Jump to content

Hakim.M

Moderators
  • Content count

    10666
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    179

Everything posted by Hakim.M

  1. Choisir une huile moteur adaptée pour son véhicule De nombreux indices et normes régissent le choix de l'huile moteur comme 5W30, 5W40, 10W40, 15W40 et bien d'autres pour les moteurs essence ou moteurs diesel. La base de l'huile moteur est de réduire l'usure des pièces d'un moteur en diminuant toute résistance due aux frottements entre pièces en mouvement dans le moteur. L'huile moteur à également pour mission protéger de la corrosion, assurer la propreté et l'étanchéité du moteur.Enfin, la circulation de l'huile dans le moteur permet d'évacuer les calories et ainsi de refroidir le moteur qui peut atteindre des températures avoisinant les 400°C. Types d'huiles pour moteurs Huile moteur 5W30 L'huile moteur 5W30 octroie de nombreux avantages pour votre véhicule : Economie de carburant Démarrage plus facile Moteur dernière génération Protection du filtre à particules (FAP) Protection des catalyseurs Protection extrême du moteur Protection Basses et Hautes températures Protection de l'environnement Intervalles vidanges allongés Huile moteur 5W40 Voici les principaux avantages à utiliser une huile moteur 5W40 pour votre voiture : Démarrage plus facile Moteur haute performance Protection Catalyseurs Utilisation sévère Intervalles vidanges allongés Huile moteur 10W40 Liste des spécificités de l'huile moteur 10W40 pour votre véhicule : Bonne protection moteur Améliore démarrage à froid Utilisation intervalles de vidanges standards Huile moteur 15W40 Découvrez les particularités et avantages à employer une huile moteur type 15W40: Utilisation peu sévère (routes majoritaires) Intervalles de vidanges réduits (inférieur à 7 500 km) Pourquoi bien choisir son huile moteur ? Une huile appropriée à son véhicule permet de diminuer les frottements et de réaliser des économies de carburant et par conséquent de diminuer les émissions de CO2. Comment choisir l'huile moteur ? La première étape consiste à vérifier sur le carnet d'entretien du véhicule, la viscosité de l'huile et les normes et spécifications exigées par le constructeur. Choisir son huile via véhicule et trajet Voici un tableau récapitulatif et simplifié suivant le type de motorisation et le type de trajet : Véhicule utilisation Trajets Huile moteur Essence et Diesel Injection directe avec FAP* Ville + Route + Autoroute 5W30 ACEA C1 - C4 Essence et Diesel Injection directe sans FAP* Ville + Route + Autoroute 5W40 ACEA A3/B4 Essence / Diesel turbo Injection indirecte (classique) Ville + Route 10W40 Essence / Diesel turbo Injection indirecte (classique) Route 15W40 (* FAP : Filtre à Particules) et voici une Video qui démontre les difference de viscosité de chaque huile : Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  2. Par : Amiine A t-on encore besoin d’une période de rodage ? Oui, TOUTES les voitures ont encore besoin d’une période de rodage en début de carrière. En fait, le rodage consiste à faire fonctionner une voiture neuve ou des pièces neuves, en prenant des précautions, pour que les pièces s’adaptent parfaitement les unes aux autres, que ce soit le moteur ou toutes les autres pièces en mouvement. Le mythe du rodage en usine : le rodage au banc en usine représenterait une solution idéale, mais le processus industriel est lourd, il faudrait laisser tourner le moteur au banc beaucoup trop longtemps. Tous les moteurs neufs sortis de chaîne passent au banc ("le carrousel") mais ils ne font qu'une courbe de puissance de quelques minutes, pas de vrai rodage. Afin de correctement roder son moteur il faut respecter quelques règles essentielles. On considère que la période de rodage englobe habituellement les 5 000 à 6 000 premiers kilomètres, mais les 3 000 premiers d'entre eux sont d'une importance cruciale. Jusqu'à 800/1000 kilomètres, il ne faudrait (idéalement) pas solliciter impunément le moteur en ne dépassant pas le cap des 3 000 tr/mn (au moins en évitant de dépasser la moitié de la limite maximale de «rotation» recommandée par le fabricant). Dans le livret du véhicule, vous retrouverez les différents régimes du moteur recommandés pour chacun des rapports, ne dépassez donc pas le cap de la moitié de ces régimes. Si votre voiture est équipée d'une transmission manuelle, c'est en effet vous qui choisissez le moment pour effectuer les changements de vitesses. Il ne s'agit pas non plus de «chouchouter» votre véhicule, on peut, tout en conduisant en douceur, demeurer relativement ferme. Évitez les routes à circulation dense pour permettre à votre voiture de faire «ses exercices» : accélérations, décélérations, freinages et passages des vitesses. En montant les côtes, rétrogradez afin de faire forcer le moins possible le moteur, tout en respectant le régime prévu (ceci bien sûr, si votre voiture est équipée d'une transmission manuelle). Après chaque démarrage à froid, laissez tourner le moteur au ralenti, 1 ou 2 minutes (selon la température), le temps que l'huile circule bien dans le moteur et la température d'eau et d'huile montent doucement. ... "Ne tirez pas dedans à froid, quoi !" ... À partir de 800 à 1 000 km vous pouvez, lorsque le moteur a atteint sa température d'opération, c'est à dire environ 90°C à l'eau et 100°C à l'huile, accélérez plus vigoureusement afin de faire monter le régime un peu plus haut. Au fil de l'accumulation des kilomètres, vous augmenterez progressivement la vigueur des accélérations afin d'utiliser toute la gamme de régime. Vers 3 000 kilomètres, vous pouvez commencer à utiliser votre voiture de façon normale. Si vous avez à tirer une petite remorque, vous pouvez le faire. Rappelez-vous que le processus de rodage se poursuivra encore pour 2 000 à 3 000 kilomètres, mais à un rythme cette fois beaucoup moins accru. Pour simplifier, résumons les règles d'or du rodage : - de 0 à 1000 km : Il s'agit d'éviter les régimes importants, les vitesses élevées et soutenues, (pas de coupures !). - de 1000 à 2000 km : Conduite plus soutenue, avec quelques accélérations franches, mais de courte durée (ça c'est pour lui montrer qui est le patron !). - de 2000 à 3000 km : Dans cette période, de rapides et bonnes accélérations et quelques pointes de vitesses, ne feront qu'améliorer la fin de rodage (on va voir ce qu'elle donne !). - de 3000 à 10 000 km : Utilisation presque normale en évitant les longues périodes de pleine charge (on peut faire un run ou 2 ! ). - > 10 000 : Ce n'est qu'après 10 000 km que votre voiture vous donnera pleine satisfaction et que vous pourrez utiliser le moteur en pleine charge pendant de longs trajets. Le moteur n'est pas le seul qui « vous sera reconnaissant » d'un bon rodage. On peut dire que tous les rouages d'entraînements, les amortisseurs, les freins et même les pneus retirent profit de bons soins témoignés en cette période. Il faudra donc aussi éviter les départs en trombe, les arrêts brusques, les virages serrés ou les changements rapides de vitesses (boîte manuelle) dans la mesure du possible. Un dernier conseil : Pendant le rodage ... et même après : Avant de couper le contact, laissez tourner le moteur pendant quelques secondes à la vitesse normale du ralenti, surtout les moteurs avec un turbo. En conclusion : Le rodage est primordial pour la vie d'un moteur neuf, il est déterminant pour sa longévité. Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  3. Pour assurer et préserver le bon fonctionnement de son moteur, il existe une solution qui consiste à ajouter un nettoyant moteur avant vidange. Voyons dans quelles conditions vous pouvez utiliser ce produit à la fois efficace et économique. Nettoyant moteur avant vidange : qu'est-ce que c'est ? Un nettoyant moteur avant vidange est un traitement conçu pour décrasser l'ensemble du système de lubrification du moteur. C'est un additif à verser dans le carter d'huile avant d'effectuer la vidange. Bon à savoir : le nettoyant moteur avant vidange est compatible avec tout type d'huile minérale, synthétique et semi-synthétique. Nettoyant moteur avant vidange : pour quel véhicule ? Un nettoyant moteur avant vidange convient à tout type de moteur 4 temps comme les moteurs Diesel, Essence, GPL, Hybride, qu'ils soient équipés ou non d'un turbo. Bon à savoir : le traitement peut être effectué sur tout moteur 2 ou 4 roues, avec ou sans catalyseur. Nettoyant moteur avant vidange : caractéristiques Le nettoyant moteur avant vidange est un concentré de détergents qui ne contient aucun solvant acide ou autre produit chimique susceptible d'endommager le circuit. C'est donc en toute confiance que l'on peut y recourir. Bon à savoir : le produit est sans danger pour les pièces moteur, les joints en plastique et en caoutchouc ainsi que pour les pots catalytiques. Nettoyant moteur avant vidange : pourquoi l'utiliser ? Le nettoyant moteur avant vidange possède des propriétés lubrifiantes à mélanger avec l'huile usagée avant d'effectuer la vidange. Ce produit offre les particularités suivantes : Il élimine les impuretés afin de rendre l'intérieur du moteur plus propre. Ainsi, les particules de boues sont dissoutes puis maintenues en suspension à la surface de l'huile usagée dans le carter. Elles sont ensuite évacuées lors de la vidange. Il contribue à réduire la pollution en diminuant les émissions de CO². Il réduit la consommation de carburant tout en augmentant la puissance du moteur. Il protège les pièces du moteur contre l'usure. Il facilite la circulation de l'huile à l'intérieur du moteur ainsi que sur le système hydraulique. Bon à savoir : l'utilisation du nettoyant moteur avant vidange permet de prolonger la durée de vie du moteur et du système catalytique. Opter pour ce produit, c'est offrir à son moteur l'opportunité de bénéficier de toutes les qualités de la nouvelle huile. Nettoyant moteur avant vidange : comment l'utiliser ? Avant d'effectuer la vidange de l'huile moteur, il suffit de verser le contenu du flacon de nettoyant moteur dans le carter, puis de laisser tourner le moteur pendant environ 20 minutes. Dès que le moteur est arrêté, il ne reste plus qu'à vidanger l'huile encore chaude, sans oublier de remplacer le filtre à huile bien entendu. La dernière opération consiste évidemment à verser dans le carter une huile moteur neuve comme il est d'usage à chaque vidange. Bon à savoir :cette tâche peut être effectuée par un professionnel. Nettoyant moteur avant vidange : comment bien entretenir son moteur ? Pour prolonger la durée de vie du moteur, il est conseillé d'effectuer le traitement avant chaque vidange. Si l'encrassement du moteur est très important, mieux vaut renouveler l'opération après avoir effectué 200 à 300 km après la vidange. Certains produits similaires au nettoyant moteur avant vidange sont destinés au nettoyage de la boîte de vitesse. Il est toutefois préférable, avant d'acheter ce type de produit, de se renseigner auprès de son garagiste. Bon à savoir : un flacon de nettoyant moteur avant vidange de 300 ml peut traiter 5 à 6 litres d'huile. Nettoyant moteur avant vidange : prix La plupart des nettoyants moteur à utiliser avant la vidange sont disponibles dans les centres Auto et sur les sites marchands dédiés. Le prix d'un flacon de 250 à 350 ml est souvent compris entre 15 et 25 €. Bon à savoir : avant l'utilisation d'un nettoyant moteur avant vidange, il est conseillé de lire attentivement le mode d'emploi ainsi que les indications du fabricants, en clair sur l'emballage. Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  4. Entretien auto, l’essentiel en une page Votre véhicule doit être entretenu et révisé régulièrement pour rester performant, fiable, sécuritaire et faiblement polluant. L'entretien n'est pas gratuit, mais il risque de vous éviter de grosses dépenses dues à des pannes. Si l'entretien doit être régulier, vous n'êtes plus obligé de le faire suivre par le constructeur pour que sa garantie fonctionne, mais il doit être effectué dans le délai recommandé, sous peine de perte de cet avantage. Tous les organes et pièces à remplacer ou contrôler font partie de 5 grands pôles : le moteur, l'électricité, la sécurité, les vitres et la climatisation voiture. Entretien auto : révision régulière conseillée Les opérations de révision de voiture devant être faites à intervalles réguliers sont prescrites par les constructeurs et consignées dans le carnet d'entretien. À chaque véhicule son programme de révision Tous les véhicules ne roulant pas à la même énergie, leur entretien est différent. L'entretien d'un diesel diffère de l'entretien essence, surtout au niveau des bougies. L'entretien GPL est plus complet et plus complexe que les précédents. L'entretien d'une voiture électrique est plus simple que ces derniers et que l'entretien d'une hybride. De même, un entretien de camping-car nécessite un double contrôle (porteur et cellule), tandis que l'entretien d'une moto ou l'entretien d'un scooter exigent un temps plus réduit. Les révisions de ces véhicules ne concernent donc pas tous les mêmes organes, et ne sont pas effectuées aux mêmes fréquences. Quelles opérations d'entretien auto ? Une révision de voiture s'effectue autour de cinq pôles principaux. Moteur La révision du moteur passe par la vidange, puis par le contrôle du liquide de refroidissement, de la courroie de distribution et de l'échappement. Électricité La batterie et l'alternateur de la voiture doivent être contrôlés, de même que les bougies (d'allumage ou de préchauffage) et les nombreuses ampoules de la voiture. Sécurité Quant aux éléments participant à la sécurité, qu'il s'agisse des freins, des amortisseurs ou de l'embrayage, ils sont évidemment concernés par ces révisions. Ils peuvent pour certains être remplacés si besoin. Vitres et climatisation Enfin, l'entretien de la visibilité active et passive est assuré à travers celui des balais d'essuie-glaces et du lave-glace. La climatisation, qui se démocratise, nécessite un soin tout particulier. Le carnet d'entretien : un guide dans l'entretien de votre auto Toutes les révisions prescrites par le constructeur sont recensées dans le carnet d'entretien, qui vous est livré avec votre voiture. Toutes les opérations sont répertoriées à la façon d'un calendrier, prenant en compte soit le nombre de kilomètres parcourus, soit le nombre d'années de vie de la voiture. Il comporte aussi toutes les informations techniques vous permettant de faire faire vos révisions en bonne et due forme. Le carnet d'entretien À surveiller = S À remplacer = R (pièce ou vidange) Kilométrage 7 500 10 000 20 000 30 000 40 000 50 000 50 000 et plus Liquides Vidange huile (essence) -- R R -- -- -- -- Vidange huile (diesel) -- -- R R R -- -- Liquide de frein -- -- -- -- -- R : 2 ans -- Liquide de refroidissement -- -- -- -- -- R : 2/3 ans -- Liquide lave-glace S -- -- -- -- -- -- Circuit hydraulique de suspension -- -- -- -- -- R -- Boîte de vitesse -- -- -- -- -- S -- Pompe d'assistance de direction -- -- -- S -- -- -- Filtration Filtre à huile (essence) -- -- R R R -- -- Filtre à huile (diesel) -- -- R R R -- -- Filtre à essence -- -- -- -- -- R R Filtre à gazole -- -- -- -- -- R R Filtre à air -- -- -- -- -- R R Freinage Plaquettes de frein AV/AR -- -- -- R -- -- -- Disque de frein -- -- -- -- -- -- R Frein tambour -- -- -- -- -- -- R Éléments électriques Feux et éclairages S -- -- -- -- -- -- Bougies d'allumage (essence) -- -- -- -- -- -- R Bougies de préchauffage (diesel) -- -- -- -- -- -- R Démarreur -- -- -- -- S -- -- Faisceau d'allumage -- -- -- -- -- S -- Alternateur -- -- -- -- S -- -- Batterie (tous les 3/4 ans) -- -- -- -- -- -- -- Liaison au sol Pneus -- -- -- R R R -- Roulements de roue arrière -- -- -- -- -- S -- Rotules de direction et suspension -- -- -- -- -- S -- Autres Essuie-glaces -- R : 1 an -- -- -- -- -- Échappement -- S -- -- -- -- -- Courroie de distribution (essence) -- -- -- -- -- -- R : 5/10 ans Courroie de distribution (diesel) -- -- -- -- -- -- R : 6 ans Courroie d'accessoires -- -- -- -- -- R : 5/10 ans -- Cardans -- -- -- -- S -- -- Ce carnet, que vous remplissez au cours de la vie de votre véhicule, est le témoin d'un bon ou mauvais entretien. Attention : en cas de vente de votre véhicule, il représente un argument de vente très important. À chaque véhicule ses pièces détachées Les constructeurs et équipementiers multiplient les références des pièces détachées de voiture, mais votre vigilance doit se porter sur la conformité de celle-ci. Leur fiabilité et donc leur provenance sont primordiales. Un ou deux logos (constructeur et/ou équipementier) apposés sur les pièces sont le gage de leur conformité et donc fiabilité. Leur fourchette de prix est très large. Une gamme de prix d'entretien auto très large Le prix d'un entretien de voiture compte en moyenne pour 12 % du budget voiture des consommateurs. Il s'agit donc de bien choisir entre les différents acteurs en présence et leurs offres très nombreuses. Un comparatif des offres avec une analyse détaillée de leurs contenus, ainsi qu'une demande de devis détaillé, vous permettront de trouver un bon rapport qualité/prix. Qui contacter pour l'entretien de son auto ? Pour faire entretenir votre véhicule, vous pouvez, depuis 2002, vous adresser à n'importe quel garagiste, dès lors que les opérations prescrites sont effectuées selon les instructions ou recommandations du constructeur. Les acteurs se partageant le marché sont les centres auto, les réparateurs automobiles et les concessionnaires. Cependant, si vos connaissances en mécanique vous permettent d'entretenir vous-même votre voiture, vous pouvez faire des économies sur certaines opérations, sans que cela soit au détriment de votre sécurité. Une révolution dans le nettoyage voiture Le nettoyage de la voiture participe aussi à sa longévité, qu'il s'agisse du nettoyage intérieur de votre voiture ou de l'extérieur. Il peut s'agir d'un nettoyage de voiture sans eau, qui fait appel à des produits de nettoyage et des procédés plus écologiques et économiques. Mais également d'un nettoyage de voiture à domicile, qui est une solution pour ceux qui recherchent de la qualité et de la rapidité, contre un prix plus conséquent. Le prix du nettoyage de voiture dépend aussi du professionnel qui s'en charge, ou du centre de nettoyage auto dans lequel vous vous rendez. Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  5. La description de l'étiquette UE n/aC1 L'ETIQUETTE EUROPEEN A compter du 1er novembre 2012, est entrée en vigueur la nouvelle étiquette Européen. Elle est obligatoire pour tous les pneus neufs fabriqués à partir du 1er juillet 2012. Les économies effectives de carburant et la sécurité routière dépendent étroitement du comportement du conducteur et notamment des 3 facteurs suivants : Une conduite écologique peut réduire sensiblement la consommation de carburant. La pression de gonflage des pneumatiques devrait être régulièrement contrôlée pour optimiser les performances en matière d’adhérence sur sol mouillé et d’efficacité en carburant. Les distances de sécurité devraient toujours être rigoureusement respectées. EN QUOI CONSISTE-T-ELLE? Elle permet de fournir au consommateur une information transparente sur la consommation de carburant, les caractéristiques de sécurité sur route humide ainsi que les nuisances sonores du pneu. B COMMENT LIRE CES INFORMATIONS 1. Economie de carburant et rejet de CO² : Il indique le niveau de résistance au roulement, l'échelle de notation varie de A (plus économe) à G (moins économe). Les économies de carburant réalisées chaque année par le meilleur pneu par rapport au plus mauvais sont d'environ 90 litres. Sur l'ensemble de la durée de vie du pneu, les économies en carburant atteignent environ cinq pleins (soit 240 litres pour une consommation moyenne de 7 litres aux 100 km et d'un kilométrage annuel estimé à 15 000 km pour une durée de vie du pneumatique de 40 000 km). 2. L'adhérence sur sol mouillé : Il indique la performance de freinage sur une route mouillée, l'échelle de notation varie de A (distance de freinage la plus courte) à G (distance de freinage la plus longue). Ce critère est calculé sur la capacité du pneumatique à arrêter le véhicule lancé à 80km/h. La différence entre chaque palier correspond à la longueur d'une à deux automobiles (soit 3 à 6 mètres environ). Les distances de freinage augmentent considérablement pour les pneumatiques ayant une notation élevée. Non mesurée : à partir du 01/11/2014 les pneus à indice F et G ne sont plus commercialisés en UE. 3. Le bruit de roulement externe : Il indique le bruit de roulement mesuré à l'extérieur du véhicule. Cette notation est exprimée avec deux valeurs. Les Ondes : de 1 à 3 barres pleines. Le niveau sonore correspondant à ces ondes. Aujourd'hui la norme européenne est de 3 barres pleines, c'est sur cette base que le calcul a été fait. Depuis 2016, la norme est passée à 2 barres pleines (soit environ 3 décibel (dB)précedemment). Les attentes de cette notation : Continuer à élever le niveau technique de fabrication des pneumatiques, nous permet d'obtenir des produits de meilleure qualité. Guider le consommateur dans son processus de choix et d'achat du pneumatique. ATTENTION : L'ETIQUETTE EUROPEEN ne comporte pas tous les éléments et critères déterminant l'efficacité d'un produit. Certains comme la distance de freinage sur sol sec, la résistance à l'aquaplaning, le bruit intérieur et la tenue de route en courbe ne sont pas mentionnés dans ce nouvel étiquetage. Vous trouverez ces notations complémentaires sur chaque fiche informative de pneus. C EXCEPTIONS: Les exceptions de notation sont les suivantes : Pneus Motos. Pneus rechapés. Pneus Quad. Pneus off-road professionnels. Pneus uniquement conçus pour le montage sur des véhicules immatriculés pour la première fois avant le 1er octobre 1990. Pneus pour la catégorie de vitesse inférieure à 80 km/h. Pneus de secours T destinés à un usage provisoire. Pneus d'un diamètre nominal de la jante de maximum 254 mm (10 pouces) ou d'au moins 635 mm (25 pouces). Pneus avec des dispositifs favorisant la force de traction (par exemple des pneus à clous). Pneus uniquement conçus pour être montés sur des véhicules exclusivement destinés à la course.
