021-bmw-m3-ac-schnitzer-20.thumb.jpg.b0122974ac9f5b8339ffd47662be60f6.jpg

2021-bmw-m3-ac-schnitzer-24.thumb.jpg.cb7d389da6e8ed73164a4e07b5cc1ad0.jpg

 

                         Le modèle profite d'un nouvel échappement avec canules en carbone.

 

Le tuner s’est d’abord attelé au 6-cylindres en ligne dont il a fait grimper la puissance. La G80 Competition utilisée comme base a gagné 80 ch pour en afficher 590 ch ! Le couple fait également un bond pour passer de 650 à 750 Nm. Pour que le ramage se rapporte au plumage, AC Schnitzer a ajouté un système d'échappement sport avec deux canules en carbone. De quoi améliorer sensiblement les qualités sonores du coupé.

 

 

 

 

Une M3 de route ou de piste

m3-ac-schnitzer-g80-rsr21spav24731024x500.thumb.jpg.0ae874fb14056decb6bea699b475fb3a.jpg

m3-ac-schnitzer-g80-rsr21spav25051024x500.thumb.jpg.114fd2e2e0da3ba7c8463211bd7be4b3.jpg

 

                      La M3 by AC Schnitzer peut devenir l'alliée de vos sorties circuit.

 

Le préparateur propose également une suspension rabaissée de 15 à 20 mm à l’avant. Le kit installé permet à la fois de régler la compression et le rebond. AC Schnitzer a particulièrement soigné l’esthétique cette M3 pour qu'il rime avec efficacité. Un splitter a été installé à l’avant, un ensemble de déflecteurs a été greffé au niveau des bas de caisse et le capot a vu son design optimisé. A l’arrière, le becquet de toit, en association avec l’aileron en carbone et le diffuseur portent à près de 100 kg l’appui aérodynamique à 200 km/h. La préparation comprend également une gamme de jantes forgées légères AC3.
 

Un volant légèrement différent

 

2021-bmw-m3-ac-schnitzer-26.thumb.jpg.aed38d2970ee1cc717a595a158c7553c.jpg

 

             Le volant hérite notamment de palettes de changement de vitesse plus grandes.

 

Au volant, le conducteur n’est pas dépaysé. L’environnement n’a pas changé. AC Schnitzer a juste installé un nouveau volant en cuir Nappa et Alcantara Noir. Il reçoit des palettes de changement de vitesses plus grandes et un indicateur de point milieu. Les pédales, repose-pied et entourage du système multimédia iDrive profitent d’un traitement en aluminium. Le préparateur n'indique aucun prix sur son site internet. Le tarif de base d'une M3 (G80) Compétition est déjà de 103 100 €.

 

  • Like 1
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
                   1442423643_km77_la_fiat_tipo_au_mme_niveau_que_la_golf_2021-10-11-11-5934011.jpg.e5e18ec8b65b92da093ce571d59b4580.jpg
 

La Fiat Tipo affiche un résultat satisfaisant au test de l’élan. Ce test est habituellement fait par l’organisme privé KM77 à chaque sortie de véhicule. Qui consiste à faire une manœuvre d’évitement en étant lancé initialement à 77 km/h.

Le test de l’élan ou le test d’évitement est un test de tenue de route et de réactivité globale des véhicules, il est effectué par l’organisme privé KM77. L’une des dernières voitures à avoir subit ce test est la Fiat Tipo, dans sa carrosserie hatchback, elle a obtenue un chiffre respectable.

Ce test, qui consiste en une manœuvre d’évitement, se passe une première fois à 77 km/h (Vitesse atteinte juste avant le premier coup de volant), puis à différentes vitesses, afin de définir la vitesse maximale avec laquelle la voiture réussie à faire l’évitement dans de bonnes conditions.

L’italienne réalise convenablement l’évitement avec une vitesse de 70 Km/h, soit 1 km/h de plus que la Volkswagen Golf. Un score plutôt bon pour la Fiat, étant une voiture lowcost assemblée en Turquie.

