Jump to content

Aventador

Moderators
  • Content count

    11318
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    685

Aventador last won the day on May 23

Aventador had the most liked content!

Community Reputation

6838 Excellent

Recent Profile Visitors

58969 profile views
  1. Aventador

    News auto

    SEAT MÓ 125 : sur le sable et sous la neige De la neige, de la glace, des routes détrempées, des températures négatives, du sable, de la poussière, le désert, des chemins non carrossés ou encore un thermomètre qui dépasse les 40 ºC. La liste des conditions dans lesquelles une moto est amenée à rouler est interminable, qu’il s’agisse du climat, des conditions météo ou de l’état des routes. C’est pourquoi, l’équipe Qualité et R&D de SEAT MÓ a mis le SEAT MÓ 125 à rude épreuve. Afin de garantir des performances optimales au premier scooter électrique de la marque, ce dernier a été testé dans des régions aussi différentes que les montagnes de Baqueira Beret (Lleida) et le désert de Tabernas (Almería), en Espagne, avec un écart de température de 55 ºC et 4 400 kilomètres parcourus au total. La polyvalence pour maître-mot. « Les tests de qualité de SEAT MÓ visent à garantir que le scooter sera capable d’offrir puissance, vitesse, adhérence et autonomie électrique dans n’importe quelle situation », explique Lucas Casanovas, Directeur Général de SEAT MÓ. C’est pourquoi le SEAT MÓ 125 a été poussé « à la limite », avec des accélérations et des freinages sur route et dans les virages, sur la neige et le sable, sur chaussée mouillée et routes de gravier, aussi bien sous le soleil que la pluie. Pendant les tests, les ingénieurs ont vérifié l’intégrité du scooter, notamment la batterie et les autres composants, ou encore la suspension et l’adhérence des pneus. Paré pour l’action. Il est également essentiel de s’assurer que les performances du système électrique restent homogènes, même à des températures aussi extrêmes que les -10 °C dans les Pyrénées (Baqueira) en hiver, ou les 45 °C dans le désert aride d’Almería en plein été. « Nous devons nous assurer que le niveau de charge ne baissera pas de manière drastique quand les températures sont négatives et, dans le même temps, que la batterie ne surchauffera pas dans les endroits où la chaleur est extrême », explique Lucas. Pour ce faire, la batterie dispose d’un dispositif de protection qui peut par exemple réduire la puissance lorsqu’il détecte une surchauffe. Ces tests sont utilisés pour définir les paramètres du scooter pour les marchés internationaux, notamment ceux qui rencontrent des conditions de froid extrême ou dans les régions chaudes et désertiques. Une résistance accrue à la poussière et à l’eau. La batterie doit être complètement scellée et étanche, afin de protéger ses composants électriques des éléments extérieurs qui sont susceptibles de l’endommager, tels que la poussière et l’eau. Sur la base de ces tests, le SEAT MÓ 125 a obtenu un indice de protection IP67 : « Cela signifie que la batterie offre une protection totale contre la poussière, et qu’elle a été testée pour résister à une immersion dans un mètre d’eau salée pendant au moins 30 minutes sans le moindre dommage », explique Lucas. « Un scooter doit pouvoir être utilisé quelles que soient les conditions météorologiques ou de la route, et ces tests de qualité nous ont permis de confirmer que le SEAT MÓ 125 est à la hauteur », conclut-il.
  2. Aventador

