Quadrifoglio

Le Nigéria, futur géant mondial de l’automobile ?

4 messages dans ce sujet

Le Nigéria, futur géant mondial de l’automobile ?

 
09:27  vendredi 29 juillet 2016 | Par Nabil Bourassi / En partenariat avec latribune.fr | Actualité 
Muhammadu Buhari, le président nigérian, veut encourager l'émergence d'une véritable industrie automobile sur son sol. (Crédits : REUTERS)
MUHAMMADU BUHARI, LE PRÉSIDENT NIGÉRIAN, VEUT ENCOURAGER L'ÉMERGENCE D'UNE VÉRITABLE INDUSTRIE AUTOMOBILE SUR SON SOL. (CRÉDITS : REUTERS)

Une étude du cabinet PwC met en exergue le potentiel du Nigéria, pays de plus de 170 millions d’habitants, dans la construction automobile. Mais en l’absence de tissu de fournisseurs, les grands groupes mondiaux ont du mal à franchir le pas de la construction et se contentent pour le moment d’assembler des voitures sur de petits volumes.

Le Nigéria est bien parti pour devenir un incontournable pays émergent en matière automobile au 21e siècle. D’après une étude du cabinet d’audit PwC, ce pays pourrait devenir la première puissance automobile d’Afrique. Plus encore, il a le potentiel pour devenir un hub de portée mondiale pour l’industrie automobile.

Avec environ 170 millions d’habitants aujourd’hui, c’est déjà le pays le plus peuplé d’Afrique. Mais son impressionnante progression démographique devrait, d’ici à 2050,l’amener à la troisième place mondiale, avec quelque 440 millions d’habitants. PwC estime que le Nigéria pourrait enregistrer une croissance moyenne comprise entre 4,5% et 5,5% à horizon 2050. Cette croissance économique va encore accélérer l’émergence d’une nouvelle classe moyenne -laquelle a déjà été multipliée par 6 depuis l’an 2000-, et donc offrir des débouchés pour des voitures neuves.

Seulement 10.000 voitures assemblées sur place

Pour les constructeurs automobiles, c’est un véritable Eldorado. En 2015, il ne s’est vendu que 50.000 voitures neuves au Nigéria, à comparer avec les 2 millions de voitures du seul marché français, sur un territoire pourtant trois fois moins peuplé… Mais même à ce niveau, le pays n’est pas capable de répondre à sa demande intérieure puisque la production nationale ne dépasse pas les 10.000 voitures, d’où un déficit commercial de près de 3,4 milliards de dollars sur la seule partie automobile.

Pour PwC, le gouvernement nigérian s’est pourtant impliqué pour ancrer ce potentiel industriel majeur. Il a développé des filières de fabrication locales, d’assemblage mais aussi de pièces détachées. Il s’agit d’une étape décisive pour attirer des investissements industriels plus importants. En effet, la constitution d’un tissu de sous-traitants est considérée comme un préalable avant qu’un constructeur ne décide de s’implanter industriellement dans un pays. Pour le Nigéria, tout l’enjeu est là.

D’importantes taxes à l’import

Pour accélérer les choses, le gouvernement nigérian a imposé des taxes prohibitives à l’import. Depuis juillet 2014, elles atteignent quasiment 70% du prix d’achat d’une voiture. Dès lors, les constructeurs n’ont plus le choix et doivent investir dans le pays s’ils veulent accéder à ce marché potentiellement gigantesque.

Mais en attendant que celui-ci atteigne la taille critique, les marques investissent timidement. Ainsi, Honda a inauguré en juillet 2015 sa première usine africaine au Nigéria, d’une capacité de… 1.000 voitures par an ! Idem du côté de PSA qui a relancé l’assemblage de son usine, mais pour des volumes très réduits… Enfin, Volkswagen a réactivé son site d’assemblage de Passat.

Carlos Ghosn a parfaitement résumé cette stratégie :

« Puisqu’on est incapable de fixer une date de décollage, ce que nous faisons, c’est de positionner nos marques, pour être prêt le moment venu. Cela passe notamment par l’implantation d’usines d’assemblage pour des grands pays comme le Nigeria, où Nissan compte déjà une implantation industrielle, et où Renault s’apprête à en installer une », avait déclaré le patron de la marque automobile française en janvier 2015.

La concurrence des autres pays africains

En clair, l’industrie automobile nigériane est encore embryonnaire puisqu’elle ne dispose pas de réels sites de construction mais seulement d’assemblage, ce qui prive le pays de ce fameux tissu de fournisseurs. Et Abuja, capitale du pays, réalise qu’elle doit accélérer car d’autres pays nourrissent de grandes ambitions.