  6. Conditions de visite Il est nécessaire d'aller voir une voiture quand il fait jour et beau temps. Cela permet principalement de pouvoir contrôler de manière très précise l'état de la carrosserie. Il est d'ailleurs nécessaire que l'auto soit aussi bien lavé pour éviter qu'une fine couche de poussière masque certaines imperfections (micro-rayures, surfaces matifiées, polishages ratés etc ...).. Cette imperfection serait certainement passée inaperçue si il pleuvait Trains roulants C'est généralement du côté du train avant qu'il faut porter le plus d'attention. C'est en effet lui qui subit le plus de contraintes ... Parallélisme (triangle, biellettes ...) Un problème de parallélisme (dont les causes peuvent être multiples ...) sera souvent la cause de pneus usés asymétriquement. Il vous faut donc jeter un coup d'oeil sur l'allure de l'usure des deux pneus à l'avant, ne vous limitez donc pas à un seul ! Le soucis peut alors être couteux comme peu important (il suffit qu'un pneu soit mal gonflé pour qu'il s'use différemment de l'autre situé sur le même train), il vous faudra alors creuser pour connaître le cause d'une éventuelle usure asymétrique des pneumatiques à l'avant. La flèche blanche indique les repères d'usure, seul moyen de bien contrôler le niveau d'usure (et la régularité) des pneus. Transmission (cardan ...) Tant que vous êtes sous la voiture (ou presque, pas besoin de la monter sur le pont !), observez les soufflets de cardan, dont le caoutchouc retient l'huile destinée à lubrifier les rotules. Si le caoutchouc est percé (plus fréquent qu'on ne l'imagine), il vous faudra au moins remplacer les soufflets (le caoutchouc) ou pire remplacer le cardan entièrement (la rotules n'étant plus protégée, elle s'use plus vite). Quand un cardan est inopérant, il y a généralement un bruit de cliquetis en virage, surtout si vous accélérez en même temps. Disques / plaquettes Si des plaquettes et des disques usés sont loin d'être un gros problème, il faut pouvoir toutefois les contrôler afin de savoir leur niveau d'usure. Selon les voitures (et surtout les jantes !) il est plus ou moins facile de pouvoir observer ces deniers. Concernant les disques, leur niveau d'usure se voit rapidement grâce au bec de ces derniers. C'est en effet le terme utilisé pour définir la partie qui ne s'use pas / qui dépasse (voir image du dessous). Les plaquettes devront être changées rapidement si la garniture restante est inférieure à 3 mm. Amortisseurs Contrôlez les amortisseurs afin de voir si il y a une fuite d'huile (au niveau des pistons d'amortisseurs). Déjà accidentée ? Même si un vendeur n'est pas obligé de vous signaler un accrochage passé, il reste intéressant de traquer les preuves d'un éventuel incident. Ne serait-ce pour pouvoir négocier un peu le prix. En ce qui concerne la carrosserie, il suffit de faire le tour de l'auto (en plein soleil idéalement) et d'observer finement les reflets. Si une correction a été faite par un carrossier, cela pourra se voir (différence infime de couleur ou aspect un peu plus mat quand cela n'a pas été fait correctement). Contrôlez aussi l'avant capot ouvert et l'arrière coffre ouvert. Regardez sous la moquette afin d'y voir une éventuelle trace de choc. Des petits bouts de verre qui trainent par ci par là pourront aussi témoigner d'un ancien accrochage. L'alignement des portières avec la caisse est aussi souvent révélateur, de petites irrégularités dans les espaces sont souvent le signe d'une réparation. Ces imperfections visibles au bout du capot (partie inférieure) montre qu'un carrossier a déjà bricolé ce dernier ... Il semble donc que cette auto eu un contact par l'avant dans son passé Electronique / électrique Même si cela peut paraître laborieux et très barbant, il vous faut contrôler les équipements électriques et multimédia de l'auto. Ouvrir et ferme les vitres électriques, faire marcher l'autoradio et le lecteur CD, vérifier que tous les voyants s'allument quand on met le contact etc ... Climatisation Testez la climatisation en la mettant à fond, le froid doit arriver rapidement. Si au bout de 3 minutes l'air est toujours tiède, la climatisation ne marche pas de manière optimale. Batterie Si vous n'avez pas de multimètre sous la main pour contrôler la charge de cette dernière, vous pouvez toujours allumer les phares et la radio moteur éteint. Si une alerte de "batterie faible" arrive au bout de quelques minutes, la batterie n'est pas au meilleur de sa forme. Corrélation kilométrage / état Les arnaques aux compteurs trafiqués étant de plus en plus nombreuses (car facilité par des bidouillages électroniques), vous devez (au moins essayer) d'essayer de voir si il n'y a pas comme un décalage entre l'usure visible et ce qu'indique le compteur kilométrique. Concernant les points à surveiller il y a les pédales, les sièges, le volant, les boutons de commandes etc ... Bref, traquez le usures qui vous paraissent trop importantes. Exemple, si une voiture est annoncée à 30 000 km alors que ses pédales sont rongées, il faudra peut-être se poser des questions ... obligez ce vendeur d’aller avec vous faire un Scan pour vérifier les antécédents de la voiture et son kilométrage réel car si vous vous rendez compte qu’après l’achat il vous sera difficile de rectifier le tire et ca sera surement en face d’un juge ! Si elle vous est annoncée pour 40 000 km il semble que le vendeur ne vous dise pas tout ... Les niveaux Le contrôle des niveaux permet à la fois de voir si la personne est soigneuse (en faisant donc l'appoint régulièrement) ou même de constater certains vices. Parmi les problèmes éventuels, de la "mayonnaise" présente dans le bocal d'eau de refroidissement ou même vers le bouchon d'huile est le signe d'un joint de culasse qui n'est plus étanche. Un niveau d'eau très bas pourra aussi signifier un soucis de joint de culasse. Concernant l'huile de direction assistée, il faut qu'elle soit au bon niveau afin d'éviter toute fatigue précoce de la pompe. Corrosion La corrosion est vraiment une sale chose pour un véhicule. Il est donc nécessaire d'éviter les voitures qui commencent à être attaquées par la rouille. De ce fait, il faudra être d'autant plus vigilant si vous achetez une voiture qui réside sur le littoral, un milieu particulièrement corrosif ! Sans oublier les montagnards qui circulent sur des routes souvent salées ... Pour cela il faudra un peu donner de votre personne en allant observer ce qui se passe sous la caisse. Si la structure du châssis (bas de caisse par exemple) commence à se décomposer il faudra peut-être passer votre chemin. En revanche, ne prenez pas panique au moindre point de rouille. Si la ligne d'échappement est un peu "colorée", il n'y aura pas de quoi non plus refuser le véhicule (tout dépend après de l'achat en question, une A4 de 2 ans ne se vend pas comme une ZX de 20 ans ..). Il faut souvent aller voir en dessous de la voiture pour constater d'éventuels problèmes de corrosion. Voiture volée ? Pour mettre toutes les chances de votre côté, vérifiez tout d'abord que les numéros sur le châssis et dans le compartiment moteur sont identiques. Dans le cas contraire fuyez ! Autre chose, relevez ce numéro (une photo avec votre smartphone) et allez au commissariat du coin pour bien confirmer que vous n'avez pas à faire à une voiture dérobée. Hélas, tous les commissariats ne sont pas très serviables. C'est le cas à Villeneuve sur Lot où on m'avait refusé cette information. Heureusement, les forces de l'ordre sur Agen m'avaient permis d'être sûr d'acheter un modèle honnête. Merci à eux. Papiers à faire En ce qui concerne les papiers lors de la vente d'un véhicule d'occasion, direction cet article. Entretien OK ? Si le véhicule est récent, il est d'autant plus important de vérifier que le vendeur a toujours effectué l'entretien/les révisions en temps et en heure. En effet, tout retard sera très pénalisant en cas de panne grave. Car même en dehors de la garantie, tout vice caché doit être pris en charge par le constructeur (ex : volant moteur qui rend l'âme à 50 000 km). Hélas, ce dernier pourra se décharger de tout (légalement parlant) si l'entretien préconisé n'a pas été respecté ... Essai du véhicule : éléments à contrôler Voici en vrac certains aspects qu'il vous faudra vérifier au cours de la conduite : · Tout bête mais utile, écoutez avec attention le bruit du moteur au ralenti. Celui-ci doit être très régulier et les bruits de courroie (courroie accessoire, de distribution) doivent être inexistants. · Vérifier l'embrayage est facile. Mettez-vous à l'arrête et enclenchez le troisième rapport. Lâchez doucement la pédale d'embrayage (acte d'embrayer). Si la voiture cale c'est bon signe, dans le cas contraire cela est un signe d'usure avancée. · Si les rapports se passent difficilement ou même qu'il y a de petits à-coups quand vous faites crisser l'embrayage (lors d'un départ depuis l'arrêt), le volant moteur peut être la cause. · Direction assistée : il faut la contrôler brièvement en tournant le volant de butée à butée. Le but est d'entendre tout bruit suspect (au niveau de la pompe principalement), il faut donc éviter de parler à ce moment-là. · Sur un diesel (quand le moteur est chaud), accélérez vivement en gardant le nez dans le rétroviseur. Si vous observez des fumées, ce sera soit le signe d'une avarie ou alors d'un moteur encrassé (dans ce cas des produits feront l'affaire et les améliorations apparaitront d'ici quelques milliers de kilomètres). Monter haut dans les tours permet aussi parfois de faire allumer le témoin d'injection quand il y a un soucis à ce niveau, ce qui est une information intéressante pour l'acheteur .. · Une fumée blanche persistante peut être la conséquence d'un joint de culasse fatigué · Si il y a une suspension pneumatique, pensez à bien la vérifier en la testant sur toutes les positions possibles. · Il est utile de pouvoir aller sur une voie rapide, en l'occurrence l'autoroute. En effet, il faut contrôler la manière dont se comporte le volant en ligne droite à toutes les vitesses. Si le volant tremble à certaines vitesses, il faudra peut-être refaire l'équilibrage ou même plus si il y a un soucis au niveau d'un des éléments du train. Cela peut aussi provenir de roues voilées à force de taper les trottoirs sans grande précaution. · En ligne droite, lâchez le volant pour voir si la voiture tire d'un côté. Dans ce cas, c'est encore le train avant ou arrière qui peut être mise en cause. Attention toutefois, il suffit que la route penche un tout petit peu d'un côté pour que la voiture vire en ligne droite. Faites donc l'essai que une route parfaitement droite, et idéalement à plusieurs endroits pour bien confirmer un éventuel problème. · La direction ne doit pas avoir de jeu au point du milieu, chose que vous pouvez tester à l'arrêt moteur allumé. · Après avoir effectué votre tour, stationnez l'auto sur un sol net (ex : bitume) afin de constater d'éventuelles fuites de fluides. Attention toutefois, si vous voyez une flaque d'eau par terre c'est tout simplement l'humidité de la climatisation. Toute autre fuite d'huile ou autre doit être contrôlé. Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  7. Les 10 meilleures marques de pneus auto comparatif et classement 2018 Aujourd’hui nous nous sommes intéressés aux manufacturiers de pneus. Comme de nombreuses personnes, nous avons eu besoin de changer nos pneus de voiture et nous voulions donc trouver le meilleur rapport qualité/prix. Nous vous proposons de profiter de nos recherches avec le classement suivant. Le nombre de fabricants de pneumatiques est impressionnant. D’autant plus que les dimensions très variées des pneus rend difficile tout comparatif. Pour être exhaustif, il faudrait réaliser un classement pour chaque dimension de pneu. D’autant plus que chaque fabricant propose des évolutions régulières de ses pneus. Toutefois, en commençant à regarder les différents tests réalisés par des organismes sérieux et indépendants du type ADAC en Allemagne, TCS en Suisse, nous nous sommes vite rendus compte qu’il y avait une certaine continuité dans les performances de chaque marque quel que soit la dimension du pneu. Nous avons donc décidé de proposer un classement sur les meilleurs manufacturiers basés sur les tests réalisés sur différentes tailles de pneus. Nous nous basons sur des tests réalisés depuis 2012 pour prendre en compte les dernières générations de pneus, celles qu’on retrouve dans le commerce. Ces essais de pneus se basent principalement sur la tenue de route et le freinage sur route sèche et mouillée. Sachant que nous sommes aussi à la recherche du meilleur rapport qualité/prix, nous indiquons aussi la durée de vie des pneus sous forme d’étoiles (***** = les plus endurants, * = les moins endurants). Même si nous sommes tous pareils et que nous voulons essayer de dépenser le moins possible pour nos pneus, il faut toujours garder en tête que les pneus sont un élément de sécurité important lorsque l’on roule, notre vie n’a pas de prix. Où acheter ses pneus ? On entend souvent dire que l’on trouve de très bonnes affaires sur internet… Si en règle générale nous sommes assez pro-internet, nous avons constaté que si cette affirmation était vrai il y a quelques années, maintenant les grandes chaînes type Norauto, Speedy, Feu Vert font de gros efforts sur les prix pour récupérer des clients. Attention également, le prix d’un pneu n’est pas le seul élément à prendre en compte. Vous devrez les faire monter et équilibrer ce qui peut représenter 10 à 15 € par pneu… Notre conseil est donc le suivant : en règle général, nous pouvons anticiper l’usure des pneus. Quelques temps avant d’atteindre le témoin d’usure, commencez par rechercher les prix qui se pratiquent pour vos dimensions de pneus. Ensuite, consultez régulièrement les publicités, il arrive très souvent de voir des promos intéressantes, vous avez de grandes chances de faire quelques économies. Nous avons séparé les classements des pneus été et pneus hiver, vous constaterez qu’il n’y a pas énormément de changements dans le classement. *** Les 10 meilleurs manufacturiers de pneus été : *** 10. ESA-TECAR – note moyenne : 11,73 – durée de vie : *** 9. FULDA – note moyenne : 11,75 – durée de vie : *** 8. HANKOOK – note moyenne : 11,76 – durée de vie : *** 7. MICHELIN – note moyenne : 11,82 – durée de vie : ***** 6. NOKIAN – note moyenne : 12,08 – durée de vie : *** 5. PIRELLI – note moyenne : 12,42 – durée de vie : **** 4. VREDESTEIN – note moyenne : 12,47 – durée de vie : *** 3. DUNLOP – note moyenne : 12,97 – durée de vie : *** 2. CONTINENTAL – note moyenne : 13,16 – durée de vie : *** 1. GOODYEAR – note moyenne : 13,19 – durée de vie : *** Pour information, voici la liste d’autres manufacturiers dont vous avez pu voir les offres concernant les pneus été : PNEUS ASSEZ BONS (note >10) : AEOLUS – ATLAS – SAVA – FALKEN – BRIDGESTONE – SEMPERIT – UNIROYAL – FIRESTONE – BARUM – INFINITY – KUMHO – TOYO – COOPER PNEUS MOYENS (note entre 8 et 10) : GENERAL – APOLLO – NEXEN – YOKOHAMA – BF GOODRICH – PNEUS PASSABLES (note entre 5 et 😎 : HIGH PERFORMER – MAXXIS – SYRON- AVON – GT RADIAL PNEUS QUI ONT DE GROS EFFORTS A FAIRE (note <5) : KLEBER -DEBICA – FEDERAL – KORMORAN – MARANGONI – MATADOR – NANKANG – ROTALLA – SAILUN *** Les 10 meilleurs manufacturiers de pneus hiver : *** 10. YOKOHAMA – moyenne : 10,3 – durée de vie : *** 9. PIRELLI – moyenne : 10,46 – durée de vie : *** 8. NOKIAN – moyenne : 10,73 – durée de vie : *** 7. FULDA – moyenne : 10,8 – durée de vie : **** 6. BRIDGESTONE – moyenne : 11,13 – durée de vie : *** 5. ESA-TECAR – moyenne : 11,5 – durée de vie : *** 4. GOODYEAR – moyenne : 11,71 – durée de vie : *** 3. MICHELIN – moyenne : 11,83 – durée de vie : **** 2. DUNLOP – moyenne : 12,2 – durée de vie : *** 1. CONTINENTAL – moyenne : 12,97 – durée de vie : **** Pour information, voici la liste d’autres manufacturiers dont vous avez pu voir les offres concernant les pneus hiver : PNEUS ASSEZ BONS (note >10) : FALKEN – HANKOOK – MALOYA – MARCHAL – SAVA – SEMPERIT – UNIROYAL – VREDESTEIN PNEUS MOYENS (note entre 8 et 10) : APOLLO – BARUM – BF-GOODRICH – BRIDGESTONE – FIRESTONE – GT RADIAL – KUMHO – NEXEN – TOYO – VIKING PNEUS ENCORE MOINS BONS (note entre 5 et 😎 : AVON – KLEBER – MATADOR – TRAYAL PNEUS QUI ONT DE GROS EFFORTS A FAIRE (note <5) : ACHILES – AEOLUS – COOPER – EFFIPLUS – INFINITY – INTERSTATE – KORMORAN – LING LONG – MARANGONI – NANKANG – PREMIORI – SAILUN – STAR PERFORMER Certains Centres Auto vendent des pneus sous leur propre marque. Ces pneus sont en fait souvent des pneus d’une génération précédente de grands constructeurs. Suivant les dimensions le fournisseur n’est pas forcément le même. Toutefois, les grands réseaux ne peuvent pas se permettre de vendre sous leur nom des pneus de qualité médiocre qui nuiraient à leur image de marque. Cela peut être un bon compromis si vous avez un petit budget, sans tomber dans le trop “bas de gamme”.
  8. Tout moteur, diesel ou essence, doit consommer de l'huile pour fonctionner normalement. Si la consommation d’huile semble plus élevée que d’habitude, cela doit attirer votre attention. Quelles sont les causes d’une surconsommation d’huile moteur ? Comment pallier ce problème ? Les causes d’une surconsommation d’huile de moteur Lors de chaque cycle, une partie de l’huile déposée sur la chemise du cylindre pour la lubrification du moteur est brûlée. Si ces résidus sont trop présents dans les gaz d’échappement au travers d’une fumée bleue ou noire, c’est qu’il y a un souci. La consommation excessive d’huile moteur se produit généralement dans ces cas : l’huile est trop vieille ; l’huile est inadaptée au type de moteur ; le niveau d’huile est trop élevé et produit une importante dépression qui va pousser l’huile dans les cylindres. Une consommation élevée d’huile peut aussi être liée à diverses défaillances mécaniques. Les fuites constituent l’essentiel de la consommation excessive d’huile. Une simple goutte à espace régulier finit par représenter une quantité importante entre deux vidanges. Une fuite peut être causée par l’usure ou la rupture d’un joint de carter. Elle peut se produire lorsque le deux-roues roule ou lorsqu’il est à l’arrêt, ce qui la rend plus facile à repérer grâce aux traces d’écoulement au sol. L’usure de certains roulements ou paliers peut provoquer un jeu supplémentaire permettant à l’huile de passer dans les cylindres. Vous pouvez repérer cette défaillance grâce aux gaz d’échappement de couleur anormale qui se produisent du fait de la combustion de cette huile. L’ovalisation des cylindres et l’usure des segments sont également une cause de surconsommation d’huile, là aussi associée à des gaz d’échappement coloré L’usure des guides de soupape entraîne un passage accru de l’huile, qui est ensuite brûlée. Les joints vieillis peuvent se fendre et provoquer une fuite interne. Que faire en cas de consommation élevée d’huile ? Avant de se lancer dans un démontage du moteur, il est d’abord recommandé de se renseigner sur la consommation d’huile habituelle de ce type de moto. En effet, plusieurs marques ou modèles ont la réputation de consommer plus d’huile que la moyenne. Si la surconsommation d’huile provient de segments usés ou de cylindres ovalisés, la solution est de changer les pièces usagées ou de faire réaléser les cylindres. Les deux opérations sont souvent indissociables. Il en va de même pour la partie culasse, arbre à cames et soupapes. Dans certains cas, un simple nettoyage en profondeur du moteur se révèle suffisant. Pensez également à vérifier le fonctionnement correct de la pompe à huile, car un manque de pression se traduit par uneconsommation d’huile supplémentaire. Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  9. salam Le principe est simple : 1 blague pour détendre l"atmosphere !
  10. Quelques conseils pour les futurs acheteurs : 1- Quand on prend livraison de sa nouvelle voiture on est ému et pressé, alors : on se calme et on prend son temps pour tout vérifier, car une fois que vous serez sortis du parking du concessionnaire, vous ne pourrez plus rien réclamer, sauf les pannes mécaniques/électrique, mais les défauts de tôle, de sellerie, de plastique, de vitrage, c'est avant de partir qu'il faut les signaler. 2- Ne vous laissez pas embobiner par le gars qui vous livre, vérifier chaque détail et exigez que tout ce qui ne vous convient pas soit réparé sur place, sinon, qu'il vous donne un papier signé pour déclarer ce qui ne vas pas et revenir plus tard le réparer. 3- Il faut être ferme et intransigeant, ils supposent que vous êtes pressés et que vous fermerez les yeux sur les défaut juste pour prendre votre voiture plus vite, mais moi je vous dis : si vous avez attendus 2 mois, un jour supplémentaire ce n'est rien ! Mon expérience personnelle : J'ai pris livraison d'une Megane GT-Line en décembre. J'ai fait changer sur place, dans le parc Renault la poignée de porte passager avant qui était touchée et le bas de caisse arrière qui était un peu rayé. A coté de moi, un vieux monsieur avait une différence de peinture sur le capot de sa Logan, je lui ai montré, il m'a dit "nwekel âalihoum rabi" car il était fatigué d'attendre, mais sa tâche sur le capot, il la verra tous les jours. Voici la liste des choses à vérifier avant de quitter le concessionnaire : Prendre avec soi tous les papiers déjà remis par le vendeur et surtout le bon de livraison / d’enlèvement Vérifier d'abord les Documents : 1. carte d’immatriculation provisoire (carte jaune) : correctement remplis, tamponnée et datée 2. bon de livraison / enlèvement + facture 3. vérifier la concordance du numéro de châssis de la voiture avec celui de la carte jaune et de la facture 4. vérifier concordance des plaques d'immatriculation autocollantes avec la carte jaune 5. Demander les documents de bord : manuel de l’utilisateur + manuel autoradio + carnet d'entretien et de garantie 6. étiquette code antivol autoradio (s’il y’a lieu) Les Clés : - Tester individuellement le bon fonctionnement de chacune des 02 clés, verrouillage-déverrouillage + rabattement des rétroviseurs (s’il y’a lieu) + les autres fonctions si elles existent (Allumage des feux, Déverrouillage du coffre seul) Extérieur : - Vérifier les alignements de carrosserie, s’il n’y a pas de décalage dans la tôle (ouvrants / coque, pavillon) - Regarder la peinture par le coté pour voir s'il n'y a pas eu de retouches de peintures - Vérifier les décolorations, tâches reflets, imperfections, bosses, différences de peinture, rayures - Vérifier l’état du pare-chocs avant et arrière + calandre + tous les feux - Vérifier que les portières et les poignées de portes n’ont pas pris de coup (ça arrive souvent dans le parc du concessionnaire, les chauffeurs qui déplacent les voitures ne font pas du tout attention) et aussi les rétroviseurs. - Faire un tour de la voiture, vérifier toute la tôle. - Vérifier que l’antenne de la radio est là Intérieur : - Vérifier les taches, rayures, trous, coutures décousues, coups sur la sellerie et les éléments en plastique, et le bon état des ceintures de sécurité (important : les garnitures intérieures ne sont pas prises en garantie, tous les défauts non signalés seront à la charge du pauvre client).- Vérifier la présence du cendrier nomade + allume cigare.