Encore une fois, ce test n’est pas une science exacte de détermination de la tenue de route d’un véhicule, mais donne un aperçu du comportement des véhicules.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Bugatti CentodieciBugatti présente la Centodieci au Concorso d’Eleganza Villa d’Este 2021 pour célébrer les 30 ans de la légendaire Bugatti EB110

 

Bugatti a présenté la Centodieci au célèbre Concorso d’Eleganza de la Villa d’Este, à Côme en Italie, le week-end dernier. La Bugatti EB 110 SuperSport « America » – autrefois voiture personnelle de Romano Artioli, ancien PDG de Bugatti Automobili S.p.A. – était également exposée lors de ce prestigieux rendez-vous.

D’une beauté intemporelle, la Villa d’Este, située sur les rives du lac de Côme, a servi de résidence à l’aristocratie, aux princesses, aux marquis, aux sultans et aux tsars pendant des siècles. Considéré comme l’un des chefs-d’œuvre architecturaux du 16e siècle, cet élégant complexe cinq étoiles accueille chaque année des passionnés d’automobile du monde entier à l’occasion du Concorso d’Eleganza Villa d’Este, où ils peuvent profiter du spectacle donné par quelques-unes des plus belles automobiles et motos jamais créées, qu’ils’agisse de véhicules de série ou prototypes. Cette année, les visiteurs ont également pu profiter de l’époustouflante Centodieci de Bugatti, que la marque de luxe française présentait dans la catégorie « Concept Cars & Prototypes » le week-end précédent, du samedi 2 au dimanche 3 octobre 2021.

 

Bugatti a dévoilé la Centodieci – qui se traduit par 110 en italien – lors de la Monterey Car Week en Californie dans le cadre de The Quail en 2019 pour célébrer le 110e anniversaire de l’entreprise. Inspirée par la légendaire Bugatti EB110 de 1991 et animée par le moteur W16 8.0 litres délivrant 1 600 ch, la Centodieci produite à seulement 10 exemplaires sera réalisée à la main dans l’atelier Bugatti de Molsheim pour une livraison l’année prochaine. Les 10 modèles de la voiture avaient déjà été réservés par les clients avant même que la voiture ne soit dévoilée.

 

Le premier concours d’élégance automobile s’est tenu à la Villa d’Este en 1929, et Bugatti a entretenu une relation aussi longue que fructueuse avec l’évènement. Parmi les distinctions récentes, il convient de citer le premier prix de La Voiture Noire Bugatti dans la catégorie « Concept Cars & Prototypes » lors de la dernière édition de l’événement en 2019. Des modèles issus de l’illustre passé de Bugatti, tels que la voiture de tourisme sportif à quatre places Type 57S de 1937, la voiture de Grand Prix Type 59 de 1934 et la Type 57SC Atlantic de 1938, ont tous été récompensés de manière significative ces dernières années.

 

Cette édition coïncide également avec le 30e anniversaire de la Bugatti EB110. Révolutionnaire et première supersportive de son temps, elle s’inscrivait dans une période intermédiaire de l’histoire de Bugatti, lorsque la marque était basée dans la célèbre « usine bleu » à Campogalliano en Italie, sous la direction de Romano Artioli. Présentée en 1991 pour célébrer les 110 ans de la naissance d’Ettore Bugatti en 1881, l’EB110 a élevé le genre supercar à un niveau inédit. Elle était dotée d’un ensemble technique révolutionnaire comprenant un châssis en fibre de carbone et un moteur 12 cylindres de 3,5 litres avec cinq soupapes par cylindre et quatre turbocompresseurs. La transmission était également incorporée dans le bloc moteur afin de créer plus d’espace pour les occupants de la cabine. L’adhérence, la traction et la sécurité exemplaires étaient assurées par ses quatre roues motrices, un autre élément clé de l’ADN Bugatti qui reste essentiel à ce jour pour les modèles de la marque.

 

Le modèle historique de supercar – une EB110 SuperSport bleue (originalement argentée et peinte en « Grigio Chiaro metallizzato ») – présenté à la Villa d’Este dans la catégorie « The Next Generation : Hypercars of the 90s » était auparavant la propriété de Romano Artioli. L’entrepreneur italien, qui a relancé Bugatti sous le nom de Bugatti Automobili S.p.A. en 1987, avant la fermeture de l’entreprise en 1995, garde un excellent souvenir du développement de cette supercar révolutionnaire. « Alors que nous assistions à la première de l’EB110 à Paris en 1991, les ingénieurs de Campogalliano nous pressaient de retourner rapidement à l’usine bleue, car ils étaient impatients de commencer à travailler sur la version Supersport de l’EB110. Tout le monde se concentrait sur la réduction du poids et l’augmentation de la puissance, tout en gardant à l’esprit que je tenais absolument au maintien de ses caractéristiques de sécurité. »