Ainsi, l’indien Tata (qui possède également Jaguar et Land Rover) a décidé de s’installer au Kenya quand BMW a jeté son dévolu sur l’Afrique du Sud. Il y a également le Maroc qui a pris une longueur d’avance face au Nigéria, notamment sur son ambition de devenir un« hub » de l’industrie automobile. Avec ses 34 millions d’habitants, le Maroc n’offre certes pas la dynamique démographique du Nigéria -ni la demande qui va avec-, mais le pays a tout misé sur l’export avec l’usine géante de Renault à Tanger (400.000 voitures par an) et celle à venir de PSA à Kénitra (120.000 véhicules/an).

Terrorisme, pétrole, monnaie… les autres problèmes du Nigéria

Mais le Nigéria doit également affronter d’autres problèmes qui vont au-delà des considérations industrielles. Rappelons que le pays reste encore en proie à d’importants troubles géopolitiques et religieux avec les exactions du groupe armé d’obédience islamiste Boko Haram. Le pays a aussi été fortement impacté par la chute des cours du pétrole. Si le pays dispose d’un faible taux d’endettement public (20% en 2015), l’Etat nigérian tire toutefois 75% de ses revenus fiscaux de la manne pétrolière. Selon la Coface, la croissance du PIB est passée de 6,3% en 2014 à 2,7% en 2015, et pourrait tomber à 1,5% en 2016.

Dans sa note, la Coface observe que les industriels font face à une incertitude sur les importations de produits compte tenu de la volatilité des changes, d’autant que les autorités monétaires locales jouent sur la baisse du naira, la devise nigériane, ce qui pourrait encore augmenter le coût des importations.

Les perspectives pour l’industrie automobile nigériane sont ainsi très séduisantes sur le papier, mais en pratique, elles risquent de s’inscrire sur du très long terme, ce qui fait dire à Carlos Ghosn : « Le marché nigérian va décoller, c’est inéluctable, mais nous ignorons quand. »

 

Source; http://www.tsa-algerie.com/20160729/nigeria-futur-geant-mondial-de-lautomobile/

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nigeria rien du tout et elle restera en retrait derrière nous, elle n a pas pu relancer Peugeot même si la 301 et 407 doivent être faite la bas des contact avec d autres constructeurs asiatique e et européens; une infime fabrication de marque locale mais c est tout, pas d industrie a fortement dit

depuis 1974

504 NG 02PSA va assembler la Peugeot 301 au Nigeria

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au faite le Nigeria à mon avis est le pays numéro 1 d'escroquerie mondiale sur le net donc ce pays a l'atmosphère d'un pays de corruption alors comment il peut devenir number one en industrie automobile ?! Tout est possible en Afrique mais pas à ce point de devenir ainsi !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par octavboy
      salam les amis,
      alors comme promis à @abdelkrim13t, voici le sujet sur l'activation des options "fonctions" cachées sur les voiture du groupe VAG, je ne savais pas vraiment dans quelle section le mettre
       
      donc l'idée de ce sujet et de vous donner le maximum d'infos, et cela ne concerne pas seulement les options cachées, mais le diagnostique de vos véhicules aussi, si vous avez besoin de scanner, je suis à votre entière disposition
      donc on va classer les voiture par groupe: chaque modèle et année à son calculateur spécifique, donc je vais citer les modèles qui partagent les mêmes calculateurs et indiquer ce qui est activable... bien sûr suivant les modèles disponible en Algérie, et selon mon expérience personnel,et le niveau de finition donc il y aura naturellement quelques différence entre des modèles donnés.
       
      GROUPE 1 (polo 6R, ibiza 6J, fabia 5J, rapid NH, toledo 5P...) :
      -balayage des aiguilles.
      -verrouillage/ déverrouillage auto.
      -déverrouillage sélectif des porte.
      -clignotement confort.
      -klaxon sans contact.
      -confirmation sonore du verrouillage/déverrouillage avec le klaxon.
      -ajout d'un menu qui indique le nombre de litres à compléter pour atteindre le plein.
      -affichage des radars de recul sur l'autoradio.
      - Modifier le thème de votre autoradio RNS 510.
      -Activer le menu caché de votre RNS 510.
      -Modification de la langue de l'ordinateur de bord. (le rendre en français)
      -Activation du tear wiping.
       
