Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 11/23/22 in all areas

  1. 2 points
    sur le journal l'Expression d'aujourd'hui ils disent le 1 trimestre 2023 Mars au plus tard mais tu sais faut pas s'attendre à des miracles, en 2014 quand ils ont commencé le montage des symbol DZ / 2 mois avant les gens s'attendaient à un prix de 80 u maxi et.........la surprise a été de taille !
  2. 1 point
    sandero et symbol a 3 million de dinars un monde de fou fel marchè auto sandero rahi dire hata 450 u
  3. 1 point
    Les 905, 908 et 9x8 réunies à L'Aventure Peugeot La spectaculaire 9X8 s'exposera tout le mois de décembre au musée de l'Aventure Peugeot, à Sochaux, aux côtés de ses glorieuses aînées. Longue de 5 mètres, large de 2,08 m et haute de 1,18 m., pour un empattement de 3,04 m, la 9x8 reçoit un V6 2,6 litres Bi-turbo développant 500kW (680ch). Celui-ci est installé dans la partie arrière. On trouve à l'avant un moteur/générateur électrique de 200kW (272 ch), et le tout se place sous l’autorité d’une boîte de vitesses séquentielle à 7 rapports. Le musée de l’Aventure Peugeot, association de promotion de la marque au lion, recevra une visite du marque du 2 décembre au début du mois de janvier. La Peugeot 9X8 Hybrid Supercar, qui a débuté sa carrière cette année en championnat du monde d’endurance FIA WEC, s’y exposera en effet aux côté de deux de ses glorieuses aînées, les 905 et 908, qui sont en exposition permanente au musée. Rappelons que toutes deux se sont imposées aux mythiques 24 Heures du Mans, la première en 1992 et 1993, la seconde en 2009, et il faut espérer que ce sera de bon augure pour la petite nouvelle, qui courra sa première saison pleine – et s’alignera donc au Mans – en 2023. Pour les plus mordus d’entre nous, le musée propose aussi une soirée spéciale « Peugeot au Mans » le jeudi 1 décembre, en présence des pilotes Loïc Duval (qui courra en 9X8 l’an prochain), Eric Hélary (vainqueur au Mans 1993 en 905) et Stéphane Sarrazin, auxquels s’ajoutera Jean-Marc Finot, vice-Président de Stellantis Motorsport, qui prendront tour à tour la parole lors d’une conférence à 300 à l’heure.
  4. 1 point
    Peugeot 208 bat Dacia Sandero : la lionne triomphe en Europe La citadine française Peugeot 208 retrouve le titre de voiture la plus vendue en Europe en octobre. La petite lionne devance ainsi la Golf et Dacia Sandero, qui arrive troisième sur le podium. En octobre 2022, le classement publié par Jato Dynamics nous le fait savoir, la Peugeot 208 est à nouveau la voiture avec le plus d’immatriculations en Europe (27 pays), une performance, on rappelle, qui ne s’était pas produite depuis juillet. En effet, le mois dernier la 208 était immatriculée à 17 075 unités, marquant une croissance de 23 % par rapport à octobre 2021. La citadine polyvalente française a légèrement devancé la Volkswagen Golf (17 038 unités) qui a quasiment doublé ses ventes (+96 %). Troisième du classement européen se trouve un autre des protagonistes du marché continental ces derniers mois, la Dacia Sandero qui totalise 16 147 immatriculations (+18%). En quatrième position se trouve à nouveau la Fiat 500 avec 16 117 unités, soit une augmentation de 24 %. En outre, les Toyota Yaris et Yaris Cross figure dans le Top 10 de ce mois, respectivement cinquième et neuvième avec +141% et +165%. La deuxième citadine française bat en retrait ce mois, mais toujours à la septième place, on retrouve l’ancienne reine, en l’occurence la Renault Clio à -8 %. Par ailleurs, les voitures électriques et hybrides rechargeables, ont enregistré une croissance globale de 15 % en octobre 2022 par rapport au même mois en 2021 (+15 % pour l’électrique et +13 % pour les hybrides rechargeables). En tête du classement des voitures électriques les plus vendues en octobre se trouve la Volkswagen ID.4 , suivie de l ‘ID.3 et de la Fiat 500 électrique. Peugeot 208 détrône Tesla en Europe En avril dernier, Selon une analyse de Jato Dynamics, la première place de ce top était occupée par la Peugeot 208, avec 15 615 unités, en baisse de 15 % par rapport à avril 2021. Le modèle français était suivi sur le podium par le Volkswagen T-Roc, avec 13 998 voitures (-19 %). Rappelons qu’en mars 2022, la Tesla Model 3 a été classée comme la voiture neuve la plus vendue en Europe en mars 2022, avec 23 013, soit 3 % de moins qu’en 2021. Ainsi, Dans le même temps, Tesla a été classée parmi les 10 marques les plus vendues dans neuf pays européens.