 

Résultat : une réduction de poids tout à fait remarquable de près de 150 kg par rapport à la configuration d’origine et une augmentation des performances en passant de 560 à 612 ch,, avec un moteur entièrement développé en interne à Campogalliano. Immédiatement après la présentation de l’EB110 SuperSport à la presse mondiale au Salon de l’Automobile de Genève, l’équipe a emmené la voiture sur le circuit de Nardò, dans le sud de l’Italie, pour effectuer les tests d’homologation.

« Après un tour de chauffe, nous avons établi le record du monde avec une vitesse de 351 km/h et une accélération de 3,2 secondes de 0 à 100 km », se souvient fièrement Artioli. Et l’histoire ne s’est pas arrêtée là. La voiture a également établi un record de vitesse sur neige et glace à 296 km/h, tandis qu’une Bugatti EB110 GT alimentée au gaz naturel a atteint la vitesse maximale de 344,7 km/h.

 

« J’ai laissé mon cœur dans ma Supersport. Aucune autre voiture ne procure la même sensation de puissance, de contrôle et de sécurité dans toutes les conditions routières que l’EB110 – et avec tant de style. Je ne pourrais être plus fier pour « elle » par sa présence au concours d’élégance de Villa d’Este.

« La Centodieci du Concorso d’Eleganza Villa d’Este représente l’un des joyaux de cet événement qui vient couronner la saison automobile », explique Stephan Winkelmann, président de Bugatti Automobiles S.A.S. « Après l’annulation de l’événement en 2020 pour cause de pandémie, ce retour dans le merveilleux écrin de la Villa d’Este revêt un caractère encore plus spécial pour Bugatti en raison de la présentation de notre Centodieci aux clients et amis de la marque venus du monde entier. Et bien sûr, la présence de l’ancienne Bugatti EB110 Supersport « America » personnelle de Romano Artioli apporte encore plus de piquant à l’événement. Cette pionnière de l’hypersport est une représentante de la deuxième période de l’histoire de Bugatti et a inspiré la Centodieci à nos designers et ingénieurs. »

 

La Bugatti Centodieci a été exposée en mode statique dans l’espace « Concept Cars & Prototypes » du Concorso d’Eleganza Villa d’Este le samedi 2 octobre, ainsi que le dimanche 3 octobre, jour de sa participation à une parade de présentation dynamique.

Bugatti CentodieciBugatti CentodieciBugatti CentodieciBugatti CentodieciBugatti CentodieciBugatti Centodieci


  •  
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Alfa Romeo Giulia et Stelvio GT Junior

Alfa Romeo Giulia et Stelvio GT Junior : la manière italienne d’aimer la vie

Alfa Romeo rend un nouvel hommage à son patrimoine historique inégalé, en présentant les nouvelles séries spéciales Giulia et Stelvio GT Junior, inspirées d’une icône des années 1960, la GT 1300. L’édition limitée exclusive est basée sur le niveau de finition « Veloce », le plus sportif de la gamme. Son extérieur arbore la captivante couleur Lipari Ocra, inspirée des nuances de carrosseries connues sous le nom de « Old Timers » : l’héritage distinctif de la marque et son audace typique dans le choix de teintes à fort caractère. Avec sa connotation de minimalisme sportif, l’intérieur comporte des sièges en cuir à réglage électrique avec une broderie distinctive « GT Junior » sur l’appui-tête de chaque siège avant, ainsi que des surpiqûres spécifiques. A noter sur le tableau de bord : l’élégant motif et la silhouette GT 1300 Junior des années 1960.   

La marque italienne complète ainsi un triptyque de lancements réussis : en quelques mois, les 500 unités de la GTA/GTAm présentées en mai se sont très rapidement écoulées, en ligne avec les excellentes performances de vente de la Giulia et du Stelvio « 6C Villa d’Este ».  Alfa Romeo confirme ainsi sa capacité inégalée à créer des voitures caractérisées par des choix esthétiques et fonctionnels durables qui inspirent des modèles aussi actuels les uns que les autres. 