- Vérifier l’état de la moquette : pas de trous, pas d’usure, pas de traces d’eau ou de gras. - Vérifier l’état du cuir du volant + du pommeau de levier de vitesse : pas d’usure. - Vérifier l’état de la planche de bord : Pas de taches, de rayures, de bosses, etc. - Vérifier que les aérateurs sont en bon état. - Vérifier la boite à fusible + présence de tous les fusibles + pince à fusibles - Actionner l’ouverture du capot pour vérifier son bon fonctionnement Coffre : - Vérifier le fonctionnement du vérin + la bonne fermeture de la serrure - Vérifier la présence de la roue de secours et de ses écrous + Outils roue de secours (clé de roue, cric, guide vis de roue, anneau de remorquage) Compartiment moteur / mécanique : - Ouvrir le capot, vérifier qu’il s’ouvre sans problème - Vérifier la présence du cache moteur s’il y a lieu, et la présence du bouchon d’huile, et des autres liquides moteurs. - Vérifier qu’il n’y a pas de câble ou de tuyaux qui se « ballade » sans être fixé. Mise en marche : - Contact : vérifier que les voyants de tableau de bord s’allument correctement - Vérifier le kilométrage de la voiture : jusqu’à 20 km ça va, plus que ça il faut râler. - Démarrage du moteur : vérifier qu’il n’y a pas de vibrations anormales ou de bruits mécaniques suspects - Vérifier le Niveau carburant : avant de quitter le concessionnaire, demandez-lui de vous indiquer la station-service la plus proche. - Vérifier le fonctionnement des : commodos, feux de détresse, Bouton de condamnation centralisée, les plafonniers - Test essuie-glaces et lave glaces - Signalisation : tests des Clignotants, feux avant – arrière, feux stop. - Test des commandes vitres électriques, du réglage électrique des rétroviseurs, du rabattement électrique s’il y’a lieu. - Si Toit ouvrant : test d’ouverture-fermeture - Test Autoradio : allumage, volume, commande au volant - Test Ventilation / Climatisation : tester différents niveaux de ventilation et de température - Test Radars arrières : test de fonctionnement (passage de la marche arrière pour entendre le bip) - Test Frein à main : Serrer, desserrer. Accessoires divers s’ils sont prévus dans votre véhicule : - Ecrous antivol pour jantes alliage - Filet de coffre - Kit sécurité (triangle, gilet) - Tapis - Lampes de rechange - Cendrier - Vérifier la présence des options payées (c'est bête mais on ne sait jamais). Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  11. Un grand principe : vous vous en doutez, on ne met pas n’importe quelle huile dans n’importe quel moteur ! Ce dernier a besoin d’être en permanence lubrifié, et c’est là le rôle de l’huile. Elle participe au refroidissement du moteur, limite l’usure des éléments qui le composent et aide à le tenir propre. Choisir LA bonne huile est capital pour le bon fonctionnement du moteur et sa durée de vie. L’acte est donc loin d’être anodin mais peut s’avérer complexe. En effet, il y a des marques différentes, des normes à connotation un peu barbare, des indices divers et variés…Allez, on va vous simplifier la vie en vous proposant une méthode en 3 points pour choisir VOTRE huile moteur : 1° Les indices de viscosité : Lorsque vous arrivez dans le rayon des huiles et que vous regardez de plus près un bidon, outre la marque, une des premières choses qui vous saute aux yeux est une association de chiffres et d’une lettre du style « 10w40 », « 5w40 »… Il s’agit de l’indice de viscosité. Pour information, le premier chiffre indique la fluidité de l’huile à froid et le second la performance du lubrifiant à haute température. Les 5w30 et 5w40 (huiles dites « 100% synthétiques ») Les moteurs récents (qu’ils soient diesel ou essence) ont une préconisation en 5w30 ou 5w40. Si vous avez un véhicule équipé d’un filtre à particule, le choix sera facile pour vous, c’est obligatoirement de la 5w30 (norme C1, 2, 3, 4… en fonction de la marque de votre véhicule). Pour les autres, ce type d’huile est conseillé si vous sollicitez fortement votre moteur : beaucoup d’arrêts et de redémarrages (en ville notamment), conduite sportive… Ces huiles facilitent le démarrage à froid du moteur. Un choix économiquement intéressant pour les gros rouleurs : Car, outre une économie de carburant, une huile 5w30 ou 5w40 autorise des intervalles de vidange plus longs : espacés de 20 000 jusqu’à 30 000kms pour les diesels de dernière génération (type DCI, HDI, TDI pour exemple). Et de 10 à 15 000kms pour les essences. N’oubliez tout de même pas de surveiller régulièrement le niveau ! La 10w40 (huile dite « semi-synthétique ») Une 10w40 offre un très bon niveau de protection mais nécessite en contre partie un intervalle de vidange standard (10 000 km environ pour un diesel). Si vous effectuez des trajets mixtes (ville+route) et que vous avez un style de conduite qui sollicite normalement le moteur, choisissez la pour son rapport qualité/ prix. Une huile10w40 facilite également le démarrage à froid. Les 15w40 (huile dite « minérale ») Si vous avez un véhicule essence «ancien » (plus de 12 ans), un diesel sans turbo et/ou fortement kilométré, l’huile 15w40 est faite pour vous. Étant plus épaisse, une 15w40 peut compenser une consommation d’huile importante. Il est conseillé avec cette viscosité de réduire les intervalles de vidange car ce type d’huile perd plus vite ses propriétés de lubrification. 2° Les normes : Elles se trouvent souvent au dos du bidon et revêtent les formes « ACEA B3/B4 », « API CF/DF » , « VW 500.01 »… Notre objectif n’est pas de vous assommer d’infos. Pour faire simple, ces lettres et chiffres permettent de déterminer si une huile est faite pour un moteur essence ou diesel, d’évaluer son niveau de performance et de répondre ou non à certaines préconisations propres à chaque constructeur. Comment savoir quelles sont les normes adéquates pour votre véhicule ? Deux solutions simples : -L’information est contenue dans le manuel d’utilisateur de votre véhicule -Demandez conseil à un professionnel – Retrouvez également comment jauger le niveau d’huile en vidéo ! 3° Les marques : Vous avez repéré la viscosité et les normes qui vous conviennent mais maintenant vous voilà confronté au choix de la marque… Et là, il sera question de prix. Pour faire simple : le prix dépend de la marque, bien entendu, mais aussi de la nature de l’huile. Ainsi une huile 100% synthèse est plus évoluée, plus onéreuse à produire qu’une semi-synthèse et plus encore qu’une minérale. Le prix de vente en rayon s’en trouvera plus élevé. De même, les fabricants injectent plus ou moins d’additifs au lubrifiant de base pour modifier les propriétés de l’huile et ainsi, créer des gammes différentes. Pour résumer : plus il y a d’additifs, plus l’huile sera performante et… donc coûteuse. Une autre remarque importante : ce n’est pas parce que votre constructeur préconise une certaine marque d’huile qu’il faut vous focaliser dessus. Il ne s’agit là que de « simples » partenariats commerciaux… De toute façon, le choix d’une marque est un acte subjectif, le plus important étant encore une fois de respecter les préconisations constructeur. Et voilà, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour choisir VOTRE huile idéale ! VOYONS COMMENT CELA SE PASSE EN MAGASIN… Au détour du rayon des huiles du magasin de Villeneuve d’Ascq’ (Lille, 59), j’ai rencontré trois clients… Voici leur profil conducteur et nos conseils en huile : Bernard possède une Opel corsa C de 2004, un 1.2 16v. Son profil de conducteur : Il m’a indiqué rouler principalement en ville, donc des trajets courts imposant beaucoup de redémarrages et donc éprouvants pour la mécanique. Notre conseil : Une 5w40 offrant une haute protection pour un moteur très sollicité, avec une vidange tous les 10 000 kms . Bernard a choisi une huile de marque Areca , marque avec laquelle il a l’habitude de faire sa vidange lui-même, puisque Bernard est un mécanicien. La vidange, il connaît. Dimitri, est l’heureux possesseur d’une BMW modèle 318is de 1990. Malgré son âge, sa nouvelle acquisition n’a que 100 000kms au compteur. Il vient effectuer sa vidange dans nos ateliers. Son profil de conducteur : Dimitri effectue des trajets mixtes (routes+villes) et ne s’interdit pas de se faire plaisir avec un véhicule typé sport (136 ch quand même !). Notre conseil : Il désire une huile de marque et son choix s’est porté sur une ELF compétition STI en 10w40. Celle-ci est adaptée à son type de parcours (mixte) et aux mécaniques délivrant de hautes performances. Enfin ce jeune homme qui possède une Seat Ibiza TDI 100 CH DE 2004 . Il désire une huile lui permettant de faire un appoint, au cas où… Etant donné que leur voiture est équipée d’un moteur d’origine Volkswagen, il y a nécessité d’y mettre une huile répondant à une norme spécifique : VW 505.01. Notre conseil : Dans notre gamme, par exemple, l’ELF EXCELIUM DID répond parfaitement, entre autres, aux exigences de ces moteurs. Un grand merci à nos clients pour leur aide et leur témoignage dans cet article ! Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  12. Les moteurs actuels roulent à l'huile haut de gamme, très chère. Or, à qualité égale, les prix peuvent varier du simple au double. Voici comment faire le tri. On appelle haut de gamme, toute huile 100% synthèse (à l'opposé des huiles minérales) à l'indice de viscosité large. Comme par exemple les 100% synthèse 5W40, très couramment utilisées aujourd'hui. Elles conviennent à un usage intensif et surtout, aux diesels de pointe, très sensibles côté lubrification. On paye surtout la marque Pour le béotien planté devant le rayonnage bien fourni en huiles du centre-auto ou de l'hypermarché, la tentation est grande de miser sur une marque de renom, au packaging dynamique. Bien entendu, ces lubrifiants sont les plus chers mais, par sécurité, la crainte d'endommager le moteur de votre auto finira de vous convaincre de mettre le prix... Pourtant, en regardant d'un peu plus près le bidon, et en vous appuyant sur la législation en matière de normes, vous êtes assuré de réaliser de belles économies en prenant des lubrifiants de marques génériques. En effet, ce qui importe, c'est la norme d'homologation, pas le packaging. Une bonne protection du moteur à froid comme à chaud Vous devrez d'abord vous intéresser à la norme dite SAE. Pour votre voiture, cette norme apparaît dans le carnet d'entretien sous la forme de deux valeurs séparées par la lettre W. Les 5W40, par exemple, évoquées ci-avant. Le chiffre qui précède le W indique le comportement de l'huile à froid. Plus il est bas, plus la fluidité sera bonne, même au démarrage en hiver après une nuit sous "0°C". Un gage de protection des métaux, le moteur ne "taraudant" jamais à sec. Celui qui suit le W indique, cette fois-ci, le comportement à chaud. Plus il est haut, moins elle se dégrade et plus elle résiste aux frictions internes. Cette première donnée, vitale pour votre type de moteur, doit être impérativement respectée. La norme ACEA, garante du respect d'un cahier des charges constructeur L'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) a créé une norme pour classer chaque huile moteur dans quatre groupes spécifiques. Ces quatre groupes se présentent sous forme de lettres : - A, pour les moteurs essence ; - B, pour les diesels de tourisme ; - C, pour les véhicules légers équipés de catalyseur et de filtre à particules - E, pour les utilitaires et poids lourds. Ensuite, à l'intérieur de chaque groupe, plusieurs niveaux de performance sont mentionnés par un chiffre : - 1, économie d'énergie ; - 2, usage normal ; - 3 et 4, usage intensif. Pour un bloc moderne (sans-plomb ou gazole), ou si l'intervalle de vidange est important (entre 20.000 et 30.000 km), l'huile préconisée portera généralement la mention A3/B3/B4. Pour certains modèles, les constructeurs (BMW, PSA, Volkswagen…) imposent en plus leur propre norme. Cette dernière est, là encore, inscrite au dos du bidon. Dans tous les cas, si une huile répond à toutes les règles inscrites sur le carnet d'entretien, inutile d'investir dans la plus onéreuse. La moins dispendieuse ne comporte aucun risque pour le moteur puisqu'elle respecte un cahier des charges contraignant. Si t'as aimé l'article clic sur le Cœur a droite, Merci ====================>