  5. 1 point
    Pas d'hybridation pour les Alfa Romeo Giulia et Stelvio Comme nous l’a expliqué le patron d’Alfa Romeo Jean-Philippe Imparato, la marque n’investira pas dans l’électrification de ses deux modèles familiaux avant leur disparition. Comme le Stelvio, la Giulia restylée n'aura pas droit à l'électrification Alfa Romeo vient de lancer sur le marché son Tonale Q4, version hybride rechargeable du nouveau crossover compact italien. Le constructeur place même de gros espoirs dans cette nouvelle version qui va lui permettre de toucher une clientèle plus large et même les flottes d’entreprises grâce à son grammage CO2 sous les 30 g/km, permettant en France (et dans d’autres marchés) d’éviter les taxes sur les sociétés. Les versions restylées de la familiale Giulia et du SUV Stelvio, dévoilées quelques semaines plus tôt, font pourtant l’impasse sur l’électrification et se contentent de classiques motorisations thermiques. Comme le dit Daniel Guzzafame à nos confrères de Car Expert et comme nous l’a expliqué le patron français de la marque Jean-Philippe Imparato lors de notre interview de la semaine dernière, la marque a tout simplement préféré investir dans d’autres projets que celui de l’électrification de ses Giulia et Stelvio. Il a été jugé trop coûteux de mettre au point un groupe motopropulseur hybride rechargeable avant la fin de carrière des deux modèles, et trop peu efficace de développer des variantes hybrides légères à 48 volts. Les remplaçants seront 100% électriques Au lieu de ça donc, Alfa Romeo va plutôt investir dans le développement de remplaçants 100% électriques pour ces deux modèles. Ces remplaçants n’arriveront qu’après 2025 et reposeront sur la plateforme STLA. D’ici là, la Giulia et le Stelvio devront faire avec leurs moteurs thermiques classiques, ce qui les handicapera inévitablement en Europe où il devient de plus en plus difficile de vendre ce genre de modèle.
  6. 1 point
    La Peugeot 408 et le Renault Austral qualifiés pour les finales de la "voiture de l'année 2023" Qui succédera au Kia EV6 dans l’élection de la voiture de l’année 2023 ? Les Peugeot 408 et Renault Austral sont qualifiés pour la finale, mais ils devront affronter cinq nouveautés électriques. Le Renault Austral fait partie des 7 finalistes du concours de la "voiture de l'année 2023" Pour la première fois de toute l’histoire de l’élection « Car of The Year » désignant chaque année la meilleure nouveauté européenne depuis 1964, c’est un modèle coréen qui a remporté ce titre honorifique l’année dernière. Le Kia EV6 100% électrique avait en effet réussi à devancer la Renault Mégane E-Tech et le Hyundai Ioniq5, deux autres modèles à zéro émissions. Le titre de la voiture de l’année 2023 reviendra-t-il à nouveau à un véhicule électrique pour la seconde année consécutive ? Le Jeep Avenger est-il bien placé pour devenir la voiture de l'année 2023 ? C’est probable puisque la liste des sept finalistes de l’élection 2023 comporte cinq modèles ne carburant pas aux énergies fossiles : le Jeep Avenger (uniquement électrique en France pour l'instant), le Kia Niro (proposant certes des versions hybrides en plus de l'électrique), le Nissan Ariya, le Volkswagen ID.Buzz et les jumeaux Toyota bZ4x et Subaru Solterra (réunis dans une seule entrée). On trouvera tout de même deux modèles équipés de motorisations thermiques, le nouveau Renault Austral et la Peugeot 408. Avantage pour le Jeep Avenger ? Alors, qui est le mieux placé pour l’emporter cette année ? Personnellement, je mettrai volontiers une petite pièce sur le Jeep Avenger : sa qualité de finition nous a un peu déçus lors du dernier mondial de l’automobile et il ne révolutionne en rien le genre avec son groupe motopropulseur identique à celui de la DS 3 restylée ou de la Peugeot E-308. Mais avec son prix de lancement sous les 40 000€ et sa philosophie en totale rupture par rapport aux précédents modèles de la marque, il risque bien de séduire le jury. Et vous, vos pronostics ?