Giulia GT 1300 Junior : le symbole d’une époque 

La série spéciale exclusive s’inspire de l’un des modèles les plus emblématiques de la marque : l’inoubliable GT 1300 Junior, commercialisée à près de 100 000 exemplaires au cours de ses dix années de production, de 1966 à 1976. 

Basée sur la Giulia Sprint GT, avec une carrosserie Bertone et un moteur de 89 ch, la GT 1300 Junior s’est rapidement imposée comme une voiture incarnant pleinement l’esprit des années 60 – le renouveau et le boom économique, lorsque les rêves devenaient réalisables, y compris celui de posséder une voiture de sport élégante. Ce n’est pas un hasard si le célèbre slogan publicitaire d’Alfa Romeo de l’époque disait : « Una vittoria al giorno, con una vettura per tutti i giorni » (« Une victoire par jour dans votre voiture de tous les jours »). 

La GT 1300 Junior était un précurseur étonnant de l’équilibre entre beauté et fonctionnalité si caractéristiques d’Alfa Romeo, la marque ambassadrice d’un design intemporel aux formes légères mais puissantes, prête à jaillir des blocs comme un athlète. 

 

Giulia et Stelvio GT Junior : une beauté intemporelle 

 

Les mêmes valeurs et caractéristiques se retrouvent aujourd’hui dans l’édition limitée « GT Junior » de la Giulia et du Stelvio, équipée d’un moteur turbo diesel 2,2 litres de 210 chevaux ou d’une variante turbo essence 2,0 litres de 280 chevaux avec 4 cylindres en aluminium et un arbre de transmission en fibre de carbone, associés à une transmission automatique à 8 rapports et à la traction intégrale Q4. Outre l’audacieux coloris Lipari Ocra, les extérieurs de la Giulia et du Stelvio « GT Junior » sont équipés de jantes en alliage léger à cinq trous de 21 pouces pour le Stelvio et de 19 pouces pour la Giulia. Les palettes de commande de la colonne de direction en aluminium pour la transmission automatique, les systèmes ADAS L2, les capteurs de stationnement arrière et le chargeur sans fil sont de série, tandis que le toit panoramique et le hayon à commande automatique sont disponibles en option. 

Alfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT JuniorAlfa Romeo Giulia et Stelvio GT Junior

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
168814502________2021-10-14-11-1380046.thumb.jpg.f6d5e44883d9d3a17dff777f6563af39.jpg1767716567________2021-10-14-11-2766820.thumb.jpg.d8c592631d51421c253c9943b8039a8b.jpg1119994796________2021-10-14-11-2745559.thumb.jpg.ae8b271eed6b29e3f432f19c092828d2.jpg1358886758________2021-10-14-11-2811697.thumb.jpg.4de230bb0a5644aafd804e761200c864.jpg1890689017________2021-10-14-11-2879376.thumb.jpg.c13c3cbe454b5da1b8a3a2bd5540c3f0.jpg402422669________2021-10-14-11-2823909.thumb.jpg.c9578725ad57699e06db23d9427084bf.jpg1440162965________2021-10-14-11-2775216.thumb.jpg.ded93f2c79c12964d055eb67713b550c.jpg
8 Photos

La quatrième génération de Ford Focus vient de recevoir un restylage de mi-carrière afin de rester dans la course face à ses concurrentes telles que les Peugeot 308, Renault Mégane, Volkswagen Golf ou encore Opel Astra. La berline compacte de la catégorie "B" change légèrement de look pour l’année-modèle 2022, avec quelques nouveautés techniques et un énorme écran central à l’intérieur.

À l’avant, la nouvelle Ford Focus restylée bénéficie d'une nouvelle face avant, avec une calandre plus imposante, un capot légèrement plus haut, des ouïes latérales qui remontent davantage vers les phares, des optiques revus avec un look plus rectangulaire et une signature lumineuse légèrement modifiée, tandis que toutes les versions reçoivent de série les phares à LED. Par ailleurs, le logo Ford est désormais accueilli au milieu du calandre.

À l’arrière, les changements sont moins perceptibles, avec des feux arrière horizontaux redessinés et plus sombres et une nouvelle signature lumineuse de forme rectangulaire.