  13. Salam les Fordiste Aujourd'hui les clefs de la Fiesta de ma femme ne fonctionnaient plus et j'ai appeler Elsecom pour connaitre la procédure a faire et bien sure on m'a fait une montagne, comme quoi il faut venir un jour de semaine hors dimanche car la bas ils ne bossent pas et c'est jour ferié, et ca nécessite une programmation via scanner depuis la maison mère !!!! grâce a mes amis ici du forum @Amine Tanks et @Strapzf j'ai réussis moi meme a reprogrammer mes 2 clefs en 5 min et gratuitement et donc je partage avec vous l’expérience ou cas ou l'un de vous ai le meme soucis ! PROCÉDURE DE REPROGRAMMATION Ford:1 - installez-vous dans votre Ford, muni de votre clé-télécommande avec une pile neuve2 - fermer la portière (sans la verrouiller) 3 - Démarrez le moteur et attendre le temps normale pour que tous les voyants de teste s'éteignent, il reste normalement juste le voyant du frein à main. Vérifiez que l’ordinateur de bord n’indique plus aucuns messages d’alerte (portière ou coffre ouvert etc.)4- Eteindre le moteur5 – Mettez le contact SANS DEMARRER LA VOITURE 4 fois de suite rapidement avec juste une seconde d’intervalle tout en appuyant sur la clef (verrouille) 6 – Si vous avez réussi, un bip sonne, il est différent du bip que l’on à habituellement au démarrage de la voiture 7- cliquer avec la clef verouille et BINGO la télécommande fonctionne comme par miracle PETITE PRECISION :j'ai reussi qu’au bout du quatrième essai !Pour dire que ce n’est pas aussi évident que ça et qu’il ne faut pas hésiter à faire plusieurs essais. @ssllhh @yacine016 @Nazim Anti Renault @ghabdou @Amine Tanks @Yacine-TFSi @Magenta @nabil.dz31 @med far away @Statan @Fordiste @Kacem @Nabil 1687 @Mooh22 @nassim fred @Taser @sam000 @léo @med far away @MOHAMEDB123
  14. Hakim.M

    Nos Rencontres (Autobip)

    Salam un topic qui englobe toutes nos rencontres durant ses années. La 1ere et la plus grande est celle de 2013 a la foire de l'auto en Mars alors en venant de la droite a la gauche 1 - yakin 21 (yacine) 2 - Dragon 3 - Sofiane skoda 4 - Largo 9999 5 - VW admir et son fils ayoub 6 - le frere de vendetta 7 - Nani (nassim) 8 - anis du 16 9 - l'ami de anis du 16 10 - Coast (Lamine) 11 - mehdi 208 12 - le Montangard (Samir) 13 - vendetta ( said) 14 - @Hichem titanium 15 - Errou ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ La c'est tout a troupeau d'autobipien qui ont débarqué chez moi a Douera ! hahahaha De gauche a droite : 1- Rahim'O (Rahim) 2-@octavboy (aghiles) 3-Moi ( Hakim) 4-Lotfi 5-(Nani) Nassim 6-Ami de Nassim 7-Shuriken 8-Samir ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Et la une visite surprise de mes amis que j'adore ! de gauche a droite : Strapf (Zoheir) / Moi / Coast (Lamine) / Octavboy (aghiles) +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ et la c'est la Rencontre de l'an passé a la foire de l'auto, je pense le plus grand rassemblement de gauche a Droite: ***/ Said / Hichem titanium / le montagnard(samir) / Yacine tank / Rahim / MOI(Hakim) / Derganistane ( mounir)/ Toyoseatist (Med) / Sofiane VAG/ Typhoox (Nassim/ rayan cruze /shuriken @Toyoseatist / @Amine Tanks / Yacine TFSI / @ghabdou / Nazim-Anti Renault ( il na pas encor inscrivé ) / @Sofiane Škoda / @otacon 14 ( abdennour ) / l'ami de otacon 14 Cyrus le virus / Hakim.M / Dwayne Johnson Dwayne Johnson/ Yacine TFSI / Shuriken/ Hichem titanium / Nassim gauche à droite : l'ami de yacine TFSI + yacine tfsi + hichem-titanium+Bmohamed+hakim+sofiane VAG + rayan cruze +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ LA c'est une visite surprise d'un membre tres tres apprecier dans le Forum : Abdelkrim et moi (Hakim.M) ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Rencontre du 09 Octobre 2015 a ARDIS, organiser par notre modo @Riad_C De gauuche a droite : Sofianr skoda le meilleur ami de suitou Moi le meilleur ami de moi même amine tanks le fiestist Yacine tfsi kifkif el hadj brahim mou el sandero Roulement de tambours : Nassim the Stig aghiles alias octav'boy un gars merveilleux je vous le dis Celui qui prend la photo c'est Koceila le frère d'Aghiles Et en arrière plan on a moh Sonata et moh lounes 1/ @mohlounes /2/ @octavboy / 3/ @AmiR33PluS /4/ @samy le behemistes / 5/ @Yacine-TFSi /6/ @Toyoseatist 7/ @Sofiane Škoda /8/ @Amine Tanks / 9/ @Strapzf /10/ @RIAD C / 11/ @toyoatmo/12/ @Moh sonata DOHC +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Salam les gars j'ai eu cet apres midi le grand plaisir de recevoir notre Constantinois @Ensiferum1 (Aymen) c'etais une tres belle surprise et on a eu l'occasion de discuter longuement de voiture et de la vie. un type d'une grande gentillesse et c'etais un plaisir ! place au photo : ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Salam Alors une sublime rencontre aujourd'hui le 24/12/2015 avec plein de membre a Ardis et @suitou a été present. Malheureusement pour des raisons perso notre timide modo ne souhaite etre pris en photo et donc on respecte sa volonté de rester mysterieux place aux photos Otacon - Samy behimiste - Toyoseatiste - Moh sonata - Yacine TFSI - Moi ( Hakim.M) - The Stig - Amine tanks - Riad-C Yacine TFSI - Riad-c Samy behemiste - Moh Sonata - Toyosetatiste - TSPK - Otacon Moi (Hakim.M - Yacine TFSI - Riad-c Samy behemiste - Moh Sonata - Toyosetatiste - Otacon la semaine passé j'ai fait une belle rencontre avec notre cher @Rahim'O qui m'a aider a installer des logiciels sur mon Laptop. d'une grande gentillesse et politesse, un garcon en OR !
  15. Sur internet, tout et son contraire est dit à propos d’un éventuel préchauffage du moteur par matin froid. Nous avons demandé aux professionnels. Plus fiables, les moteurs actuels ont la réputation de pouvoir démarrer au quart de tour par tous les temps. À lire les commentaires sur certains forums, laisser chauffer son moteur lors des fraiches matinées est devenu inutile, l’argument le plus répandu étant que le chauffage au ralenti contribue à encrasser les mécaniques diesel. Pourtant durant des années on a laissé chauffer nos voitures le matin. Que dit le mode d’emploi ?En parcourant la notice d’utilisation de mon Audi A3 Sportback 2,0 TDi, il est clairement indiqué page 121 : « Ne faites pas chauffer le moteur à l’arrêt. Démarrez immédiatement. Vous éviterez ainsi le dégagement inutile de substances polluantes ». Les moteurs diesel disposent d’un système de préchauffage dont la durée est déterminée par la température du liquide de refroidissement et la température extérieure. Son symbole est une sorte de double boucle qui s’éteint au bout de quelques secondes. Il est également précisé le risque d’intoxication si vous faites tourner le moteur dans une pièce fermée. Il est tout de même recommandé d’attendre une température moteur optimale avant de monter dans les tours. Que disent les garagistes ?J’ai appelé plusieurs garagistes (Peugeot, Citroen, Fiat et Toyota). Tous ont le même discours. Garée dans la rue et même par la fraicheur ambiante, on peut démarrer dès l’extinction du signale de préchauffage à condition de rouler tranquillement, y compris si vous vous engagez rapidement sur autoroute. Cela vaut également pour les véhicules essence, l’idée qui revient avec récurrence est de ne pas rouler pleins gaz d’emblée. Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  16. Choisir une huile moteur adaptée pour son véhiculeRecherchez par marque / modèle ou par plaque d'immatriculation l'huile moteur la plus adaptée à votre véhicule. DIY : comment faire sa vidange seul ?De nombreux indices et normes régissent le choix de l'huile moteur comme 5W30, 5W40, 10W40, 15W40 et bien d'autres pour lesmoteurs essence ou moteurs diesel. Il est assez délicat de choisir la bonne huile moteur pour réaliser la vidange de sa voiture seul. Quelle Huile Moteur Choisir, vous propose de découvrir les différences entre toutes ces normes et indices tout en vous apportant des conseils pour réaliser une vidange en DIY (Do It Yourself). Types d'huiles pour moteursDécouvrez la liste des huiles pour moteurs les plus répendues sur le marché avec les caractéristiques principales. Huile moteur 5W30L'huile moteur 5W30 octroie de nombreux avantages pour votre véhicule : Economie de carburantDémarrage plus facileMoteur dernière générationProtection du filtre à particules (FAP)Protection des catalyseursProtection extrême du moteurProtection Basses et Hautes températuresProtection de l'environnementIntervalles vidanges allongés Huile moteur 5W40Voici les principaux avantages à utiliser une huile moteur 5W40 pour votre voiture : Démarrage plus facileMoteur haute performanceProtection CatalyseursUtilisation sévèreIntervalles vidanges allongés Huile moteur 10W40Liste des spécificités de l'huile moteur 10W40 pour votre véhicule : Bonne protection moteurAméliore démarrage à froidUtilisation intervalles de vidanges standards Huile moteur 15W40Découvrez les particularités et avantages à employer une huile moteur type 15W40: Utilisation peu sévère (routes majoritaires)Intervalles de vidanges réduits (inférieur à 7 500 km) Caractéristiques de l'huile moteurLa base de l'huile moteur est de réduire l'usure des pièces d'un moteur en diminuant toute résistance due aux frottements entre pièces en mouvement dans le moteur. L'huile moteur à également pour mission protéger de la corrosion, assurer la propreté et l'étanchéité du moteur.Enfin, la circulation de l'huile dans le moteur permet d'évacuer les calories et ainsi de refroidir le moteur qui peut atteindre des températures avoisinant les 400°C. Pourquoi bien choisir son huile moteur ?Une huile appropriée à son véhicule permet de diminuer les frottements et de réaliser des économies de carburant et par conséquent de diminuer les émissions de CO2. Comment choisir l'huile moteur ?La première étape consiste à vérifier sur le carnet d'entretien du véhicule, la viscosité de l'huile et les normes et spécifications exigées par le constructeur. Choisir son huile via véhicule et trajetVoici un tableau récapitulatif et simplifié suivant le type de motorisation et le type de trajet : Véhicule utilisationTrajetsHuile moteurEssence et Diesel Injection directe avec FAP*Ville + Route + Autoroute5W30 ACEA C1 - C4Essence et Diesel Injection directe sans FAP*Ville + Route + Autoroute5W40 ACEA A3/B4Essence / Diesel turbo Injection indirecteVille + Route10W40Essence / Diesel turbo Injection indirecteRoute15W40(* FAP : Filtre à Particules)
  17. Hakim.M

    Discutons des Pneus en Algerie

    salut lequipe ! jespere que vous allez tous bien ?; je suis en face dun dilem et j'arrive pas a me decider a 100% je doit changer mes pneus de la Focus monte : 215 50 R17 j'ai trouver en premium ; Continental contact 6 ; 19000 da bigestone Turenza ; 18000 DA Barum : 10500 da Nixen : 11000 DA' j'ai aussi trouver des Goodyear mais en 225 50 R17 a 17000 da et le vendeur me confirme qu'ils peuvent etre monter sur ma focus mais j'ai des doute Barum Nixen Conti Brigestone ps ; info ; les Barum sont une sous filiale de continental