  7. 1 point
    Salam, C'est la même chose avec la Sandero ( augmentation des prix !!!) :
  8. 1 point
    Exactement , c'est la même chose avec la Symbol MIB ! même chose aussi avec la Sandero MIB en 2016 cédée au prix de 148 u ( 1.6 ess 80 ch ) et 163 u si ma mémoire est bonne pour la version 1.5 dCi 85 ch !!! Idem pour les autres marques MIB (made in bladi ) comme Vw , Seat , Kia , Hyundai ......les gens s’attendaient a un prix ( qui arrange le pouvoirs d'achat des algériens ) genre : Hyundai i10 pour 100 u , Ibiza 140 .....mais la réalité a été trop choquante ( Ibiza a partir de 219 u , Hyundai i10 168 u , Picanto Gt-Line 199 u , Clio 4 Gt-Line 257 u .....etc ) . @kiki le lion
  9. 1 point
    c est pour la France, aucune idée, et d ailleurs tu veux voyager ou avec ? @Bernard48
  10. 1 point
    Salam, Fiat Panda c'est une petite citadine pour 180 u Personnellement je n'ai pas trop d'info pour répondre, on verra incha'Allah d'ici le début de l’année ce qu il y aura comme nouvelle ! Ps : la plupart parlent qu il faut attendre jusqu’à la fin de l’année 2023 ....?
  11. 1 point
    sublime cette 205 gti
  12. 1 point
    Peugeot 205 Tolman Edition : combien vaut cette GTI de 200 ch ? La Peugeot 205 GTI est largement considérée comme l’une des plus grandes bolide jamais produites. Le spécialiste britannique Tolman Engineering vient de dévoiler sa première réimagination de la citadine emblématique. Simplement connue sous le nom de Tolman Edition, cette version ultime de la Peugeot 205 GTI prend vie dans l’atelier Warwickshire de l’entreprise anglaise. La 205 ressuscitée arrive comme une coque en métal nu qui reçoit une protection contre la corrosion et un revêtement en céramique avant que Toman ne se mette au travail pour améliorer tous les autres aspects de la voiture. L’une des améliorations les plus importantes est l’installation d’un moteur de 1,9 litre fortement modifié. Le moteur 16V reçoit un bloc en aluminium et de nouveaux arbres à cames, ce qui signifie que le moteur à quatre cylindres développe plus de 200 ch. Tolman a également équipé un ECU Motec d’un accélérateur fly-by-wire et d’un échappement en acier inoxydable, ainsi qu’un différentiel Quaife ATB pour une tenue de route optimale. Tolman Engineering a également travaillé sa magie sur la transmission de la 205 GTI, en l’améliorant la boite à vitesse. L’équipe de préparateur s’est ensuite tournée vers le châssis de la Peugeot, réajustant les amortisseurs Bilstein, installant des bras inférieurs réglables, une nouvelle barre anti-roulis arrière, une direction assistée améliorée et un ensemble de gros freins en option avec étriers AP Racing et acier inoxydable. Dans l’habitacle de la Peugeot 205 Tolman Edition on trouve un écran de tableau de bord LCD Motec en option, des sièges entièrement regarnis, de nouveaux tapis, un volant en Alcantara, un système audio Blaupunkt avec Bluetooth. Le propriétaire de ce premier exemplaire l’a également fait équiper d’un système de sécurité comprenant un verrouillage centralisé à distance, une alarme intégrée, un antidémarrage, un système de suivi et un contrôle par smartphone. Cette Peugeot 205 GTI transformée par Tolman Engineering commence à 55 000 £ (environ 64 000 euros).
  13. 1 point
  14. 1 point
    Le hic, elle totalise que 17.000 km cette Picanto !
  15. 1 point
    j'ai eu ce problème sur ma symbol / j'ai changé disque -Plateau et butée ...tout est redevenu normal
  16. 1 point
    Présentation - Abarth e-500 : le scorpion met les watts Avec son moteur tuné emprunté à la Fiat 500 e et une batterie de même provenance, la petite Abarth revient en version zéro émission et sur un air de guitare électrique. Le petit scorpion a en effet remplacé le bruit caractéristique de ses petites bombinettes thermiques par celui, plus incongru, de l’instrument phare du rock’n’roll. Heureusement, son propriétaire peut choisir un bruit de thermique, même s’il est synthétique. Abarth entre à son tour dans l'ère électrique. Elle était seule au monde. Aucune autre microcitadine ne pouvait se targuer de sportivité, puisque, comparée à