À l'intérieur, l'ensemble de l’habitacle reste globalement similaire, avec quelques boutons supprimés sur la console centrale et de nouveaux sièges sur quelques versions. Cependant, la mise à jour la plus importante est au niveau de la planche de bord qui accueille une énorme dalle de 13,2 pouces. Ce nouvel écran est équipé de la dernière version du système info-divertissement de Ford, le Sync 4. Il intègre les commandes de climatisation, mais aussi Apple Car Play et Android Auto, et pourra être mis à jour à distance par le constructeur.

Mécaniquement, la grande nouveauté concerne l’arrivée d’une boite automatique double embrayage à 7 rapports sur les motorisations micro-hybrides, baptisée PowerShift. Ainsi, la Ford Focus propose le 1.0 litre EcoBoost 3-cylindres qui est décliné en 100 et 125 chevaux. Ce même moteur équipé de micro-hybridation est proposé en 125 et 155 chevaux, avec transmission manuelle à 6 vitesses ou automatique à 7 vitesses.

Pour les conducteurs qui aiment le Diesel, Ford continue de proposer le moteur diesel 4-cylindres 1.5l Ford EcoBlue, disponible en 95 ch et 120 ch, associé à une boîte manuelle à 6 rapports ou une boîte automatique à 8 rapports.

En revanche, la Ford ST, la version haut de gamme absolue de la gamme restylée, conserve toujours son quatre cylindre turbo 2.3 litres de 280 ch. Une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports est proposée de série. Une boîte automatique à 7 vitesses est également disponible.

 
 
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
3 Photos

Les lecteurs du magazine automobile allemand "Auto Motor und  Sport" ont récompensé la nouvelle ŠKODA FABIA avec le prix Autonis célébrant son design. La quatrième génération du best-seller tchèque a battu six concurrents dans la catégorie des citadines. La FABIA arbore un design expressif, un intérieur généreux et des éléments de design caractéristiques de l’identité ŠKODA. Avec  25,8 points, la ŠKODA FABIA a remporté la première place et donc le titre "Autonis 2021" pour son design attractif.

La nouvelle ŠKODA FABIA est basée sur la plateforme MQB-A0 de Volkswagen Group et surpasse ainsi tous ses prédécesseurs en termes de dimensions. Avec 4 108 millimètres de long, la citadine dépasse pour la première fois la barre des quatre mètres et offre ainsi plus d'espace à ses passagers.

Grâce à ses proportions dynamiques, ses éléments cristallins caractéristiques du design ŠKODA, tels que ses phares avant et ses feux arrière aux contours prononcés, ainsi que ses lignes sculptées, la nouvelle ŠKODA FABIA met l'accent sur son design plus émotionnel.

Oliver Stefani, Responsable du design chez ŠKODA AUTO, déclare : "Nous sommes fiers que la ŠKODA FABIA et au-delà le design caractéristique de ŠKODA inspirent les amateurs de voitures en Allemagne. L'Autonis est un prix très spécial pour nous, car il nous est décerné directement par les lecteurs".

  • Like 1
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
Citroen C5 X 2022Citroën C5 X : le meilleur de Citroën pour le bien étre du corps et de l’esprit
 

Digne héritière des grandes routières Citroën, C5 X concentre toute l’expertise de la marque pour offrir au conducteur et à ses passagers un voyage en toute sérénité. Le typage ultra-confort des suspensions, ainsi que le confort d’assise des sièges procurent le plaisir d’une conduite souple et légère, chère à Citroën, tout en garantissant un bon maintien. Dans l’habitacle, il se dégage une atmosphère chaleureuse, élégante, spacieuse et confortable qui crée immédiatement une sensation de bien-être et invite au voyage.

« Le bien-être chez Citroën c’est tout d’abord celui ressenti à travers une conduite tout en douceur et fluidité. Puis, il s’exprime à travers les formes, les volumes, les couleurs et les matières que l’on utilise dans l’habitacle et qui procurent cette sensation de voyager dans cocon protecteur ». Jean-Arthur Madelaine, Responsable du Style Intérieur Citroën.

UN VERITABLE LOUNGE

L’habitabilité a été au cœur des préoccupations de Citroën lors de la conception de C5 X. A l’avant, la planche de bord horizontale et épurée libère un espace à vivre vaste et dégagé. L’espace arrière, accueillant et généreux, invite au repos et à la détente. Avec un espace aux genoux XXL, une aisance en largeur, une belle garde au toit, les passagers arrière sont confortablement installés et peuvent profiter de leur voyage. Une attention particulière a été portée à l’aisance du passager arrière droit grâce à des commandes de réglage longitudinal et d’inclinaison du siège passager avant à portée de main sur le flanc du dossier avant.