    News auto

    Nouveau Renault Kangoo Van E-Tech Electric, pour ceux qui ne s’arrêtent jamais Elu International Van Of The Year 2022, le nouvel utilitaire Renault Kangoo Van a su se renouveler avec son volume utile jusqu’à 3.9 m3, ses nombreux ADAS et son lot d’innovations, dont « Sésame ouvre-toi par Renault » offrant la meilleure ouverture latérale du marché avec 1,45 m. 10 ans après la première version électrique de Kangoo Van et ses 70 000 unités vendues, Renault reste le pionnier et le leader des véhicules électriques sur le marché européen grâce à une gamme complète de véhicules particuliers et utilitaires reconnus et adaptés à chaque besoin. L’année 2022 marque le renouveau de la gamme utilitaire 100 % électrique avec comme fer de lance le Nouveau Renault Kangoo Van E-Tech Electric, bientôt rejoint par la nouvelle version 52 kWh de Master E-Tech Electric. Disposant d’une autonomie record de 300 km (en cycle WLTP), cette version électrique ne fait aucun compromis sur le volume de chargement et les innovations de Kangoo Van thermique tout en apportant des solutions de mobilité flexibles qui le rendent aussi bien à l’aise dans les milieux urbains qu’en dehors. Renault revient en télévision avec une nouvelle campagne qui célèbre les professionnels. Le film réalisé par Tom Kuntz, récompensé par le Director’s Guild Of America, ainsi que le directeur photographie Linus Sandgren oscarisé pour le film Lalaland, mêle transitions créatives et effets spéciaux pour nous plonger dans le quotidien intense d’un artisan couvreur. Le tout rythmé par la nuit Américaine de Georges Delerue. La caméra suit tout au long de la journée le personnage principal qui bondit de chantier en chantier, dans des décors aussi variés qu’époustouflants : des toits de Paris au bord de mer en passant par la campagne et les quartiers d’affaires, pour finaliser ses chantiers. Dans ce rythme effréné, le professionnel a besoin d’un véhicule à la hauteur de ses ambitions, un allié indéfectible « pour ceux qui ne s’arrêtent jamais » : Kangoo Van E-Tech Electric. « Initié avec les campagnes de lancement de l’utilitaire Renault Kangoo Van « Open Sésame – Ouvre-toi » et de Trafic Van « Voyez les choses en grand », le nouveau territoire d’expression de la marque Renault pour les véhicules utilitaires prend tout son sens quand il s’agit de valoriser les professionnels et leur réussite. Kangoo Van E-Tech Electric marque le début d’une nouvelle saga publicitaire sur les véhicules utilitaires électriques par Renault avec une qualité de réalisation exceptionnelle impliquant les meilleurs talents, et cela tout en conservant la cohérence musicale qui fait notre force d’impact sur tous les marchés » Sophie Jaguelin, directeur Expert Brand Content Renault. Diffusée en TV comme en digital, la campagne internationale sera déployée dès le mois de juin en Europe, puis dans le reste du monde.
  3. As-tu renseigné auprès du service après-vente de Tmc ?
  4. Je viens de voir au Facebook le groupe ( Accent Crdi Algérie ) apparemment c'est un problème pour toutes les versions des Accent Crdi ( 2018...)!!!! la plupart ont changés les disques et plaquettes de freins .
  5. Aventador

    207 cc 1,6 essence de 2007

    @Nassim PSA T'en dis quoi ?
  6. Ce n'est pas le moment idéal pour vendre la voiture
  7. Aventador

    La GLI de Mizand

    Ghardaia une très belle ville !
  8. Aventador

    La GLI de Mizand

    Un lavage s'impose .. Moh Sonata est en mode bleu ( lui et sa Rio )
  9. Aventador