elle, la Mini prend une allure d’autobus. Mais l’Abarth 500 thermique est condamnée au champ d’honneur du malus et des nouvelles normes. Alors elle a décidé de s’électrifier mais en partant, comme avant, d’une base de Fiat 500, la version "e" en l'occurrence. Pour autant, Abarth ne renonce pas totalement au thermique, du moins pour le moment. Puisqu'il continue à vendre ses 500 à pétrole, même en n''est prévu pour les remplacer et que d'autres nouveautés, toujours dérivées de Fiat sont annoncées d'ici 2026. Une 500 e esthétiquement semblable, mais mécaniquement améliorée Mais pour qu’une turinoise soit digne de porter le logo du Scorpion (qui a lui aussi évolué) elle doit ajouter trois ingrédients à l’original : une nouvelle esthétique, un moteur amélioré et un châssis renforcé. Pour ce dernier, les ingénieurs Abarth ont déshabillé celui de la 500 et en ont durci les suspensions. Selon le communiqué officiel d’Abarth, le résultat devrait permettre au conducteur d’adopter une conduite « trépidante ». Lorsque l’on se souvient du confort de l’Abarth thermique, on peut estimer que le terme n’est pas trop fort. Les différences esthétiques entre la Fiat 500 e ... .. Et l'Abarth 500 e ne sont pas notoires. Sous le capot, tout n’est pas nouveau non plus. L’Abarth hérite de la grosse batterie de 42 kWh (37,8 utiles) de la 500 e, la petite, de 24 kWh n’est, quant à elle, pas reprise. En revanche, le moteur électrique est gonflé, passant à 155 ch alors la que la version de base se contente de 118 ch. Résultat de l’opération : un 0/100 km/h obtenu en 7 secondes, ce qui n’est pas stupéfiant, mais, promet Fiat, les accélérations intermédiaires sont meilleures que sur l’Abarth thermique, ce qui, avec un couple de 235 Nm, inférieur à celui de l’Abarth 695 thermique, paraît étonnant, puisqu’il disposait de 250 Nm. Le nouveau logo Abarth s'est lui aussi mis à l'électrique. Si les modifications entre la Fiat 500 e sont sensibles côté mécanique, elles le sont moins côté esthétique lorsque l’on observe les deux autos. L’élargissement des voies de 24 mm et l'allongement de l'empattement de 60 mm par rapport à l'Abarth thermique est similaire aux cotes de la 500 e ne sont pas visibles, pas plus que le changement des boucliers avant et arrière ne sont spectaculaires. Évidemment, les jantes sont différentes et exclusives, comme le logo qui orne la calandre fermée. À l’intérieur, il faudra en passer par la série de lancement Scorpionissima pour s’installer dans les jolis baquets recouverts d’Alcantara, mais le toit en verre teinté est quant à lui de série. Un intérieur sombre et sportif, peu éloigné de celui de sa cousine Fiat. C’est installé dans ces sièges que l’on pourra retrouver un son Abarth, évidemment synthétique, et qui se commande depuis la planche de bord. Si l’on ne souhaite pas tomber dans la nostalgie un peu factice, et qu’Abarth appelle « expérience sonore immersive » on peut se contenter, et ce dès l’ouverture des portes et jusqu’à 20 km, d’un bruit de guitare électrique, dont le solo devrait faire sourire les passants que l’on croisera en ville. Un air de guitare ou de moteur thermique Reste que cette première Abarth électrique devrait procurer quelques jolies sensations, ne serait-ce qu’en raison de son poids, plutôt contenu pour une électrique. Il ne dépasse pas 1 335 kg, soit 45 kg de plus que la Fiat 500. Des sensations que l’on retrouvera surtout en conduisant en mode « Scorpion street » qui livre toute la puissance de l’auto, alors que la position « Turismo » n’en délivre que 135 ch. Côté autonomie, si les chiffres ne sont pas encore connus, elle devrait logiquement être inférieure à celle de la Fiat 500 e qui n’est que de 350 km, avec un moteur moins puissant. Une finition Scorpionissima disponible à la commande. Pour les scorpiofans, les premières commandes sont ouvertes dès aujourd’hui, au prix (hors bonus) de 43 000 euros, et 46 000 € pour le cabriolet qui lui aussi bascule dans l’électricité avec les mêmes spécifications, il faudra attendre le mois de février prochain pour être livré de la première bombinette italienne à watts.