      GROUPE 2 (octavia 1Z non FL, leon 1P non FL, golf 5 1K, A3 8P non FL caddy 2K non FL...) :
      -verrouillage/ déverrouillage auto.
      -déverrouillage sélectif des porte.
      -clignotement confort.
      -affichage des radars de recul sur l'autoradio.
      -mode US.
      -feux de virage.
      -monter les vitre en une seule impulsion via la télécommande.
      - Modifier le thème de votre autoradio RNS 510.
      -Activer le menu caché de votre RNS 510.
      -Modification de la langue de l'ordinateur de bord. (le rendre en français)
       
      GROUPE 3 (octavia 1Z FL, leon 1P FL, GOLF 6 5K, A3 8P FL, caddy 2K FL, A4, touran, tiguan, superb, passat, yeti, A1, A4,Q3,Q5...)
      -Verrouillage /déverrouillage auto.
      -Activation/désactivation des feux de jour.
      -Les feux de virage « corner light ».
      -Le balayage des aiguilles.
      -Coming et leaving home. (Dans l'anti brouillard ou dans les feux de croisement)
      - Modifier le thème de votre autoradio RNS 510.
      -Activer le menu caché de votre RNS 510.
      -Modification de clignotement confort.
      -Fermeture automatique de vitres et du toit ouvrant en cas de pluie.            
      -Déverrouillage sélectif (ouverture de la porte conducteur en un clic, et toutes les portes en deux clics
      -Modification de la langue de l'ordinateur de bord. (le rendre en français)
      -Activation/désactivation de l'allumage auto des feux après les 140 km/h
      -Activation du bip « klaxon »lors du verrouillage/déverrouillage de la voiture.
      -Activation de menus cachés dans l'ordinateur de bord.
      -Abaissement du retro droit avec la marche arrière.
      -Activation de l'affichage de la voiture en marche arrière.
      -Activation du tear wiping.
      -Activation des feux de détresse en cas de freinage d'urgence.
       
      GROUPE 4 (OCTAVIA 3 5E, GOLF 7 5G, LEON 3 5F, NEW A3 8V, POLO 6C, FABIA 3 NJ)  "celui que je préfère le plus "
      -balayage des aiguilles.
      -clignotement confort.
      -abaissement du retro passager lors de la marche arriere.
      -feux de virage.
      -augmenter l’intensité de l'éclairage des portes.
      -appels de phare avec antibrouillard.
      -mode US.
      -clignotant avant en opposition avec les feux de jour.
      -clignotant arrière en opposition de phase.
      -coming home sans détecteur de luminosité.
      -chronomètre (lap timer).
      -activation de la confirmation sonore du verrouillage déverrouillage avec klaxon ou bip.
      -affichage des radars de recul sur l'autoradio.
      -affichage de la quantité d’appoint.
      -désactiver le bip de la porte ouverte.
      -rabattement des rétros avec un seul clic sur la télécommande.
      ....... j'en oublie surement, je modifierai le sujet au fur et à mesure de mes testes et j'ajouterai avec votre aide des photos et vidéos illustrant les modification.
       
       
      désolé d'avoir été aussi long, je suis à votre disposition pour les question
       
       

       
       
       
    • Par abdelkrim13t
      Bonsoir l'équipe,
      comme le titre l'indique j'ouvre ce topic pour parler de l'entretien d'un moteur 2.0L TDI.
      Comme vous le savez, mes parents on une Jetta 2013 et elle vient de franchir le cap des 80.000km. et voici la liste des entretiens effectués :
      Elle a eu toutes ses vidanges + changement de filtre ç l'huile a temps. (chaque 10.000km)  Le filtre a air été changé chaque 20.000km. Elle a eu un jeu de pneu récemment, dans les 75.000km environs. Elle est a sa 3ème pair de plaquettes de frein.  
       
      Voila tout, qu'est ce qu'il y a d'autre a prévoir ?
      D'après la certain site, la chaine de distribution doit être changé des 200.000km (que pensez-vous ?) Le liquide de frein doit être remplacé chaque 3 ans. (que pensez-vous ?) Et pour le liquide de refroidissement ?  La vidange de la boite ?  Y a t-il un entretien particulier pour le turbo ?  
      Merci  
       
       
    • Par mizand
      Salut,
      Blanche neige est enfin arrivée, comme promis un petit tour du proprio, pas vraiment un essai puisqu'il faut plus de km pour en juger.
      Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une version US de la Jetta fabriquée au Mexique, avec un moteur et organes de Golf 7 GTI
       
      MOTEUR
      Type 2.0 TSI 4 cylindres en ligne Alésage 82.5 mm Course 92.8 mm Cylindrée 1,984 cm³ Taux de compression 9.6:1 Puissance (SAE) 220 ch entre 5,100 et 6,000 tr/min Couple maximal 207 lb-pi entre 1,700 et 5,000 tr/min
       