C5 X s’intègre pleinement dans le programme Citroën Advanced Comfort® en proposant les Sièges Advanced Comfort à l’avant comme à l’arrière. Cette confection innovante est constituée d’une nappe haute densité et d’une mousse épaissie de 15mm. Les sièges Citroën Advanced Comfort® apportent un confort visuel par un matelassage spécifique, un confort d’assise instantanément perceptible grâce à une mousse accueillante à effet gonflant, un confort dynamique grâce à leur mousse texturée en surface et une couverture élastique et enfin, un confort postural grâce à de multiples réglages électriques, pour le conducteur comme pour le passager avant (longitudinal, dossier, hauteur, inclinaison, lombaire). Le siège conducteur bénéficie en outre d’une fonction d’accueil à l’entrée dans le véhicule, le siège recule automatiquement pour faciliter l’accès, puis revient à la position de conduite mémorisée. Pour plus de confort, les sièges avant sont munis d’appuie-tête réglables en hauteur et en profondeur. Ils peuvent également être chauffants, ventilés et massants. Les sièges Advanced Comfort procurent ainsi une sensation de bien-être aux passagers avant comme arrière.

L’habitacle renferme également de très nombreux rangements, traités avec le plus grand soin, pour poser ou dissimuler tous les petits objets du quotidien : une boîte à gants large et profonde face au passager avant, un rangement sous l’accoudoir central avant à ouverture papillon, un rangement en avant de la console centrale muni d’un occulteur et renfermant notamment la recharge sans fil pour smartphone, un rangement ouvert devant l’accoudoir central, des porte-gobelets sur la console centrale et dans l’accoudoir de la banquette arrière, des bacs de porte généreux dotés de tapis antidérapants, ou encore des poches aumônières au dos des sièges avant. Ce sont au total13 espaces de rangement pratiques et astucieux, pour un volume total de 29 litres, qui facilitent la vie à bord des passagers.

 

UN SENS DU DETAIL QUI SOULIGNE LE PLAISIR DE S’INSTALLER DANS L’HABITACLE

« Mon travail est de faire vivre une expérience Citroën unique à tous les passagers.  Pour cela, tous les détails dans l’habitacle de C5 X ont leur importance ». Jean-Arthur Madelaine

 

Lorsque les passagers montent pour la première fois à bord de C5 X, le ressenti immédiat est celui du confort et de la sérénité. Ensuite, les clients s’approprient la voiture et découvrent progressivement des petits détails qui viennent renouveler l’enchantement à chaque voyage. Ainsi les chevrons, marqueur fort de l’identité de la marque depuis sa création en 1919, sont mis en scène dans de nombreux détails uniques et raffinés : sous la forme d’un grain 3D sur le bandeau de planche bord, en surimpression sur le décor effet bois, stylisés et en continu sur la surpiqûre présente en haut des dossiers de sièges et sur les médaillons des panneaux de portes, sérigraphiés sur les bandes transversales des dossiers de sièges, guillochés sur les commandes principales (molettes de climatisation, manette de boîte automatique, commande de radio), sous la forme de macro chevrons au fond des rangements ou encore au travers des perforations des sièges en cuir.

 

Par ailleurs, des touches de noir brillant et de chrome satin décorent l’habitacle et renforcent le raffinement des couleurs et matières employées. Toutes les zones de contact sont douces et moelleuses, depuis la planche de bord, les bandeaux de panneaux de porte thermogainés, les joues de console centrale, jusqu’aux médaillons et accoudoirs au gainage généreux pour un contact tout en douceur des genoux et des coudes.

DES LES PREMIERS METRES, L’IMPRESSION D’ETRE DANS UN COCON

 

« Que ce soit lors de déplacements professionnels, ou pour des trajets et voyages personnels, tout a été conçu dans C5 X pour faciliter la vie à bord et alléger la charge mentale du conducteur et de ses passagers ». Jean-Arthur Madelaine.