  17. 1 point
  18. 1 point
    FIAT annonce l’arrivée de la nouvelle 500e en Amérique du Nord Au Salon de l’auto de Los Angeles, Olivier François, président-directeur général de FIAT et directeur du marketing mondial de Stellantis, a fait l’annonce officielle de l’intention de l’entreprise d’offrir le nouveau véhicule entièrement électrique FIAT 500e en Amérique du Nord. Fer de lance de la stratégie d’électrification de la marque, la nouvelle 500e arrivera sur le marché canadien au début de 2024, marquant une nouvelle étape nord-américaine du périple mondial de FIAT à l’extérieur de l’Europe. « Depuis 1899, FIAT a joué un rôle important dans le développement de la mobilité, non seulement en livrant des véhicules au plus grand nombre, mais également en poursuivant une mission sociale et en cherchant toujours la nouveauté », a déclaré Olivier François, président-directeur général de FIAT et directeur du marketing mondial de Stellantis. « Aujourd’hui, plus que jamais, nous sommes confrontés à une révolution mondiale qui fait en sorte que les clients recherchent plus qu’une simple voiture et nous avons l’intention de mettre tout en œuvre pour répondre à leurs besoins en constante évolution. La nouvelle 500e est plus qu’une voiture, c’est un projet social pour satisfaire l’appétit des Nord-Américains pour un virage vers une mobilité durable. Il nous paraît essentiel de faire découvrir les véhicules électriques aux Nord-Américains en leur présentant notre véhicule emblématique, la Fiat 500. En tant qu’entreprise, nous devons agir en pionnier et ouvrir de nouvelles voies, c’est pourquoi ce sera un privilège de voir notre nouvelle 500 être au premier plan de ce changement. Sur le plan humain : c’est un engagement à accompagner les clients vers la mobilité de l’avenir… encore une fois. » Aujourd’hui, l’industrie automobile fait face à un grand bouleversement : la transition vers la mobilité durable. FIAT est la marque la mieux placée au pays pour jouer un rôle important dans cette révolution, et l’emblématique Fiat 500e est le véhicule tout désigné pour introduire de nombreuses familles nord-américaines aux véhicules électriques. La nouvelle 500e est irrésistible : géniale, petite et italienne. Elle est l’accessoire de mode par excellence. Si c’est ce que vous cherchez, vous devez passer à l’électrique, car c’est la seule façon qu’il sera offert en Amérique du Nord. L’évolution vers une plus grande proportion de véhicules électriques n’est pas seulement une affaire de technologie. Il faut réinventer l’expérience client en tenant compte des besoins des gens, autant que de ceux de la planète. Lors de la conférence de presse, Olivier François a présenté les objectifs de FIAT en Amérique du Nord et a annoncé que le dévoilement officiel de la 500e nord-américaine aura lieu l’année prochaine au Salon de l’auto de Los Angeles 2023. Elle sera disponible au premier trimestre de 2024. Sur la scène pour la conférence de presse, se trouvaient trois versions exclusives du modèle 500e, conçues par Armani, Kartell et Bvlgari, qui reflètent le savoir-faire, la créativité et la sophistication à l’italienne. Symboles de la fabrication italienne dans le monde entier, et conformément à la vision du développement durable, ces trois concepts uniques incarnent les trois visages de la nouvelle FIAT 500e : design durable, mode durable et luxe durable 500 Giorgio Armani Giorgio Armani, le roi incontesté de l’élégance italienne, est seul capable d’interpréter le style de cette façon. Son atelier de haute couture a présenté son interprétation de la 500 électrique, la 500 Armani, dans l’esprit du sur-mesure intemporel et de la durabilité. À l’aide de la technologie laser, Armani a voulu façonner le revêtement métallique de la carrosserie de la voiture (et le graver) en lui appliquant un motif en microchevrons exclusif qui le rapproche au maximum de la texture d’un tissu et qui crée un effet bicolore sans ajout de peinture polluante. Le résultat se voit rehausser par une couleur gris/vert « effet soie » Armani. De plus, la peinture opaque utilisée sur l’extérieur du véhicule est un produit innovant et durable : une couche de finition transparente activée par la lumière UV qui réduit les polluants atmosphériques et les bactéries. Le logo « GA » est une caractéristique importante du design des roues et personnalise le tissu du toit souple, tandis que les vitres de couleur ambre amplifient l’harmonie et la sophistication du véhicule. Les nuances neutres et élégantes sont aussi présentes dans l’habitacle : les sièges sont recouverts de cuir naturel pleine fleur certifié, fourni par Poltrona Frau, dans une couleur « gris-beige » avec des bandes de laine à microchevrons agrémentées de détails dignes des meilleurs maroquiniers. Le naturel et l’authenticité des matériaux sont également mis en valeur par une garniture de tableau de bord sinueuse et sculpturale, recouverte de bois reconstitué à pores ouverts et ornée de fines couches d’incrustation en aluminium. La