      Équipements
      6 haut-parleurs Accoudoir central à l'avant Aileron arrière avec R-Line Antenne à réception simultanée Appui lombaire, réglable manuel Blocage électronique du différentiel (XDS) Boîte à gants réfrigérée Caméra de recul Connectivité BluetoothMD Contrôle électronique de stabilisation Coussins gonflables latéral à l'avant, avec Coussins gonflables de tête Coussins gonflables pour conducteur et passager Côntrole de distance de stationment Entrée audio USB Essuie-glaces avec capteur de pluie Feux arrière assombris Gicleurs de lave-glace avant chauffants KESSY -Accès sans clé est bouton marche Lumières antibrouillards avant Ordinateur de voyage et indicateur multifonction Pare-chocs dans la teinte du véhicule Pare-chocs et poignées de porte de couleur assortie à la carrosserie Phares automatiques avec fonctions d'arrivée et de départ Phares halogène Poignée de frein à main en cuir Pommeau/poignée de levier de vitesses en cuir Radio par satellite SiriusXM® Roue de secours, compacte Roues en alliage de 17 po 'Joda Black' avec pneus toute-saisons Réglage en hauteur, manuel Régulateur de vitesse Rétroviseur intérieur à atténuation automatique Rétroviseurs exté. électri. et chauffants Siège sport confort Sièges avant chauffants Suspension sport Système audio Composition Media Système d'alarme Système d'intégration pour téléphones intelligents App Connect Système de climatisation Climatronic® automatique à deux zones Tableau de bord confort Volant sport cuir multifonction Éclairage intérieur ambiant Les premières impressions a la conduite, elle est vive avec un bon comportement, un excellent châssis et des freins surpuissant, mais sa fait pas d'elle une pure sportive, son 4 cylindre ne vaut pas un 6 cyl. et un peu légère a mon gout a la conduite.
      Place aux images.
       
      Au Canada

      Arrivée au port et débarquement d'Alger


       
      A la maison

       
       
       



       
       
      Un compte rendu après quelques Km dans les roues et les dos d'ânes.
      Les +
      - Voitures avec un excellent châssis, 
      - Voitures saine et sans défauts 
      - Les suspensions sport super bien calibré, vire a plat et pas de roulis, point positif aussi pour des sports ils ne sont pas trop dure pour être inconfortable au contraire
      - La hauteur de caisse couplet au type d amortisseur inversement a ce que l'ont peut croire pas aisément  les dos d'ânes en tout cas mieux que les autres berlines car elle ne bombes pas a la descente des dos d'âmes donc ne se cogne pas. 
      - Très belle mélodie du moteur
      - Espace et gabarit du véhicule qui me conviennent parfaitement
      - Bonne Sono
      Les -
      - Déçu du comportement des pneus qui n'adhèrent pas a mon gout a la route, aurai fallut des Michelin Pilote, et non des pneus énergitique même si ils sont en version GT
      - Manque de reprise a mon gout, elle s'arrête la ou je commence a m'amusé, elle reste loin de mon Infiniti et même de mon XC90 même si c'est un SUV avec 600kg de plus. Je dirai qu'un 4 cylindres ne peut pas jouer dans la cour des V6 et V8 ce qui me conforte dans mon incompréhension que certains marques abandonnent un V6 pour un 4 Cyl. en out cas j'achèterai pas ca, je prendrai l'ancien modèle. 
      - Réception radio FM pas top, mais pas mauvaise aussi.
      Les !
      - Beaucoup tourne la tête a son passage
      - Et les policiers qui m'arrêtent car n'ont rien compris au matricule
      - Pas eut de problème avec l'essence DZ 
      - En forçant on elle se prend en défaut de l'avant de se ressaisir par l'anti patinage, je suis habitué que ca se fasse par l'arrière pas par l'avant 
    • Par mizand
      Hallo,
      1967, 11cv 500.00km et dans cet état mlgre des retouche
      https://www.ouedkniss.com/volkswagen-variant-1967-tiaret-algerie-automobiles-d10522386?lang=fr


       
    • Par chegue4
      bonjour a toutes et a tous
      je suis un jeune homme qui compte acheter une petite twingo 1 ( phase 1 ou 2 ) 1994-2003 avec le fameux moteur 1.2 ( 60ch ou 16v 75 ), et je suis quelqu'un qui déplace beaucoup entre les villes, ( annaba - alger - ......etc )
      alors est ce que les longues distances sont faisables avec cette petite voiture, je parle pas coté confort je sais bien que c'est pas vraiment confortable pour un long trajet, mais coté mecanique est ce que je peux faire des longs trajets avec cette voiture sans problème ?
      car je vois des gens avec une atos qui font des trajet donc je vois pas pourquoi on pourrait pas le faire avec une twingo lol
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.