LA SUSPENSION (ACTIVE) CITROËN ADVANCED COMFORT : FILTRER LES SOLLICITATIONS DE LA ROUTE

 

C5 X est équipée de série de la suspension Citroën Advanced Comfort, une innovation Citroën qui, en filtrant obstacles, nids de poule, saignées, ralentisseurs et autres raccords de chaussée, permet un voyage tout en douceur, procurant un véritable effet « tapis-volant ». Une technologique de double butées hydrauliques simple et efficace, qui démocratise l’effet tapis volant, cher à Citroën.

La version hybride rechargeable de C5 X pousse encore plus loin le confort avec la suspension active Citroën Advanced Comfort® en proposant un pilotage actif et en continu de la suspension. Grâce à des capteurs décryptant la route et à un calculateur déterminant le paramétrage plus ou moins ferme de l’amortissement de chaque roue, C5 X offre le confort maximal à ses occupants dans tous les cas de figure. Ainsi, le pilotage actif de la suspension renforce l’efficacité du travail des Butées Hydrauliques Progressives® en relâchant davantage les suspensions dans les phases roulantes pour survoler la route, tout en réduisant le roulis et en garantissant le maintien de caisse lors des fortes sollicitations. Cette technologie permet ainsi d’offrir du moelleux tout en garantissant l’agrément à bord.

 

UN HABITACLE LUMINEUX ET ISOLE DES NUISANCES EXTERIEURES

 

« La lumière, très généreuse à bord de C5 X, permet d’agrandir l’espace et de rendre l’atmosphère encore plus conviviale. La ceinture vitrée autour de la voiture est également une invitation à profiter du monde extérieur sans être agressé par les nuisances sonores grâce à la très bonne insonorisation de l’habitacle » Jean-Arthur Madelaine

A bord de C5 X, la luminosité est généreuse grâce à des surfaces vitrées à 360° autour de la voiture, incluant des vitres de custode, ainsi qu’un grand toit ouvrant vitré. Un éclairage d’ambiance blanc, à l’intensité réglable, met en valeur l’habitacle et renforce l’aspect flottant et épuré du mobilier. Les rangements sont également éclairés, boîte à gants, coffre, sous le volet de console centrale, ainsi que les zones fonctionnelles commandes d’ouverture des portes ou caves à pieds. Les ébénisteries hautes claires exacerbent encore davantage la clarté de cet habitacle apaisant.

Pour renforcer le confort à bord et faire des déplacements en C5 X de vrais moments de repos, l’acoustique a été particulièrement soignée, avec notamment les vitres de portes avant et arrière feuilletées acoustiques, offrant une isolation exceptionnelle des nuisances extérieures. C5 X offre ainsi un confort acoustique au meilleur niveau dans sa catégorie.

Avec sa version hybride rechargeable, C5 X va encore plus loin et permet aux passagers de profiter du plaisir de démarrer et d’évoluer en silence en roulant en mode 100% électrique. C5 X Hybrid offre ainsi la possibilité d’effectuer la majorité de ses trajets quotidiens (jusqu’à 55km) en mode électrique et de bénéficier du ë-confort d’une conduite silencieuse tout en douceur et en fluidité.

UN POSTE DE CONDUITE INTUITIF ET ERGONOMIQUE

Afin d’alléger la charge mentale du conducteur et de lui permettre de conduire en toute sécurité, les interfaces du poste de conduite de C5 X sont simples, intuitives et ergonomiques. Sur la zone centrale du tableau de bord, la large tablette tactile de 12 pouces offre une expérience utilisateur de premier plan : lisibilité de l’écran haute définition, ergonomie et facilité d’utilisation. Face au conducteur, en complément du combiné numérique de 7 pouces, l’extended Head Up Display projette en avant du pare-brise les informations de conduite nécessaires au conducteur, lui permettant ainsi de garder en permanence le regard sur la route. Le sentiment de sécurité est également renforcé par un système d’info-divertissement doté de la reconnaissance vocale naturelle qui permet au conducteur d’interagir naturellement avec son véhicule, facilement et en toute sérénité.

Citroen C5 X 2022Citroen C5 X 2022Citroen C5 X 2022Citroen C5 X 2022Citroen C5 X 2022Citroen C5 X 2022Citroen C5 X 2022Citroen C5 X 2022Citroen C5 X 2022Citroen C5 X 2022Citroen C5 X 2022

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×