pièce s’inspire de l’élégance et de la contemporanéité de la gamme Armani/Casa. 500 Kartell La créativité et l’innovation ont inspiré le modèle unique 500e Kartell, créé par la marque emblématique du design industriel italien qui ne cesse d’expérimenter et de rechercher de nouveaux langages esthétiques et fonctionnels pour les produits en plastique. Ces dernières années, Kartell s’est également impliqué dans le développement de plastiques de plus en plus durables. La 500e Kartell propose un mariage idéal de matériaux qui donne vie à un véritable objet de design contemporain. L’extérieur présente un concept de « couleur monobloc » où différents types de matériaux (métal, verre, caoutchouc, plastique et tissu) sont présentés dans la même couleur : le bleu Kartell, dérivé du bleu Yves Klein, une couleur emblématique universellement reconnue de la marque. Les surfaces de la carrosserie arborent un bleu Kartell à effet miroir, qui est obtenu à l’aide d’une peinture chromée écologique. Les deux logos de la marque se détachent de la carrosserie grâce à un traitement au polycarbonate sablé, qui donne une impression de consistance et de profondeur. Les éléments les plus emblématiques de l’extérieur, outre l’effet de couleur, sont les composants en polycarbonate recyclé provenant de phares projecteurs paraboliques en fin de vie, utilisés dans la calandre, les roues et les couvre-rétroviseur. Ces objets proposent un design unique inspiré du motif de la lampe Kabuki de Kartell, créé et développé par le designer Ferruccio Laviani et servant de motif pour définir l’identité de la nouvelle voiture. Les détails exclusifs rappellent la texture de la lampe et sont des éléments caractéristiques de la voiture. Le motif Kabuki est le protagoniste de ce scénario. Il se retrouve sur le couvercle en polycarbonate de la garniture de tableau de bord et il est appliqué en transparence sur les sièges. Le contraste entre le bleu Kartell de l’extérieur et la luminosité de l’habitacle est saisissant. Celui-ci offre un environnement clair et lumineux, qui allie des teintes chaudes et froides. Les tissus plastiques tactiles utilisés dans l’habitacle sont faits de polypropylène 100 % recyclé, tout comme les chaises de la dernière collection Kartell. Les tissus en polyester recyclé ont une allure naturelle et douillette. B.500 « MAI TROPPO » Le modèle unique B.500 « MAI TROPPO » de Bvlgari rend hommage au savoir-faire et à la beauté. La FIAT 500 a toujours trouvé sa place au sein du concept de La Dolce Vita, une tradition italienne née de l’amour de la beauté et de l’art. Le nouvel interprète de ces valeurs est Bvlgari, une marque qui siège au sommet de l’excellence italienne et qui n’a jamais cessé d’innover au fil des années en réécrivant les règles de la joaillerie mondiale et en lançant de nouvelles tendances devenues incontournables dans le design contemporain. La nouvelle FIAT 500e est un véritable joyau. Son habitacle bénéficie des meilleurs matériaux, de la plus grande attention aux détails et de finitions uniques qui rappellent les combinaisons vives et incomparables de couleurs et de motifs qui célèbrent les origines romaines de Bvlgari. Elle ne pouvait donc prendre aucun autre nom que « MAI TROPPO » (jamais trop). Le modèle exclusif propose une peinture nacrée couleur safran, une teinte emblématique de Bvlgari inspirée des bigarrures chromatiques des couchers de soleil romains. Cet effet est renforcé par une nuance incorporée à même la peinture en utilisant une technique manuelle. La peinture « safran » souligne l’identité de la voiture à l’image d’un « joyau », tout comme l’inclusion de poudre d’or récupérée des chutes de production de bijoux. Le résultat : une voiture respectueuse de l’environnement, qui resplendit dans sa propre lumière. En plus de la peinture dorée, la B.500 propose des bas de caisse et des moulures avant traités avec une technique de glaçage et des roues spécialement conçues en forme d’étoile, l’emblème historique de Bvlgari. Les roues se distinguent également par une laque noire avec des garnitures dorées et un emblème latéral en forme de « joyau » en or poli, avec un logo B.500 serti de diamants. La philosophie de la réutilisation est aussi appliquée dans l’habitacle, avec un tableau de bord dont l’élégance est assurée par ses revêtements de foulards en soie Bvlgari rétro. Les sièges sont en cuir bleu sarcelle avec motif « Diva » brodé, garnitures dorées et empiècements de foulard. Le véritable joyau de cet habitacle se retrouve dans les trois pierres semi-précieuses, améthyste, topaze et citrine, serties dans une broche amovible, réalisée par les maîtres orfèvres de Bvlgari et placée au centre du volant. AT
  19. 1 point
    Au fait , les moteurs diesel sont devenue plus propre et moins polluant surtout avec les système de FAP , AdBleu....etc , du coup les èmmisions de Co2 sont très très bas !! En Europe le diesel il est en fil de disparition , la plupart favorisent les moteurs essence que ce soit : hybride , électrique .....j'en passe ! peut-être a cause de ça l’état interdire les diesels ( genre de suivre la tendance mondial en quelque sorte )