  18. AQUAPLANING : LE RÔLE DES PNEUS 1 - Aquaplaning : les pneus ont aussi un rôle à jouer ! Faisant référence à une perte d'adhérence des pneus lors d'une conduite sur route mouillée, l'aquaplaning ou hydroplaning (connu également sous les termes francisés d'aquaplanage et d'hydroplanage) est un phénomène particulièrement dangereux, puisque le conducteur peine à garder la maîtrise de sa voiture. Difficile à éviter, l'aquaplaning peut cependant rester sous contrôle... à condition de respecter certaines recommandations et de rester vigilant quant à l'état de son véhicule. 2 - Les facteurs favorisant l'aquaplaning Si ce phénomène est avant tout causé par un excès d'eau (l'adhérence étant divisée par dix lors de fortes précipitations) s'accumulant sous les pneumatiques, il n'en reste pas moins que d'autres facteurs entrent en compte. Une vitesse excessive, par exemple, amplifie l'effet de l'aquaplanage, en diminuant encore davantage l'adhérence des pneus sur la route (leur capacité de dispersion de l'eau s'en trouvant réduite). À savoir : la première averse est souvent la plus critique, car les huiles et hydrocarbures accumulés sur le bitume par temps sec se mélangent à l'eau de pluie, formant une couche particulièrement glissante. 3 - Comment réduire les risques ? En prenant quelques précautions, simples mais radicales, il est possible de limiter les effets de l'hydroplaning. Comme vérifier mensuellement la pression des pneus à froid (une pression insuffisante augmentant considérablement les risques) ou leur degré d'usure (des rainures moins profondes voire presque lisses ne permettant plus une dispersion efficace de l'eau). Réduire sa vitesse à l'approche d'une zone dangereuse (comme une portion d'asphalte incurvée, dans laquelle l'eau s'accumule sans pouvoir être évacuée) permet également de diminuer le risque de dérapage incontrôlé. 4 - Structure de pneu et adhérence La structure des pneumatiques revêt une importance capitale, car c'est de sa chape que dépendra la surface de contact (et donc son adhérence optimale) avec la route. Chaque voiture est susceptible d'être confrontée au phénomène de l'aquaplaning dès lors qu'il y a une importante masse d'eau sur une route. Mais heureusement, certaines technologies permettent d'en limiter considérablement les risques. Une empreinte en forme de V permet notamment de « fendre » l'épaisseur de l'eau et de l'évacuer sur les côtés. La profondeur de la sculpture du pneu ainsi que l'orientation de ses sillons et lamelles peuvent également éviter le stockage de l'eau entre le pneu et la route. Enfin, la qualité de la gomme n'est pas à négliger : souple et épaisse, celle-ci offrira une meilleure adhérence sur un sol mouillé. 5 - Que faire en cas d'aquaplaning ? Parfois, prendre le maximum de précautions ne suffit pas à éviter ce fâcheux désagrément. La règle d'or lorsqu'un conducteur y est confronté : ne jamais paniquer ! Car garder son calme permet de réagir sans excès. La première réaction, irréversible, est souvent de freiner lorsque la voiture se met à glisser. C'est malheureusement le meilleur moyen de perdre définitivement la maîtrise de son véhicule (sauf si celui-ci est équipé de l'ABS) et de partir en tête-à-queue (la plupart des accidents d'aquaplaning sont d'ailleurs à imputer à un freinage d'urgence) ! La conduite à adopter ? Ralentir progressivement en relâchant doucement l'accélérateur, et surtout, garder la trajectoire. Car cette perte d'adhérence, certes fulgurante, n'est que temporaire, même si elle est particulièrement déstabilisante : sur une zone moins détrempée, la voiture retrouvera son adhérence. MÉLANGER LES PNEUS, À FAIRE OU À ÉVITER ? Par sécurité pour l'automobiliste et ses passagers, il est nécessaire d'avoir des pneus en bon état et respectant certaines normes. Même si la législation n'impose pas d'avoir 4 pneus identiques, il est par contre impératif d'être équipé de deux pneus identiques sur un même essieu. Selon article R59 du Code de la Route complété par l'arrêté du 24/10/94, le code de la route interdit la monte de pneus de structures différentes sur un même essieu, cela sous entend que les pneus doivent être de même marque, dimensions, structure, code de vitesse et indice de charge (selon le Journal Officiel de la CE n°1 129/105 du 14-05-1992). Le véhicule sera donc muni d'au moins deux fois deux pneus ayant les mêmes spécificités et la même marque. Il est formellement interdit, aux yeux de la loi, de mélanger les pneus d'un même essieu car chaque pneu possède des caractéristiques bien précises, la vitesse ou la charge qu'il supporte, sa capacité à rouler sur route sèche ou mouillée, sa tenue de route. Par conséquent, si ce principe de base n'est pas respecté, le comportement de ce véhicule peut-être altéré. Au mieux les pneus ne seront pas exploités à leur juste valeur, au pire le conducteur pourra perdre le contrôle de son véhicule. C'est aussi le risque, en cas d'accident, de ne pas être remboursé par son assureur. Voire de se retrouver avec les torts lors d'un accident, même si au préalable, vous n'étiez pas responsable. 1 - Pneu à changer, qu'est-il possible de faire ? Si un seul pneu nécessite d'être remplacé et si les autres sont encore en bon état, il est possible de ne changer que ce dernier. Les trois pneus restant devront cependant avoir un degré d'usure minime. Les deux pneus sur du même essieu devront être dans un état d'usure très proche. Dans ce cas, on choisira exactement le même modèle avec les mêmes caractéristiques (dimensions, indices) et la même marque. Si deux pneus ont besoin d'être changés, il est alors nécessaire de changer le train complet. Il faudra alors conserver les mêmes indices (vitesse et charge) mais il sera possible d'opter pour une autre marque ou un profil différent des deux pneus à changer, tout en respectant les recommandations du constructeur. Enfin, dans le cas où l'on change les quatre pneus, que ce soit pour passer en pneus hiver, par usure ou pas confort, la liberté de choix devient beaucoup plus grande. Il est alors en effet possible de changer à la fois de marque, de profil tout en respectant malgré tout les recommandations et homologations constructeur, et en gardant deux pneumatiques identiques par essieu. 2 - Quel essieu privilégier ? Si deux pneus seulement sont à changer, il sera préférable de privilégier le train arrière afin que le véhicule bénéficie d'une meilleure adhérence au sol, notamment dans les situations plus délicates, comme les routes mouillées. Lors de la conduite, en effet, même si le poids du véhicule est placé à l'avant et encore plus en période de freinage, ce sont par contre les roues arrière qui ont tendance à pousser au tête-à-queue qui se finit bien souvent dans le décor. Si le changement concernent les pneus avant, les pneus arrières légèrement usés, mais encore bons, devront donc être montés sur l'avant du véhicule, et le nouveau train de pneu sur l'essieu arrière. De plus les habitudes de conduite (ce sont les pneus avant qui freinent et tournent) resteront ainsi inchangées puisque les pneus arrières passés à l'avant sont déjà rodés. Alors que si vous mettez des pneus neufs à l'avant, il faudra être plus vigilants le temps de roder les pneus et d'éliminer la couche de paraffine. DISTANCE DE FREINAGE Distance parcourue entre le moment où l'on freine et celui où le véhicule s'arrête effectivement, la distance de freinage constitue un des éléments clefs de la sécurité routière. Plus elle est réduite, plus les risques d'accident et la gravité de l'impact diminuent. Comment peut-on agir efficacement sur cette distance d'arrêt et diminuer les risques d'accident ? 1 - Qu'est-ce qui détermine la distance de freinage ? Plusieurs facteurs jouent sur la distance d'arrêt du véhicule, le premier étant bien sûr sa vitesse. L'état de la route et du revêtement, ainsi que les conditions météorologiques jouent aussi énormément. La pluie et la neige en particulier diminuent l'adhérence du pneu au sol. Le phénomène d'aquaplaning entraîne une perte totale de contrôle de la voiture et rallonge considérablement la distance d'arrêt, même à faible vitesse. Le pneu, le système de freinage et la distance de réaction du conducteur sont également des facteurs clefs. 2 - Des freins toujours plus performants L'état des freins, plaquettes, disques, étriers, est bien sûr déterminant pour réduire la distance de freinage. Ils doivent être régulièrement vérifiés, réglés et remplacés si nécessaire. Certains dispositifs renforcent l'efficacité des freins, comme le système d'anti-blocage (ABS) ou les aides au freinage d'urgence. Si toutes ces innovations ne réduisent pas la distance de réaction ni la distance d'arrêt, elles permettent de garder le contrôle du véhicule et donc de réduire les risques d'impact. 3 - La clef du freinage : les pneumatiques ! Un bon système de freinage est indispensable mais doit absolument être complété par un train de pneumatiques adaptés et bien réglés. Le choix du pneu dépend du modèle de véhicule mais aussi des conditions météorologiques et de l'usage de la voiture. Ainsi, dans certaines régions, les pneumatiques d'hiver seront d'une grande utilité. En moyenne, à partir d'une température inférieure à 7° C, le pneu hiver améliore d'environ 20 % la distance de freinage. Ils réduisent aussi considérablement les risques d'aquaplaning. 4 - Le réglage des pneumatiques : une étape indispensable Le gonflage des pneumatiques joue énormément sur la sécurité. En effet, un pneu sous-gonflé se détériore plus vite et augmente la consommation d'essence mais il accroit surtout la distance d'arrêt et donc les risques d'accident. Le pneu se dégonfle naturellement petit à petit. Les pneumatiques doivent donc être régulièrement vérifiés et leur pression corrigée selon la température et les conditions d'utilisation - une voiture chargée ou le remorquage d'une caravane, par exemple. Enfin, un parallélisme correctement réglé assurera également une distance d'arrêt plus courte. 5 - Le conducteur et la distance de réaction Si la distance de freinage dépend de nombreux facteurs mécaniques, elle est également liée à la distance de réaction du conducteur. Rouler trop près du véhicule précédent augmente considérablement les risques d'accident puisque la distance de réaction disponible est limitée. C'est d'autant plus vrai à grande vitesse. La vitesse réduit d'ailleurs le champ visuel. Moins conscient de son environnement, le conducteur verra sa distance de réaction augmenter. De même, le téléphone au volant, la consommation d'alcool et de stupéfiants, la fatigue, impactent considérablement la distance d'arrêt car les réactions du conducteur sont nettement ralenties. Ainsi, une alcoolémie de 0,5 g/L augmente de moitié la distance de freinage à 90 km/ h ! Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  19. Réussissez l’achat de votre voiture d’occasion Suivez nos conseils pour acheter votre voiture d’occasion Acheter une voiture d'occasion comprend une part de risque qu'un acheteur à tout intérêt à éviter. Sans être un professionnel de l'automobile aguerri, vous pouvez limiter les risques encourus en étant avisé sur les points les plus importants qu'il convient de vérifier avant d'acheter votre prochaine voiture d'occasion. Les points à vérifier concernent : 1-l'historique de la voiture 2-l'aspect visuel du véhicule 3-les fonctionnalités de la voiture 4-l'entretien du véhicule 5-la conformité du véhicule lors du contrôle technique 6-le fonctionnement de la voiture 7-l'identification du propriétaire de la voiture 1-L'historique de la voiture : Le véhicule a-t-il été utilisé normalement ? Le véhicule présente-t-il des vices cachés ? Interrogez le vendeur sur l'historique de la voiture et sur ses précédents propriétaires s'il ne s'agit pas d'une 1ère main. Demandez au vendeur de vous présenter les éventuelles factures de réparations. - Si le véhicule a été accidenté ou si des réparations importantes ont été effectuées, cela diminue d'autant la valeur de la voiture. Si vous ne voulez pas prendre de risque, vous avez tout intérêt à trouver un autre véhicule. Même parfaitement bien réparée, une voiture accidentée est plus difficile à revendre. - Si le véhicule est un ancien véhicule auto école ou une ancienne voiture de location, elle a été plus sollicitée qu'un véhicule utilisé « normalement » par son unique propriétaire, et cela diminue d'autant la valeur de la voiture sur le marché de l'occasion. Après c'est une décision qui vous appartient et une affaire de prix. 2-L'aspect visuel du véhicule : La voiture est-elle visuellement en bon état ? Faites lentement le tour de la voiture en relevant méticuleusement les éventuels dysfonctionnements (pièces cassées ou usées). Soyez observateur. Regardez l'état de la carrosserie, la peinture, les pare-chocs, les rétroviseurs, les pneus, les feux, les clignotants, les jantes,… 3-Les fonctionnalités de la voiture : Le véhicule fonctionne-t-il normalement ? Vérifiez par vous-même le fonctionnement de la voiture tout en restant à l'arrêt. Ouvrez toutes les portes, et fermez-les. Ouvrez le coffre et fermez-le. Ouvrez le capot moteur et vérifiez l'absence de fuites d'huile. Soulevez les housses de sièges et regardez l'état des sièges. Soulevez le tapis de coffre et vérifiez l'état du plancher de coffre. Sortez la roue de secours de son emplacement et vérifiez son état. Regardez sous la voiture et vérifiez l'absence de fuites. Faites avancer et reculer les sièges avant. Faites basculer la banquette arrière. Rabattez les 2 rétroviseurs extérieurs. Faites fonctionner la radio. Mettez en route la ventilation, le chauffage, la climatisation. Descendez les vitres, remontez-les. Faites fonctionner les phares. Mettez les essuie-glaces en route. Appuyer sur le klaxon,……… 4-L'entretien du véhicule : Le véhicule a-t-il été entretenu selon le programme d'entretien du constructeur ? Demandez au vendeur le carnet d'entretien du véhicule, les factures d'entretien, et le rapport du contrôle technique si le véhicule à plus de 4 ans. - Si le véhicule est régulièrement entretenu par un garagiste selon le programme d'entretien du constructeur, tout va bien, même dans le cas ou s'agissant d'un véhicule de 2nde main certaines factures des travaux d'entretien réalisés par le premier propriétaire ne sont pas rassemblées. Regardez sur les factures d'entretien si des réparations complémentaires ont été effectuées lors des visites d'entretien. - Par contre, si le vendeur ne dispose pas du carnet d'entretien de la voiture et des factures d'entretien, ne perdez pas votre temps. Quelque soit les explications données, il est inutile d'insister. Vous avez tout intérêt à trouver un autre véhicule. Si l'entretien était réellement réalisé par un garagiste, votre vendeur disposerait des justificatifs d'entretien de sa voiture. 