    News auto

    La toute nouvelle BMW M4 CSL – La réédition d’une légende Pour marquer son 50e anniversaire, BMW M GmbH présente une édition spéciale basée sur ses modèles hautes performances à succès dans le segment des véhicules premium de taille moyenne. La nouvelle BMW M4 CSL invoque la passion de la course à l’ancienne et les technologies innovantes pour créer une expérience de performance inimitable. Avec sa puissance supérieure et sa conception légère intelligente, sa configuration biplace, les mises à niveau de châssis spécifiques au modèle et ses équipements spécialement sélectionnés, la nouvelle BMW M4 CSL est née pour la conduite sur piste. L’ADN qu’elle partage avec la BMW M4 GT3, qui elle est axée sur la compétition, se reflète également dans ses attributs de performance. Lors de ses essais sur la Nordschleife du Nürburgring, la BMW M4 CSL a signé le meilleur temps au tour pour une voiture du groupe BMW produite en série. Sur la version du circuit traditionnellement utilisée à des fins de comparaison – qui s’étend sur 20,6 kilomètres et ne comprend pas la ligne droite à la section T13 – le bolide a réalisé un chronomètre de 7 min et 15,677 s. Son temps de tour officiel sur le circuit de 20,832 kilomètres (le tour complet) est de 7 min et 20,207 s. Ses capacités d’accélération – 3,7 secondes de 0 à 100 km/h et 10,7 secondes de 0 à 200 km/h – sont tout aussi impressionnantes. « Compétition, sport, légèreté » : une formule ancrée dans la tradition. Le caractère sportif décapant de la BMW M4 CSL s’appuie sur un concept éprouvé qui réunit une expertise de pointe en matière de développement et les dernières technologies pour créer un produit final fascinant. « CSL » signifie « compétition, sport, légèreté », en référence au rôle crucial de la réduction du poids dans les performances automobiles. La BMW 3.0 CSL, développée par BMW Motorsport GmbH selon ce même principe, a remporté le Championnat d’Europe des voitures de tourisme dès sa première participation en 1973. La M4 CSL suit également les traces de ses prédécesseurs en optant pour des pneus en édition spéciale empruntés aux générations précédentes des BMW M3/M4, notamment la légendaire BMW M3 CSL de 2003 et la BMW M4 GTS dévoilée en 2016. La première mondiale de la nouvelle BMW M4 CSL au Concorso d’Eleganza Villa d’Este (du 20 au 22 mai 2022) sera l’un des temps forts des festivités du 50e anniversaire de BMW M GmbH. Cette édition spéciale sera produite dans une série limitée de 1000 exemplaires à l’usine du groupe BMW Dingolfing, en Allemagne, à partir de juillet 2022. BMW M4 CSL : un design léger et intelligent tant au niveau des fondamentaux que des détails. Son talent en matière d’innovation et son savoir-faire en matière de voitures de course ont permis à BMW M GmbH de limiter le poids en ordre de marche DIN de l’édition spéciale à 1625 kg. Un rapport poids/puissance de 2,95 kg/ch (4,01 kg/kW) constitue la plateforme idéale pour une expérience de conduite dynamique et sublimée. Les sièges baquets en carbone M réduisent leur poids d’environ 24 kg par rapport aux sièges de série de la BMW M4 Competition Coupé. Une économie de 21 kilogrammes a été réalisée en retirant les sièges arrière et les ceintures de sécurité, en intégrant une cloison et en apportant les modifications nécessaires au compartiment à bagages. Les modifications apportées au niveau du châssis, dont l’ajout de freins M carbone-céramique extra-légers et de jantes, de ressorts et de jambes de force en alliage spécial léger, permettent de gagner encore 21 kilos supplémentaires. La réduction du niveau d’insonorisation et le passage à une isolation acoustique ultra-légère ont permis d’économiser environ 15 kilogrammes, tandis que l’utilisation de composants en plastique renforcé par des fibres de carbone (PRFC) déleste quelque onze kilogrammes du poids total. En effet, le toit, le capot et le coffre de la BMW M4 CSL sont taillés dans ce matériau high-tech léger, tout comme sa console centrale. À l’arrière, le silencieux en titane soustrait plus de quatre kilos du poids du système d’échappement. Enfin, plusieurs modifications esthétiques, notamment la calandre BMW, les feux arrière, les tapis de sol et la climatisation automatique permettent au véhicule de se défaire de quatre autres kilos. Teinte extérieure et caractéristiques de design exclusives. La carrosserie de la BMW M4 CSL se pare d’une teinte métallisée exclusive Frozen Brooklyn Grey de série. Elle s’associe aux surfaces exposées en fibre de carbone et aux accents rouges pour créer une apparence visuelle expressive de pureté sportive. Les clients peuvent également spécifier leur nouvelle M4 CSL en finition unie Alpine White ou métallisée Sapphire Black. La structure en fibre de carbone des composants de la carrosserie est visible dans différentes zones, y compris les deux encoches ciselées dans le capot. Les surfaces des empreintes – qui ne sont pas peintes dans la couleur de la carrosserie – sont également soulignées par des contours rouges. Des lignes d’accent rouges mettent l’accent sur les deux ailettes du toit PRFC de la nouvelle BMW M4 CSL, les contours de ses