  20. 1 point
    bonne initiative mais il faut voir si les données seront MAJ en temps réel ou si comme d'habitude une fois arrivé en station les ils vont vous " ya khoia mataba3sh telephone w l'internet aw kulesh ghalat meshu sah" et en gros ça ne servira à rien si pas de gros suivi derrière connaissant le niveau d'engagement des employés en général je n'ai pas trop d'illusion
  21. 1 point
    Salam, Opel Astra ( série H entre 2004 jusqu’au 2008 je pense ) est une bonne voiture et surtout aussi confortable ( une allemande quoi ) , MAIS a mon avis l’Algérie n'est pas son pays malheureusement c'est pour ça que cette marque est un peut boudé par les algériens !!! Concernant la fiabilité du moteur 1.7 CDTI je ne saurais dire , ce que je sais que c'est un moteur d'origine ISUZU . Il faut savoir aussi que la pièce de rechange et un peu cher ! Pour le reste Allho Aalem. @redbady26
  22. 1 point
    Les Nissan Ariya, X-Trail, Qashqai e-POWER et Juke Hybrid obtiennent cinq étoiles aux tests Euro NCAP Dans sa dernière série d’évaluations de la sécurité des véhicules, Euro NCAP a attribué 5 étoiles aux deux nouveaux modèles de la gamme électrifiée de Nissan, l’Ariya 100 % électrique et le X-Trail équipé de la motorisation e-POWER. Par ailleurs, les cinq étoiles déjà attribuées au Juke et au Qashqai ont été étendues respectivement aux nouvelles versions Hybrid et e-POWER de ces modèles. L’ensemble de la gamme Nissan de voitures électriques et de crossovers électrifiés bénéficie donc désormais d’une note de cinq étoiles Euro NCAP. Protection des passagers adultes Dans ce domaine, les deux modèles Nissan ont obtenu des scores élevés : 86 % pour l’Ariya et 88 % pour le X-Trail. Bien que les deux véhicules soient construits sur des plates-formes différentes, ils partagent la même philosophie. En effet, ils sont fabriqués avec de l’acier à ultra-haute résistance implanté dans des zones clés pour améliorer la rigidité tout en absorbant et réduisant la force d’un impact avant qu’elle n’atteigne la cellule de sécurité des passagers. Sur les deux véhicules, l’ajout d’un airbag central pour éviter que les têtes du conducteur et du passager avant se heurtent en cas de choc latéral contribue aux excellents scores d’impact latéral de 14,9 pour l’Ariya et de 16 pour le nouveau X-Trail. Protection des passagers enfants Dans ce domaine, les deux véhicules ont obtenu des scores presque identiques : 89 % pour l’Ariya et 90 % pour le nouveau X-Trail. Dans l’évaluation du crash-test pour les passagers enfants de 6 et 10 ans, le X-Trail a obtenu 23,3 points sur 24 possibles, reflétant une protection exceptionnelle. L’Ariya a également obtenu un score de très haut niveau, avec 22,9 sur 24. Les deux véhicules ont également obtenu le maximum de 12 points attribué pour la facilité d’installation de systèmes de retenue pour enfants. Protection des usagers vulnérables de la route Ces tests évaluent la capacité du véhicule à identifier les piétons et les autres usagers de la route vulnérables et à alerter de leur présence le conducteur. Dans ce domaine, le nouveau X-Trail a obtenu un score global de 70 % et l’Ariya a atteint 74 %. Les deux véhicules sont équipés de plusieurs aides actives à la sécurité, dont le freinage d’urgence intelligent (Intelligent Emergency Braking) qui avertit le conducteur et freine si la voiture anticipe un impact avec un véhicule, un piéton ou un cycliste. De même, le système de détection d’objets en mouvement (Moving Object Detection) avertit le conducteur de la présence d’un objet potentiellement non vu à proximité du véhicule. Aides à la sécurité Euro NCAP attribue des points aux technologies qui aident les conducteurs à éviter les collisions. Grâce aux technologies Nissan Intelligent Mobility, le nouveau X-Trail et l’Ariya ont obtenu des scores exceptionnellement élevés dans ce domaine avec respectivement 95 % et 93 %. Les deux modèles bénéficient d’un ensemble complet de technologies intelligentes, notamment le freinage d’urgence autonome (Autonomous Emergency Braking) qui identifie le moment où la voiture qui précède freine et, dès lors, commence à freiner le véhicule. Les deux modèles sont également dotés d’un détecteur actif d’angle mort (Intelligent Blind Spot Intervention) qui, lorsque le conducteur quitte sa voie sans avoir vu un autre véhicule roulant dans une voie voisine, le ramène sur sa trajectoire loin du danger. Les scores excellents et identiques du nouveau X-Trail et de l’Ariya dans le domaine des aides à la conduite reflètent la stratégie de Nissan de rendre les meilleures technologies de sécurité aussi largement disponible que possible sur l’ensemble de ses modèles. Et la similitude des autres notes des deux modèles testés attestent également de cette volonté. Les performances remarquables du nouveau X-Trail et de l’Ariya dans les tests Euro NCAP font écho aux