5-La conformité du véhicule lors du contrôle technique : Le véhicule a-t-il été déclaré conforme lors de son dernier contrôle technique ? Demandez le dernier rapport du contrôle technique et vérifiez la présence de la vignette du contrôle technique sur la carte grise et sur le pare brise. - Si le véhicule n'a pas été déclaré conforme lors du dernier contrôle technique, il est inutile d'insister. Vous avez tout intérêt à trouver un autre véhicule. 6-Le fonctionnement de la voiture : Le fonctionnement de la voiture sur la route est-il normal ? Observez la fumée d'échappement lors du démarrage. Faites d'abord conduire le vendeur de la voiture et profitez-en pour déceler des vibrations, bruits anormaux,…. Prenez le volant et assurez-vous de la tenue de route de la voiture, de l'accélération, de son freinage. Testez l'embrayage et le passage de toutes les vitesses et de la marche arrière. Faites une manœuvre de stationnement en braquant à fond le volant pour vérifier le fonctionnement de la direction. 7-L'identification du propriétaire de la voiture : Le vendeur du véhicule est-il propriétaire du véhicule ? Demandez au vendeur la carte grise de la voiture, le certificat de non-gage, et la carte d'identité du vendeur. - Si les 3 documents présentés par le vendeur indiquent qu'il est effectivement propriétaire du véhicule et que les numéros de série de la voiture correspondent, tout va bien. - Par contre, si le numéro de série de la voiture indiqué sur la carte grise ne correspond pas à celui indiqué sur la plaque constructeur de la voiture, il est inutile d'insister. Vous avez tout intérêt à trouver un autre véhicule. - Si les documents indiquent que le vendeur n'est pas le propriétaire du véhicule, c'est avec le propriétaire qu'il faudra réaliser la vente. Il peut y avoir de bonnes raisons à cela, mais seul le propriétaire du véhicule peut la vendre ! - S'il manque un des 3 documents, il est inutile d'insister. Vous risquez de perdre votre temps. Ces documents sont indispensables à l'immatriculation de la voiture. Il n'y a malheureusement pas de recettes infaillibles en la matière. Même les concessionnaires automobiles reprennent parfois de mauvaises voitures d'occasions. Disons qu'en étant suffisamment vigilant et prudent, si vous rencontrez une « mauvaise voiture d'occasion »,vous renoncerez à l'acheter. Si t'as aimer l'article clic sur le Cœur a droite, Merci ====================>
  20. La boîte de vitesses nécessite des vidanges. Cette opération est moins fréquence que la vidange moteur mais elle est aussi importante. Voici tout ce qu'il faut savoir sur la vidange de boîte de vitesse. La boîte de vitesses est un élément mécanique composé de différents pignons, mis en action pour démultiplier le mouvement de rotation du moteur. Toutes ces pièces sont lubrifiées en permanence par une huile contenue dans le carter de boîte. Cette huile évite l'usure trop rapide des engrenages et limite leur échauffement. Vidange de boîte de vitesse : quelle différence avec la vidange de moteur ? Les vidanges de boîte de vitesses sont moins fréquentes que sur un moteur. Le moteur fonctionne à une température plus élevée, les mouvements sont plus rapides et les éléments mécaniques sont en contact avec des résidus de combustion. D'où une vidange régulière. Dans une boîte de vitesse, les contraintes physiques sont moins importantes. Attention, les boîtes automatiques et manuelles ne fonctionnent pas de la même manière. L'huile utilisée est propre à chacune et la fréquence de vidange n'est pas la même. Vidange de boîte automatique Avec une boîte automatique, la vidange est périodique. Sa périodicité varie suivant les modèles mais sachez que certains constructeurs la préconisent tous les 60 000 kilomètres. Ne faites pas l'économie de cet entretien car les conséquences peuvent être graves. Sans vidange, la boîte risque la casse ou un blocage et son remplacement serait coûteux. Vidange de boîte manuelle Une boîte de vitesses manuelle ne nécessite généralement pas de vidange. Les constructeurs garantissent parfois une lubrification suffisante pendant la durée de vie du véhicule, soit 250 000 kilomètres. Mais rien ne vous empêche de faire une vidange, vous gagnerez en agrément d'utilisation. Car au cours du temps, l'huile perd progressivement ses qualités et se charge de résidus métalliques issus de l'usage des engrenages. Cette vidange reste toutefois systématique lors d'une intervention sur la boite ou en cas de fuite. Elle peut être aussi réalisée lors du remplacement de cardans. Si t'as aimer l'article veuillez cliquer sur le Cœur a droite, Merci =========>
  21. Recommandations sur les bougies essence et diesel 1. Contrôle et changement des bougies essence 2. Contrôle et changement des bougies de préchauffage 1. Contrôle et changement des bougies essence : Les bougies doivent être contrôlées et remplacées suivant les préconisations du constructeur. Elles ont une durée de vie comprise entre 30 000 et 120 000 km. Une vérification est nécessaire tous les 40 000 km. Voici les différentes usures constatées rassemblées dans un tableau : Causes possiblesConstats Dépôt - Le bec d'isolant présente des dépôts bruns ou jaunâtres : Cause 1 : Mauvaise qualité du carburant et/ou de l'huile. Cause 2 : Mauvais état du moteur.Surchauffe - L'extrémité de l'isolant est glacé ou brillant et les dépôts accumulés sur l'extrémité de l'isolant ont été fondus. Parfois, ces dépôts recouvrent l'extrémité de l'isolant.Cause 1 : Plage thermique incorrecte.Cause 2 : Allumage trop avancé. Cause 3 : Indice d'octane de l'essence inapproprié.Cause 4 : Refroidissement insuffisant.Cause 5 : Mélange air/carburant trop pauvre.Cause 6 : Bougie mal serrée.Encrassement sec ou humide - La résistance d'isolement diminue si la partie allumage est encrassée soit par du carbone sec, soit par des dépôts huileux.Cause 1 : Mélange air/carburant trop riche.Cause 2 : Plage thermique incorrecte (trop froide).Cause 3 : Retard à l'allumage.Cause 4 : Ecartement incorrect entre électrodes.Cause 5 : Consommation d'huile.Electrode usée - Des électrodes usées et arrondies empêcheront les étincelles de se produire normalement. Un manque de puissance du moteur peut être constaté.Cause 1 : Périodicité de remplacement non respectée.2. Contrôle et changement des bougies de préchauffage : Les bougies de préchauffage ont pour rôle de préchauffer la chambre de combustion du moteur diesel. Suivant la conception de la bougie, la température et le temps de préchauffage peuvent aller de 25 secondes pour atteindre une température de 800°C, pour une bougie de type métallique, simple filament, standard, à 3 secondes pour atteindre une température de 900°C, pour une bougie de type céramique, QGS (Quick Glow System, système de préchauffage rapide). Nous vous conseillons de suivre les recommandations du constructeur afin de respecter les caractéristiques de votre moteur. Nous vous conseillons de changer vos bougies dès que vous constatez une durée plus importante lors du démarrage de votre voiture. Souvent on peut constater un allongement de la durée de préchauffage la première fois de la journée, par la suite vous ne rencontrez plus de difficultés parce que vos bougies restent à une certaine température. Nous préconisons de changer vos bougies. Voici les différentes usures constatées rassemblées dans le tableau ci-dessous : Causes possiblesConstats Crayon cassé ou fonduCause 1 : Injection incorrecte. (calage, débit). Cause 2 : Surchauffe.Cause 3 : Combustion anormale (huile).Crayon gonflé ou détérioré - Tension excessive :Cause 1 : Surchauffe anormale (calage, débit).Cause 2 : Bougie de préchauffage inadaptée (voltage).Cause 3 : Durée de préchauffage excessive (relais).Cause 4 : Aide au démarrage inadéquate (surtension). Si t'as aimer l'article clic sur le Cœur a droite, Merci ====================>
  22. Hakim.M

    Sujet Sans Fin ...

    vous me manquer tous ! bonne journée
  23. salut j'ai un ami qui a une accent crdi 2019 et il a un soucis et veux savoir si son soucis est generalisé pour d'autre accent. a 20 000 km il changer les plaquette et juste apres il a sentis des vibrations et a decouvert que les plaquette etaient de mauvaise qualité et on deformé le disque, donc a 25 000 il change le disque. a 40 000 km meme chose vibration et trouve le disque en mauvaise etat et change encore le disque et plaquette. et maintenant le freinage est faible et il a des vibrations
  24. Salam Je relance le topic vos consommations réelles avec photo SVP. prenez une photo de la consommation moyenne et non pas instantané de votre OBD et mettez la photo en précisant le model de la voiture, le moteur, le carburant. Merci Je commence : ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Clio 3 Moteur : 1.2 75ch Carburant : essence Consommation moyenne : 7.8l au 100 ps: je mettrais plus tard celle de la Fiesta et la Focus +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Ford Focus Carburant : essence Moteur : 1.6 125ch Consommation moyenne : 7.4 l au 100 +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ Ford Fiesta Carburant : essence Moteur : 1.25 82ch Consommation moyenne : 8.2 l au 100
  25. Attention ! Suivez toujours les recommandations du constructeur automobile au niveau du type d'huile. Vous pouvez vous aider à identifier le type d'huile avec l'aide de votre carnet d'entretien de votre voiture. Les informations indiquées ci-dessous n'ont pour but que d'expliquer les différents types de grade. Suivant la marque d'huile utilisée, les normes ACEA peuvent être différentes. Les principaux modèles de la marque Ford Modèles : Escort, Fiesta, Focus... Le grade de l'huile moteur 10W40 A3/B3 est préconisé par le constructeur pour les véhicules Ford commercialisés avant août 1998. Exceptions : les moteurs 1,6 litres turbo et 2 litres Cosworth. Modèles : Capri, Cougar, Escort, Fiesta, Focus, Fusion, Galaxy, Granada, GT, Ka, Maverick, Mondeo, Orion, Probe, Puma, Scorpio, Sierra, S-Max... Pour les véhicules Ford commercialisés après août 1998, (année modèle 19999), le constructeur préconise l'utilisation de lubrifiants économie de carburant répondant aux normes Ford M2C 913 A et M2C 913 B. Pour les moteurs diesel avec FAP, l'utilisation d'une huile 5W30 ACEA A5/B5/C1 type Pronex C1 5W30. Vous pouvez trouver l'huile qui correspond a votre voiture en utilisant le moteur de recherche sur ce site : ? http://www.quelle-huile-moteur-choisir.com/ ? ou https://www.mister-auto.com/huile-moteur_lg3224/
×