seuils latéraux, les badges de modèle noirs et les séparateurs PRFC et les inserts de rideau d’air spécifiques au modèle sur la jupe avant. BMW Laserlight : phares jaunes et feux arrière innovants. Les phares BMW Laserlight disponibles en option donnent un accent inédit à l’avant de la nouvelle BMW M4 CSL. Dans l’effet d’accueil déclenché au moment du déverrouillage des portières, et lorsque les feux de route et de croisement sont allumés, ces phares s’allument en jaune plutôt qu’en blanc, rappelant l’apparence des voitures de course GT performantes. Les feux arrière à LED de la nouvelle BMW M4 CSL sont équipés de série d’une technologie qui fait ses débuts dans une voiture produite en série. Leurs couvercles en verre intègrent des fils de lumière entrelacés et complexes qui s’éclairent à l’aide de la technologie laser, apportant une structure vibrante à la surface des lumières. Il en résulte une signature lumineuse vraiment distinctive, reconnaissable de loin dans l’obscurité. Moteur six cylindres en ligne au caractère axé sur la course. L’unité de puissance spécifique au modèle de la BMW M4 CSL est basée sur le même moteur six cylindres en ligne à haut régime doté de la technologie M TwinPower Turbo que l’on retrouve à bord de la voiture de course BMW M4 GT3. Ses importantes réserves de performance ont permis une montée en puissance importante sans avoir à faire de concessions en termes de stabilité ou de durabilité. Ce gain de puissance s’appuie sur une augmentation de la pression de charge maximale des deux turbocompresseurs simple volute de 1,7 bar à 2,1 bar, ainsi que sur des ajustements spécifiques au modèle pour la gestion du moteur. Le moteur de la BMW M4 CSL développe un couple maximal de 650 Nm (479 lb-pi) entre 2750 et 5950 tr/min. Il délivre une puissance maximale de 405 kW/550 ch à 6250 tr/min. La conception du moteur de 3,0 litres, directement inspirée du monde de la course, est résolument axée sur les hauts régimes et le développement maximal de la puissance. La structure fermée du carter de vilebrequin sans manchon contribue à le rendre extrêmement rigide, tandis que le vilebrequin léger forgé lui permet de gérer des niveaux de couple extrêmement élevés. Autre particularité spécifique aux modèles M : le cœur de culasse fabriqué à l’aide de techniques d’impression 3D. Les systèmes de refroidissement et d’alimentation en huile sont conçus pour répondre aux défis particuliers posés par la conduite sur piste. Le système d’échappement à double sortie avec volets à commande électrique et silencieux arrière en titane léger génère en outre une note de moteur d’inspiration sportive et engageante créée spécialement pour la nouvelle BMW M4 CSL. Le couple moteur est transmis aux roues arrière de la nouvelle BMW M4 CSL via une boîte de vitesses M Steptronic à huit rapports avec Drivelogic. Des fixations spécifiques au modèle pour le moteur et la transmission aident à traduire la puissance en performances dynamiques de manière exceptionnellement rapide et directe. La connexion plus ferme du moteur et de la boîte de vitesses à la structure de la voiture est clairement perceptible, surtout dans des situations de conduite plus difficiles. Rigidité de caisse optimisée et technologie de châssis spécifique au modèle. À l’instar du moteur de la nouvelle BMW M4 CSL, sa technologie de châssis bénéficie d’une série d’améliorations détaillées – adaptées aux caractéristiques de performance de l’unité de puissance. Ces modifications prennent également en compte la réduction substantielle du poids du véhicule et les améliorations spécifiques en matière de rigidité de la carrosserie, ce qui permet de combiner agilité de tenue de route, dynamisme et précision, des caractéristiques qui font la réputation des voitures BMW M. Dans le compartiment moteur, une composition de barres de jambe de force avant entièrement développées à partir de zéro augmente la rigidité de la carrosserie de la nouvelle BMW M4 CSL. La géométrie des éléments en fonte d’aluminium entre les tours de jambe de force et l’avant a été adaptée avec précision à l’aide de modèles numériques aux forces exercées dans différentes situations de conduite. La cinématique d’essieu réglée individuellement et les réglages de carrossage des roues, des amortisseurs, des ressorts auxiliaires et des barres antiroulis spécifiques au modèle optimisent la précision de la direction, la transmission des forces de commande latérales en virage, la réponse du ressort et de l’amortissement et l’emplacement des roues. La suspension spécifique au modèle s’accompagne d’une hauteur de caisse réduite de huit millimètres par rapport à la BMW M4 Competition Coupé. La liste des équipements de série de l’édition spéciale comprend également une suspension M adaptative avec amortisseurs à commande électronique, une direction M Servotronic électromécanique à rapport variable et des freins M en carbone-céramique. Une version M spécifique du système de freinage intégré offre au conducteur une excellente sensation de contrôle de la pédale, même en repoussant les limites dynamiques et dans des conditions de route défavorables. M Traction Control