notes similaires obtenues par le Qashqai dans ces mêmes épreuves l’année dernière. Le Qashqai et le X-Trail sont tous deux construits sur la plateforme CMF-C de l’Alliance. Suite à l’introduction de la version Hybrid dans la gamme Juke et à l’ajout de la motorisation e-POWER sur le Qashqai, Euro NCAP a confirmé que ces versions offrent le même niveau de sécurité que celles à moteur traditionnel. David Moss, Senior Vice President, Regional Research & Development, Nissan AMIEO, a déclaré : « Les performances exceptionnelles du nouveau X-Trail et de l’Ariya, qui sont des véhicules très différents, construits sur des plateformes différentes, démontrent la validité de la stratégie globale de Nissan pour le développement de ses modèles. La conception de tous nos véhicules commence par une ingénierie de carrosserie remarquable, grâce à l’utilisation de matériaux et de techniques de fabrication de pointe pour assurer une excellente intégrité structurelle. Ceci est complété par un ensemble de technologies sophistiquées qui agissent comme une seconde paire d’yeux pour le conducteur, l’aidant à identifier les dangers potentiels et à éviter un accident. Le programme complet de tests et d’évaluation d’Euro NCAP permet vraiment aux consommateurs de comprendre notre engagement pour la sécurité et à quel point nous prenons au sérieux le bien-être de nos clients. » Euro NCAP teste des voitures de manière indépendante depuis 1997, évaluant la plupart des nouveaux modèles commercialisés sur des critères en constante évolution. En plus de tester la résistance physique réelle des voitures lors de diverses collisions simulées, l’organisation teste et note également les technologies de prévention des accidents. L’évaluation complète du nouveau Nissan X-Trail par Euro NCAP est disponible ici et celle du Nissan Ariya ici. Et vous trouverez des liens pour le contenu vidéo correspondant d’Euro NCAP : Ariya et X-Trail.
  23. 1 point
    @Aventador vient de doubler @Suitou 😒 dans le classement des Top Membres, mais il lui reste encore leur adversaire le plus coriace 💪
  24. 1 point
    La nouvelle Toyota Prius (2023) n'a rien de moche La nouvelle Toyota Prius de cinquième génération affiche un style beaucoup moins clivant que celui des précédentes générations. Elle abandonne la motorisation hybride simple et n'existera chez nous qu'en version rechargeable. Voici donc la Prius de cinquième génération Comme prévu, la Toyota Prius fait peau neuve à l'occasion du salon de Los Angeles. La cinquième génération de la compacte hybride du constructeur japonaise affiche des dimensions en légère baisse, avec une longueur de 4,51 mètres au lieu de 4,57 mètres pour l'ancienne génération. Elle conserve bien sa silhouette caractéristique mais la grande nouveauté, c'est que son style s'adoucit nettement : alors que la précédente Prius de quatrième génération arborait un design vraiment clivant, cette toute nouvelle mouture devient plus consensuelle mais n'a rien de désagréable à regarder. Fini le style très clivant de l'ancienne Prius A l'intérieur, l'auto n'évite évidemment pas le passage au tout numérique avec un écran pour le combiné d'instrumentation de 7 pouces et un second écran tactile sur la console centrale, d'une taille de 12,3 pouces. Il restera possible d'opter pour un toit équipé de panneaux solaires, qui pourrait générer de l'électricité pour plus de 1000 km par an d'après Toyota. Bienvenue à bord de la nouvelle Prius Basée sur la seconde génération de la plateforme TNGA, la Prius de cinquième génération proposera plusieurs types de mécaniques : une motorisation hybride simple comme toutes les précédentes générations, mais également une variante hybride rechargeable et même un groupe motopropulseur fonctionnant au dihydrogène. En Europe en revanche, il faudra se contenter de la version hybride rechargeable. Cette dernière utilisera un bloc thermique de 2,0 litres essence de 148 chevaux combiné à un moteur électrique de 160 chevaux. L'ensemble produit 223 chevaux et s'équipe de batteries d'une capacité de 13,6 kWh. De quoi permettre en théorie des performances sérieuses mais aussi une autonomie de 80 km en mode électrique. Un gros bond en avant par rapport à l'ancienne Prius rechargeable, qui se contentait de 122 chevaux et d'une batterie de 8,8 kWh... Sans doute plus de 40 000€ Reste à connaître le prix de cette nouvelle Prius. Compte tenu de la motorisation embarquée, l'addition dépassera probablement les 40 000€. L'ancien modèle restait lui sous les 35 000€ et la version hybride rechargeable démarrait aux environs des 37 000€. Sur notre marché en tout cas, c'est donc la fin de la Prius à motorisation hybride classique. Cette dernière restera disponible avec un groupe motopropulseur non rechargeable dans d'autres marchés, utilisant un moteur thermique de 1,8 ou 2,0 litres et une puissance maximale pouvant aller jusqu'à 196 chevaux.
  25. 1 point
    Salam La captiva a fouir !!! je vote Kia Carens mais cette dernière est basse aussi Bonne chance
×