optimisé pour la piste. La fonction M Traction Control équipée de série avec réglage circuit spécifique au modèle permet au conducteur de définir des seuils d’intervention individuels pour la limitation du patinage des roues. Sur les surfaces sèches, les niveaux 1 à 5 du M Control Traction aident le conducteur à exécuter des dérapages contrôlés. Les crans 6 à 10 sont basés sur l’application développée pour les voitures de tourisme et tiennent compte des conditions de surface et de la température des pneus pour maximiser l’adhérence et la stabilité directionnelle. Les jantes M forgées en alliage léger sont également de série dans un design exclusif à rayons transversaux (19 pouces sur l’essieu avant et 20 pouces sur l’arrière). Elles sont équipées de pneus haute performance spécialement mis au point pour l’édition spéciale aux formats 275/35 ZR19 (avant) et 285/30 ZR20 (arrière). Équipement conçu pour fournir des sensations de course et une fonctionnalité au quotidien. Les équipements spécifiques au modèle confèrent à la BMW M4 CSL un équilibre distinctif entre le purisme de la voiture de sport, la facilité d’utilisation au quotidien sans restriction et la substance premium exclusive. Les sièges baquets en carbone M pour le conducteur et le passager avant se distinguent par leur structure PRFC autoportante et le rejet ciblé des fonctions améliorant le confort. Ils présentent un angle de dossier fixe, des réglages avant/arrière réalisables manuellement, tandis que la hauteur du siège peut uniquement être réglée dans un atelier à l’aide d’une tringlerie à vis à trois étages. Les sièges baquets en carbone M disposent également d’appuie-tête amovibles et permettent l’intégration d’un système de ceinture à six points. Le volant M Alcantara, le ciel de pavillon anthracite, les inserts esthétiques en fibre de carbone, les badges « CSL » sur les sièges, la console centrale et le panneau arrière, ainsi que les écrans spécifiques M contribuent également à parfaire l’habitacle pour un plaisir de conduite optimal. Les garnissages en cuir Merino avec fonctionnalités étendues et les ceintures de sécurité M sont également de série. Deux rangements de casque sont situés dans le compartiment arrière. Le système de commande spécifique aux modèles M comprend le bouton M Setup pour accéder directement à de nombreux paramètres du véhicule et deux boutons M sur le volant pour stocker les configurations préférées. L’équipement de série comprend également le système M Drive Professional, avec M Drift Analyser et M Laptimer, ainsi que le bouton M Mode pour activer les réglages ROUTE, SPORT et PISTE. Le BMW Live Cockpit Professional, également de série, comprend un ensemble d’affichages entièrement numériques composé d’un combiné d’instruments haute résolution avec diagonale d’écran de 12,3 pouces, implanté derrière le volant, et d’un écran de contrôle de 10,25 pouces. Parmi ses fonctions, on retrouve le système de navigation BMW Maps, le BMW Intelligent Personal Assistant, l’intégration de smartphone, la téléphonie avec recharge sans fil et une interface Wi-Fi. L’affichage tête haute BMW, avec éléments spécifiques M, et le BMW Drive Recorder peuvent être commandés en option. La gamme d’équipements améliorant le confort et les systèmes d’aide à la conduite de la BMW M4 CSL se concentrent sur l’essentiel, conformément à son design léger et intelligent ainsi qu’à son concept de véhicule épuré. La spécification de série comprend la climatisation automatique, le Park Distance Control, l’avertisseur de risque de collision, l’avertissement de franchissement de ligne et l’indicateur de limitation de vitesse. La climatisation automatique à deux zones, une alarme et les systèmes Driving Assistant et Parking Assistant sont disponibles en option.
  10. Ça reste cher quand même ! Mais pour un passionné qui aime se genre de modifs je dirai que ça vaut le coup,
  11. Garde au sol très très bas oui En plus la bonne perle coûte un peu cher !
  12. Re-Salam, Ça va bien El Hamdou'Allah kho et toi ? Oui, les prix sont devenu catastrophique, malheureusement on ne peut même pas acheter une petite voiture avec un prix raisonnable, Certes, Audi A5 est plus attirante, mais il y'en des versions Allroad comme A4... Etc, donc tu as l'élégance plus la garde au sol élevé ( je sais que le budget est mitch mitch lol),
  13. Aventador

    Achat voiture pour max 150u

    Bonsoir. Je pense et d'après les prix du souge une Yaris de 2011 même avec 300k km dépasse largement la seuil des 120 u !!!! SAUF si elle est tripotée ( plein de peinture, froids, choc .. Etc), donc faut la vérifier chez les spécialistes du domaine à savoir : mécanicien, tôlier & scanner pour éviter toute sorte d'arnaque. A propos de la fiabilité oui, elle est faible la Toyota Yaris, un char d'assaut quoi ( si l'entretien est à jour bien entendu). @KoumK
  14. Salam, Aucune idée de ma part, il faut voir les spécialistes de suspension... Etc, sinon pour moi autant d'acheter un petit crossover urbain voire même un SUV.. ce serait le top pour nos routes mieux d'acheter les voitures citées en haut !! Ps : Ceci est uniquement mon avis perso, @Eagle
×